Un projet de mine de lithium dans l’Allier qui fait débat



Dans « Zéro émission », tous les samedis matins sur franceinfo, François Gemenne, professeur à HEC et membre du Giec, explique comment les enjeux écologiques et environnementaux saisissent
l’ensemble de notre société.

http://www.franceinfo.fr
Twitter : https://twitter.com/franceinfo
Facebook : https://www.facebook.com/franceinfo/
Instagram : https://www.instagram.com/franceinfo/

source

Cet article a 3 commentaires

  1. Non, le site d'Echassières n'est pas une zone à détruire ! C'est aussi un site remarquable, riche en biodiversité. Et oui, il y a des habitants là haut qui ont fait d'autres choix de vie, dont celui de vivre loin de l'agitation des villes. Et il y a aussi des agriculteurs et des éleveurs qui nourrissent les Français et qui bossent dur pour pas grand chose. Et il y a aussi toute une économie basée sur le tourisme "vert", la nature, l'environnement, etc.
    Je rappelle à Monsieur François Gemenne que le lithium ne constitue qu'une toute petite partie du métal nécessaire à la fabrication des batteries, que de toute façon nous continuerons à en importer d'ailleurs (des accords ont déjà été signés avec le Chili, l'Argentine). Que tous les autres métaux indispensables à la fabrication des dites batteries sont importées y compris de pays où leur extraction n'a rien de propre ni de vertueux.
    De plus cette technologie de batterie au lithium sera très vite obsolète. L'industrie minière est essentiellement destructrice pour l'environnement et pour l'eau.

  2. Je veux bien qu’on refuse cette mine, mais dans ce cas on arrête d’en utiliser. C’est vraiment demander aux autres de faire ce que tu refuses de faire toi..

Laisser un commentaire