"Salam" le docu sur Diam's dévoile ses premières images



RAP – Salam, le documentaire qui revient sur les coulisses de la carrière de Diam’s divulgue sa bande-annonce ce mercredi 25 mai, que vous pouvez retrouver en tête d’article. Le film qui a été écrit et réalisé par la principale intéressée, entre autres, est projeté en avant-première au Festival de Cannes ce jeudi 26 mai. 

Star du rap français dans les années 2000, Diam’s avait subitement quitté le monde de la musique en 2010, au top de sa carrière, après trois albums qui se sont écoulés à des millions d’exemplaires. Une décision que Mélanie Georgiades, de son vrai nom, avait prise pour se concentrer sur l’Islam, religion à laquelle elle s’était convertie en 2008.

“Allez le voir, vous comprendrez”, dit Vitaa
Malgré l’immense succès qu’elle a connu durant cette décennie, sa carrière la détruisait de l’intérieur. “Plus les jours passaient, plus je m’enfonçais. Comme la sensation de m’enliser ou de tomber dans le vide et de faire une chute interminable”, explique l’ancienne rappeuse dans la bande-annonce. “Je perdais la tête de plus en plus, je prenais des cachets de plus en plus, je me faisais du mal de plus en plus et puis je pensais à la mort de plus en plus”, continue-t-elle.

Vitaa, qui a collaboré avec Diam’s sur le tube Confessions Nocturnes, est revenu sur le documentaire autobiographique de son amie dans une story Instagram. “Ce soir, j’ai eu l’immense privilège de voir le documentaire de ma sœur Diam’s et je ne saurais retranscrire avec des mots ce que j’ai ressenti tellement j’ai été bouleversée… À vous qui l’aimez, l’avez écoutée, supportée ou détestée… Allez le voir, vous comprendrez. Je t’aime ma sœur et je suis tellement fière de celle que tu es devenue.”, a-t-elle postée.

Le documentaire co-réalisée par Diam’s, Houda Benyamina et Anne Cissé et produit par Brut et Black Dynamite sortira en salles pendant seulement deux jours, le 1er et le 2 juillet, avant d’être exclusivement disponible sur BrutX, 12 ans après la retraite de l’interprète de La boulette. 

—–

Abonnez-vous à la chaîne YouTube du HuffPost dès maintenant : https://www.youtube.com/c/lehuffpost

Pour plus de contenu du HuffPost:
Web: https://www.huffingtonpost.fr/
Facebook: https://www.facebook.com/LeHuffPost/
Twitter: https://twitter.com/LeHuffPost
Instagram: https://www.instagram.com/lehuffpost/

Pour recevoir gratuitement notre newsletter quotidienne:
https://www.huffingtonpost.fr/newsletter/default/

source

Cet article a 35 commentaires

  1. Les commentaires de certains sont tellement remplis de haine. Tous à dire "Oui, la libérté c'est magnifique ! On est tous pour la libérté ! Mais quand même Mélanie, t'es pas libre d'être musulmane voyons. Tu ne peux pas donner ton avis dans un docu à Cannes." Vous avez rien d'autre à faire ? Elle était une parolière forte avant, elle l'est toujours. J'ai hâte de voir le docu. Je suis contente pour elle. Elle à trouver sa paix. Tout coeur avec elle !

  2. parler avec Diam's une déséquilibrée qui va finir bonniche dans une mosquée …
    Comment comprendre ces séries d'interdits juifs et musulmans – si semblables – sinon
    Un hadith enseigne la nécessité de le purifier

    dans la purification se double d'un même dressage dans la pratique de la prière – des
    Le rituel de purification fournit également des
    occasions de tenir le corps en respect, comme en lisière de lui-même. Chaque

  3. Certains trouvent leur bonheur dans la musique , dans la gloire ou dans la richesse! D'autres préfèrent le trouver
    dans l'abnégation de soi , dans le masochisme intégral, dans le dénie de toute vie publique ou privée.
    Tous les choix sont dans la nature .Celui de Diam's ne saurait constituer un exemple … peut-être pour les esprits
    faibles avides de spiritualité et de soumission …(Islam )

  4. Elle partage beaucoup de sentiments, d'émotions, et c'est là où l'on voit qu'elle a gardé sa plus belle plume pour écrire ses textes. Bravo, c'est une grande comme il en existe plus.

  5. Yann Destal, le chanteur du duo Modjo et son tube international "Lady" (on est dix fois au dessus de Diam's en notoriété) est devenu catholique après s'être posé les mêmes questions. Pourquoi pas de subventions ni de festival de Cannes pour qu'il raconte sa conversion?

  6. j’ai tellement aimé son interview sur brut ❤️ enfin une femme voilée de son plein gré qui s’exprime bien ! je l’aimais bien en temps que diam’s mais là je l’aime beaucoup plus avec se message de paix qu’elle véhicule 💕

  7. De puis tout à l' heure je lis les commentaires quand elle était mal elle était bien j ai toujours dis les les Français en majorité sont. Raciste de gros raciste

  8. Nombres d'artistes font tout pour percer et être reconnu… mais le succès trop brutal, trop jeune, trop de pressions, trop de fatigue… trop intense pour gérer ça de façon sereine. Beaucoups de parasites attirés par l'argent et la notoriété. Surement un sentiment de se perdre, de ne plus s'appartenir… Elle a pris une porte de sortie. Une introspection nécessaire, du silence, un quotidien normal, elle s'est sauvée.
    Pour la suite, je ne comprendrai jamais pourquoi se réfugier dans un groupe sectaire, une pratique religieuse qui l'enferme à nouveau. Combien d'artistes tombent dans ce mysticisme, cette religiosité que je trouve toxique. L'épanouissement passe pour moi dans ma liberté de corps et d'esprit, mon couple, mon travail, mes amis, mes voyages. Il n'y a plus qu'à lui souhaiter d'être heureuse.

  9. J'avais pas compris à l'époque mais bon qui peut lui en vouloir à la meilleure rappeuse française de tous les temps ?!!! Rien à voir avec vos Ooh djadja d'aujourd'hui qui me cassent les oreilles

Laisser un commentaire