VIOLETTE LEDUC, MONIQUE WITTIG : ÉCRIVAINES ET LESBIENNES AU XXe SIÈCLE | É. NOTÉRIS, A. ANTOLIN



Soutenez Le Média : https://soutenez.lemediatv.fr « La grande H. » se penche sur deux figures de l’histoire de la littérature, des …

source

Cet article a 28 commentaires

  1. C'est triste de voir que les biographies des féministes radicales sont ecrites par des feministes libérales qui récupèrent et transforment leur pensée :

    Ainsi cette "travailleuse du texte" sur Monique Wittig, ou celle sur Françoise d'Oeubonne ecrite par une transactiviste…😮

    Elles doivent se retourner dans leur tombe…😢

  2. A 00:16:30 la personne parle d'"assignee femme" la novlangue antifeministe des transactivistes. C'est d'autant plus absurde qu'il parle de Monique Wittig feministe matérialiste et non idealiste ou postmoderne (même si elle a été récupérée par Butler).

    Il faut lire La pensée straight de Monique Wittig, qui est tout sauf une ode au transgenrisme.

    Monique Wittig etait une feministe radicale et elle serait aujourd'hui avec nous comme l'est son amie Christine Delphy.

    La récupération de Wittig par Butler a d'ailleurs été dénoncée par Delphy dès les annees 90 (en 1999 notamment).

  3. « En 1978, Monique Wittig clôt sa conférence sur « La Pensée straight » par ces mots : « Les lesbiennes ne sont pas des femmes. » L’onde de choc provoquée par cet énoncé n’en finit pas de se faire ressentir, aujourd’hui encore, dans la théorie féministe et au-delà. En analysant l’aspect fondateur de la « naturalité » supposée de l’hétérosexualité au sein de nos structures de pensées, que ce soit par exemple dans l’anthropologie structurale ou la psychanalyse, Monique Wittig met au jour le fait que l’hétérosexualité n’est ni naturelle, ni un donné : l’hétérosexualité est un régime politique. » Merci pour cette émission, les luttes des minorités sexuelles appartiennent à la gauche et on est heureux que Le Média ne les néglige pas sous prétexte de priorité au social.

  4. Comme à chaque fois que la Grande H sort, je ne peux que remercier Julien Théry et le Média pour cette émission de qualité qui donne de la place à ces voix pas assez entendues que sont celles des chercheurs et des chercheuses qui permettent de nous éclairer et qui interrogent nos préjugés. Toujours aussi génial !

    Et un merci particulier pour cette émission qui offre une place à un jeune chercheur et aussi avec Mme Noteris à des formes alternatives de recherche pas forcément dans le cadre universitaire.

  5. Commencer l'année avec cette émission '' La grande H.'' quelle belle surprise, et le sujet abordé l'est aussi. Donner ou redonner l'envie de lire ou de relire ces deux écrivaines une très bonne idée.
    Ai-je besoin de dire que cette émission m'a passionnée et que comme toujours je remercie Le Média et vous julien de nous donner de telles occasions de voir plus loin, plus grand, ces rendez-vous de grande qualité qui nous rendent heureux et apaisés.
    Un grand merci de vous trouver toujours au bon endroit au bon moment……La joie retrouvée.

  6. Magnifique émission ! Le sujet est différent et c'est ce qui fait le petit plus de ce média. La littérature est importante et essentielle quelle qu'elle soit et celle ci m'a l'air passionnante. J'attends la sortie de " Ravage ". Merci au Média de faire bouger les lignes…

  7. 0:01: 📚 L'histoire de la littérature écrite par des femmes lesbiennes en France au XXe siècle, incluant le féminisme et l'hostilité envers les lesbiennes.
    5:04: 📚 Les écrivaines Violette Leduc et Monique Wittig abordent librement l'orientation sexuelle et la lutte pour l'identité lesbienne au XXe siècle.
    10:30: 📚 Analyse du livre 'L'opobonx' de Violette Leduc
    14:45: 📚 Analyse de l'influence politique et littéraire de Violette Leduc dans le milieu féministe français du XXe siècle.
    20:03: 📚 Violette Leduc rencontre des difficultés avec la censure de son livre 'Ravage' malgré le soutien de Simone de Beauvoir. La qualité littéraire n'est pas en cause, mais le contenu pose problème en raison de la loi de 1949 sur la censure des publications destinées à la jeunesse.
    25:19: 📚 L'émergence de la maternité heureuse, la prévention et la publication de l'œuvre 'Thérèse et Isabelle' de Violette Leduc.
    30:27: 📚 Vitig est une maîtresse à penser pour l'engagement militant et l'écriture, en lien avec le MLF et l'utopie lesbienne et féministe.
    34:59: 📚 Violette Leduc et Monique Wittig : décalage par rapport à l'histoire du féminisme français, focalisation sur Antoinette Fouque et le différentialisme.
    39:21: 📚 Analyse de la stigmatisation des femmes ouvrières et non conformes aux normes de féminité.
    43:58: 📚 Exploration de la vie et de l'impact de Violette Leduc et Monique Wittig, écrivaines et militantes lesbiennes au XXe siècle.
    48:05: 📚 Analyse de l'œuvre littéraire de Violette Leduc et Monique Wittig, mettant en avant leur réappropriation et désacralisation de l'histoire littéraire.
    Résumé par Tammy AI

  8. 90% des grands médias français appartiennent à des milliardaires amis du pouvoir, et de ce fait, les informations que vous y trouverez seront pratiquement toujours largement orienté dans la direction voulu par celui-ci, à la télé, à la radio, dans les journaux ou sur les sites internet de ces grands médias. Mais s'informer en ne passant que par eux n'est pas une fatalité, d'autres canaux, présentant une autre lecture du monde, des évènements et des informations importantes, existent. De nombreuses chaînes Youtube allant dans ce sens ont émergées ces dernières années, et si elles sont mal connues, ce qu'elles proposent est souvent digne d'intérêt. En voici quelques-unes :

    "Le Canard Réfractaire" : Informations, analyses politiques et de l'actualité que l'on n'entend pas ailleurs, informations sur l'international, sur le mouvement social en France ou dans le monde, et une énergie militante énorme. Depuis le 4 septembre, le Canard a lancé une quotidienne d'information sur la nouvelle chaîne "actu réfractaire". Du décryptage sur l'actu national et international utile à entendre pour comprendre ce qu'il ce passe au jour le jour.
    "Le Diable Positif" : de l'animation bien faite et très drôle ou le diable traite de différents sujets avec rigueur et un angle finalement très de gauche (pour peu que l'on soit capable de détecter l'ironie, le second degré ou l'humour noir). Et l'histoire générale est amusante.
    "Oui d'accord" : chaîne sur le capitalisme, sa vie, son œuvre, d'où vient-il, pourquoi est-il là, qu'implique-t-il pour l'humanité, quelques idées pour en sortir, les luttes et tentatives pour s'en débarrasser qui ont déjà eu lieu. Chaque vidéo est excellente, on apprend pleins de choses sur cette chaîne.
    "Partager c'est Sympa" : plutôt orienté sur les luttes écologiques, des reportages et analyses sourcés et intéressantes sur des sujets souvent peu connu (voir franchement ignoré) du grand public, servis par de belles images, une mise en scène de qualité et une énergie qui rendent les vidéos très agréables à suivre.
    "Le Média" : chaîne d'infos en continue, orienté à gauche. On y parle aussi bien de sujets de fonds que de sujets d'actualité, et les passages en direct journalier (dont un d'une heure ou plus presque tous les jours – du lundi au jeudi, vers 19h – ) permettent à de nombreuses personnes que l'on voit peu (ou pas du tout) ailleurs de s'exprimer sur pleins de sujets, souvent intéressant, parfois méconnu. Ça fait vraiment plaisir, quand on rentre de manif, d'avoir une chaîne qui ne dis pas que le mouvement s’essouffle et qui raconte ce qu'il se passe vraiment au quotidien en France. Depuis Octobre, Le Média est aussi diffusé directement à la télé (sur le canal 350 de la freebox) en plus de seulement sur internet.
    "Pure Politique" : Serge Flaubert, journaliste depuis 30 ans et grand connaisseur de la vie politique française, analyse 2 fois par semaine ce qu'il se passe à l'assemblée en expliquant les stratégies et coup tordu qui y sont déployé. Chaîne très intéressante pour comprendre en détails ce que fait Macron et comment il arrive à ses fins, ainsi que qui est qui et vote quoi dans les actes dans la politique française.
    "Blast" : autre chaîne d'infos, eux font plutôt beaucoup d'émissions, de dossiers et d'interviews plus ou moins longues sur tout un tas de sujets, d'actualité et de fond. L'équipe, composé de journalistes, est au top, présentant de manière détaillé une multitude de sujets de fort belle façon et interviewant des gens que l'on n'entend pas ailleurs.
    "Minutes Rouges" : l'histoire de la gauche en France, les grandes idées, les grands mouvements, les différentes composantes, pourquoi les scissions, d'où ça vient tout ça. Très utile pour comprendre les subtilités et le positionnement idéologique exact de chacun.
    "Usul" : Figure de la Gauche sur internet, Usul c'est fait connaitre grace à ses nombreux formats et la qualité de ceux ci. D'abord par sa série "Mes Chers Contemporains", puis "Ouvrez Les Guillemets" en duo avec Ostpolitik pour Médiapart, puis ses portraits à nouveau en duo avec Ostpolitik pour Blast. Son dernier format est "Rhinocéros" sur Blast, qui parle des médias. Il participe également en tant que chroniqueur à l'émission "Backseat" de Jean Massiet. Son travail est fondateur pour la gauche sur internet depuis plus de 10 ans. La chaîne "un été culturel et apprenant" est sa chaîne personelle la plus récente, on y trouve des rediffusions de streams mais pas que.
    "A Gauche" : Chaînes présentant des courts extraits de conférences, reportages, streams, interviews et un peu tout et n'importe quoi orienté à gauche, toujours en indiquant la vidéo et la chaîne d'origine de l'extrait. Vraiment bien pour découvrir de nouvelles idées, problématiques, luttes ou de nouvelles chaînes de camarades. Plus récemment, la chaîne c'est mise à proposer de longues entrevues inédites avec des personnalités de gauche; ces dernieres seront à terme diffusés sur la chaîne secondaire "A Gauche – média". A noter que les commentaires appliquent une stricte politique de "safe space de gauche", ce qui signifie que les commentaires ouvertement d'extrême droite sont impitoyablement détruit. Du coup, on peut y avoir des discussions intéressantes, parfois mêmes avec des gens plutôt de droite mais courtois et respectueux.
    "Glupatate" : chaîne de short, le camarade Glu est un très bon monteur qui récupère des perles (aussi bien de gens de gauche que de droite) et y rajoute quelques images de mises en contexte, de la musique et parfois des effets spéciaux pour bien appuyer le propos. C'est très efficace, court mais plaisant à regarder, et cette chaîne est une véritable mine de même et de partage percutant pour la gauche. A noter l'excellent format Gluzap, et les Glunews désopilantes.

    Autres chaînes intéressantes : Padustream, Sortie d'Usine, Heu?reka, StreetPress, Bolchegeek, Kriss Papillon, Mediapart, Studio Crapulax, la Philature, Osons Causer, Tzitzimitl, Dany et Raz, Trouble Fait, Kalee vision, Horizon-gull, Kraken Debrief, Thinkerview, Politikon, Pas Dühring, Paroles d'honneur, Histony, Communistes français, Histoires crépues, le monde diplomatique, café marxiste, Objection, Arrêt sur images, Philosopher avec Dominique Pagani, Cass_andre, Vu, Alètheia, Lundi Matin, 7 jours sur terre, Terra Bellum, MrMondialisation, Élucid, Off Investigation, Romain Migus, Ami des lobbies, Praxis, Science de comptoir, Aurélien Barrau, Soif de Sens, MagicJack, L214, Ava France, Futur Asso, Stupid Economics, Nota Bene, c’est une autre Histoire, Monsieur Phi, G Milgram, DeadWill, Linguisticae, Sabine, Pays des Alternatives, Bastamag, acrimed, le monde moderne, patchwork, le Reveilleur, le Pixel Mort, le fou allié, espoir commun, l'histoire trouve toujours un chemin, Civicio, Disclose, La minute du droit du Travail, journal l'humanité, l'école du chat noir, guerre de classe, le Tropeur, Lex Tutor – VOD, Taoquan, Vous avez le droit, jeunesse senlas, le fils de pub, Franck Brusset, Frustration magazine, Jeune Garde Antifasciste, Cathédrale Osseuse, Cemil Sanli, Reporterre, medialegrandsoir, les 2 rives (liste non exhaustive) …

    Version tract disponible sur le groupe public FB "Gaillacois et Gaillacoises mobilisé.es". Téléchargez la, imprimez la, distribuez la.

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
    Ami, entend-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne
    Ohé partisans, ouvriers et p

  9. Merci infiniment. Emission passionnante. Merci de nous proposer des sujets hors des sentiers battus . Merci pour cette invitation à penser hors de la boîte, au delà des conventions éculées et des stéréotypes étouffants. Je sais absolument pourquoi je suis abonnée a cette chaîne. Merci infiniment.

  10. Merci pour cette émission littéraire. C'était vraiment intéressant et instructif.
    Dommage ceci dit qu'en filigrane en retrouve cette idéologie dystopique hostile aux réalités biologiques avec éléments de langage qui relèvent d'une pseudo science ( "assignation").

    Pour le reste c'était vraiment passionnant d'en découvrir plus sur Monique Wittig et Violette Leduc.
    Merci aux invités et à la chaine.

  11. Merci infiniment. Merci au Media pour la diversité de vos émissions. Je suis ravie par celle-ci. Penser hors des schémas, sortir des dogmes conventionnels , voir les choses d'un autre point de vue. Quelle richesse. Moi je sais pourquoi je suis abonnée a votre chaîne. Encore Merci

  12. Merci pour cette émission. C’est important de donner de la visibilité et de parler de choses qui sont h24 invisibilisées dans notre société. Et vu les commentaires, il y a, même avec la gauche, encore beaucoup à faire contre l’homophobie. Merci pour cette tribune. Bravo les lesbiennes.

  13. 16mn. Une femme n'est pas assignée femme. Être une femme ne correspond pas à une assignation. Mais à une réalité biologique.
    Une réalité biologique en tout premier lieu. Dont découle ensuite une réalité sociale.
    Être une femme s'inscrit dans la corporalité, le physiologie, la biologie, l'anatomie.
    Ce n'est pas une assignation.

  14. Les commentaires sous cette vidéo qui utilisent l’excuse qu’il y a des sujets plus importants à traiter alors que ces sujets sont traités et publiés au Média (parfois il faut aussi du temps pour faire de la bonne information et des bons reportages, questionnez votre rapport à l’information, cela ne devrait pas être une machine qui tourne 24h/7j) mais qui, en réalité ne veulent pas voir les voix des personnes LGBTQ+ être entendues et vues

  15. Super émission, vous n'avez pas parlé de la position clivante de Marie-joe Bonnet (qui de son parcourt) lesbienne et contre le mariage pour tou-te-s, en rapport avec Wittig celà aurait parut interessant. En 2024, faisons unité dans toutes nos diversités.

  16. On sent le stress de Julien Théry, le devoir de fixer la caméra qui fait perdre le naturel que nous adorons.

    Si c'est le résultat de directives hiérarchiques, c'est vraiment contre-productif.

    Bon courage Mr Théry on aime votre sincérité.

  17. C'est exactement le genre d'émission que je redoutais après mon adhésion au média…

    Je vais étudier la possibilité de résilier mon adhésion.

    J'ai résilié mon abonnement.

  18. On nous amuse avec des reportages ( navet comme celui-ci pour moi ) pendant ce temps on oublie les guerres actuelles " soutenues par l'occident Et pourtant je suis abonné au Média !!!!!

Laisser un commentaire