Salon de l’Agriculture : de violents heurts entre les agriculteurs en colère et le service d’ordre



Des dizaines d’agriculteurs en colère ont forcé une grille d’accès avant d’affronter le service d’ordre samedi à l’intérieur du Salon de l’agriculture. Plusieurs dizaines de CRS ont été mobilisés pour tenter de calmer la situation. Emmanuel Macron, arrivé sous les sifflets, a rencontré les syndicats et appelé au calme. L’ouverture du Salon a été retardée.

Retrouvez toute l’actualité, les reportages, les enquêtes, les opinions et les débats de « l’Obs » sur notre site : https://www.nouvelobs.com

source

Cet article a 25 commentaires

  1. Chers agriculteurs, alors que vous subissez une concurrence déloyale, liée aux réglementations locales vs internationales, aux tours de passe passe des industriels, qui asphyxient notre économie et qui tuent littéralement nos PME, nos petits agriculteurs…
    Sachez que Carrefour a trouvé le moyen de tirer profit de la guerre en Ukraine pour s’abroger de l’obligation d’information du consommateur et même du respect des réglementations en vigueur. Dérogation d’étiquetage
    Pour cause de guerre en Ukraine, ils vendent à prix d’or des produits industriels premier prix étrangers, qu’ils étiquettent français ou même bio.
    Avec la guerre ils n’ont plus que l’obligation de moyens mais pas de résultat (guerre, catastrophes naturelles etc)

    En gros ils font font croire qu’ils vendent toujours vos poules françaises élevées en plain air alors qu’ils vendent des poules OGM, Ukrainiennes ou Chinoises…

    Lisez sur leur site au niveau de l’information produits :

    La substitution d’ingrédients d’origine française (œufs, viandes de provenance d’autres pays ;

    La substitution de graisses de canard et d’oie par des graisses provenant d’autres types de volailles ;

    La substitution d’œufs « plein air » par des œufs issus de poules élevées au sol ou en cage.

  2. Il faut vraiment être un grand malade, un dérangé du cerveau où être l'ambassadeur de la corruption pour déclarer " Il faut que ce salon se passe bien" quand on envoie ses robots collabos des l'aube, et que l'on est le responsable N. 1 d'un tel désastre

  3. Quand même, il osera tout ! Faire défiler des policiers, des crs, et autres fiers institutions à la place de bovins, ovins et autres animaux domestiqués, c’est mériter la couronne, non ?! C’est vrai qu’il a foiré le 14 Juillet et du fait, aurait pu aussi inviter nos militaires à ce salon …

  4. Quel courage pour les agriculteurs, abandonner leur quotidien, c’est l’enfer. La mesure de leur « ras-le-bol » de la matraitance que ce gouvernement leur inflige est dimensionnée par leurs actions légitimes. Enfant j’ai vu venir les coopératives avec la pression pour utiliser les produits Phytosanitaires….sinon les cultivateurs ne vendaient
    pas leur récolte. C’était en 1950 …on connaît la suite…

Laisser un commentaire