Vladimir Poutine réagit à la mort d’Alexeï Navalny en prison



Répondant à la question d’un journaliste au soir de sa réélection à la présidence de la république, dimanche 17 mars, le président russe Vladimir Poutine a assuré que la mort en prison de son principal opposant, Alexeï Navalny, était un « événement triste », prononçant son nom en public, un fait rarissime. « Mais ce sont des choses qui arrivent, on ne peut rien y faire. C’est la vie », a-t-il ajouté laconiquement à propos de ce décès survenu dans des circonstances troubles.

Retrouvez toute l’actualité, les reportages, les enquêtes, les opinions et les débats de « l’Obs » sur notre site : https://www.nouvelobs.com/

source

Cet article a 17 commentaires

  1. Vaut mieux l'avoir comme ami 😂. Il n'y a que les occidentaux pour marteller le nom et pleurer la mort d'un néonazi. Ce triste sir etait une vermine et Poutine a extrêmement bien fait de l'emiminer

  2. En effet, c'est la vie… de Putin, incapable de rester sans tuer, comme tout psychopathe criminel multirécidiviste et pur produit du régime stalino-soviétique : il est le parfait représentant de la lie de l'humanité, se terrant les trois quarts du temps dans un bunker.
    Quelle misère.
    Triste "civilisation".

  3. Arrêter d’être manger par les informations françaises qui vous relatent des bêtises et des informations dirigés par MACRON. arrêter d’être des moutons sans cervelles. Ouvrez des livres, aller vous renseigner sur des informations étrangères vous comprendrez mieux 👍🏼 les politiciens du net

  4. Il a reçu une formation au KGB, il s'en sert pour dire , sans dire, tout en le disant, son mensonge éhonté et ça passe dans une société qui ne sort pas mentalement de longues années de Soviets. C'est un Trump bis, biberonne pourtant à la Démocratie et au fric.Le monde qui vient n'a rien de prometteur..

  5. Il est des moments et des phrases qui permettent de définir l'essence même d'un mot. Cynisme : Nom masculin. Mepris effronté des convenances et de l'opinion qui pousse à exprimer sans ménagement des principes contraires à la morale. Ex : Vladimir Poutine répondant à une question concernant le décès en prison d'un opposant politique : "C'est la vie."

Laisser un commentaire