Restaurants : faillite au menu | #Investigation



Partager un repas au restaurant est souvent un bon moment. Mais derrière ces plaisirs de la table se cache souvent une réalité ignorée. De plus en plus de restaurateurs ne parviennent plus à gagner suffisamment leur vie et doivent à regret cesser leur activité. L’an dernier, dans le secteur horeca en Belgique, près de 1.200 établissements ont fait faillite.

Pour #Investigation, Stéphanie De Smedt a suivi trois chefs passionnés qui misent tout sur le respect des producteurs et de leurs produits, le bien-être au travail et la juste rémunération du personnel. Ils visent la gastronomie pour tous mais ils le reconnaissent, ils peinent à garder la tête hors de l’eau malgré le sacrifice de leur vie privée.

00:00 : Restaurants : faillite au menu | #Investigation

———————————————————————————————————————–

🔎 Envie d’en savoir plus ?

▶ Ces restaurants où le goût ne suffit plus à assurer la rentabilité
https://www.rtbf.be/article/investigation-ces-restaurants-ou-le-gout-ne-suffit-plus-a-assurer-la-rentabilite-11329390

———————————————————————————————————————–

📌 Retrouvez aussi #Investigation sur :

Le site RTBF Info ► https://www.rtbf.be/info/dossier/investigation
Auvio ► https://www.rtbf.be/auvio/emissions/detail_investigation?id=16281
Facebook ► http://www.facebook.com/investigationRTBF
———————————————————————————————————————–

© RTBF 2024 #restauration #horeca #resto #restaurant #manger #diner #alimentation #loisir #plaisir #nourriture #gastronomie #plaisirsdelatable #belgique #horschamps #lepetitmercado #Chabrol #schaerbeek #bruxelles #saintgilles #gembloux #menu

source

Cet article a 46 commentaires

  1. Triste, la situation de tous ces gens qui bossent comme des forcenés et qui souffrent de voir leurs efforts non récompensés. Je parle en connaissant les difficultés, ma fille et son compagnon ont dû déposer le bilan de leur restaurant.

  2. C'est de l'inconscience de se lancer dans la restauration !! plus de cash.. diminution du pouvoir d'achat des français..et des charges très très importantes!!au final il ne reste rien.. tout va à l'Etat!! écoeurant !!

  3. Vous avez voté pour des va-t-en guerres soit disant pacifiste, vous allez payer la note… Les fournisseurs d'énergie, les propriétaires de locaux sont très contents de l'inflation généralisée, les profits n'ont jamais été aussi importants!

  4. Le patron du kebab ou je dejeune me dit les factures d électricité c est 7000 par mois .je lui ait dit reflechissez le plus vite possible a votre futur Bizness . Il me regadait etonne sans rien dire . Je lui ait dit je plaisante pas cest serieux reflechissez vous etes en sursis

  5. A 6min ne vous en faites pas, rien n'est gâché quand on tue un animal, les "restes" de la carcasse finissent en bouffe pour chien et autre.
    Si on peut éviter la leçon de moral à chaque fois alors que le gâchis alimentaire n'est pas là… ça serait super…

  6. J'ai cru aussi aux beaux produits avec des prix accessibles. Puis comme beaucoup, à un moment tu en as marre de bosser juste pour la passion car la passion s'est éteinte, cela se transforme en cauchemar. J'ai su vendre avant que cela se transforme en cauchemar/dette.

  7. Oui mais en même temps ils savent pas acheter ils savent pas cuisiner ils savent pas présenté ils sont aimables comme des portes de prison faut pas qu'il s'étonne

  8. Le systeme n à jamais été aussi pyramidale. Dans tous les secteurs. Au sommet la finance, les actionnaires, les hauts fonctionnaires et en bas les esclaves avec les taxes les impôts l inflation. Il faut les briser

  9. Interrogeons-nous sur la responsabilite de l'Etat dans les difficultes de ces restaurateurs. C'est bien l'Etat qui est responsable des depenses publiques et donc des impots et taxes et c'est bien l'Etat qui est responsable de l'augmentation de beaucoup des couts de fonctionnement de ces entreprises (eau, electricite, charges sociales…)

  10. Oui mais le revenu des restaurateurs est très disparates… Je suis chef de cuisine sur un site touristique, mon patron s'achète une maison par ans… Faut pas mettre tout le monde dans le même panier…

  11. On a créé une société qui n’est pas durable, l’Etat subventionne tout pour faire croire que ça fonctionne mais il ne peut plus suivre et nous nous rendons compte du poison qu’est le capitalisme

  12. Je vous serai éternellement reconnaissante, vous avez changé toute ma vie et je continuerai à prêcher en votre nom pour que le monde entier entende que vous m’avez sauvé d’une énorme dette financière avec juste un petit investissement, merci Susan Bennett

  13. Tellement triste de voir une si belle profession mourir à petit feu. Ce beau couple comme ces 2 superbes frangines ont vraiment du mérite. Courage et force à eux et elles.

  14. Le gouvernement aide sans cesse l'Ukraine et la Palestine et sans limite par exemple, mais n'a aucune consideration pour les entrepreneurs locaux et son peuple. Indignez-vous! Un reportage interessant, ca devient rare.

  15. ah ouai, à 9min on dirait qu'il y a aucune compassion de la part des filles pour lui qui travail comme un acharné et qu'il gagne moins que les autres, il a donne son ressenti et ça passe aux oubliettes. A-BU-SE

  16. Pas de filet pour les cheveux ni de toque…

    Pas de gants : les mains propres ? qui touchent les ustensiles propres ? avant de déposer délicatement la cuillerée de … sur l'assiette. . .

  17. comment on en est arrivé la ? Comment une personne qui créé un restaurant peut gagner 2300 euros net pour 18 heures par jour ?

  18. Reportage touchant et révoltant à la fois. C'est louable de votre part de vouloir être accessible au plus grand nombre mais ce n'est pas tenable. Il faut vendre vos plats au prix vous permettant de vivre décemment. En assurant en parallèle une communication aux clients, je suis sûre qu'ils comprendraient. Les gens qui viennent chez vous sont des gens qui ont la même sensibilité et les mêmes valeurs que vous. Ce n'est pas à vous de porter le poids de l'inflation sur vos épaules.

  19. Je pense que ce qui pourrait aider c'est une hiérarchisation de la cuisine, afin que tout le monde s'entraide. Un chef français tout en haut , car c'est la meilleure cuisine du monde, puis un italien car c'est la seconde, japonnais en troisième etc.

    Cela permettrai de s'organiser et d'investir en priorité dans certains restaurants , français et italiens notamment.

    A méditer

  20. Durant le covid, j ai vu plus de courage et de respect des règles parmi les petits commerçants et caissières des grandes surfaces, les écoles. À part faire peur aux enfants et donner des cours ephras, de citoyente politisé, cancel culture, woke.. Quand tout devient conflictuel même le PEB

  21. Triste réalité mais même situation pour tous les petits indépendants qui ont déjà disparu boulangers, bouchers, fromagers… Sous le poids des taxations diverses et variées sans omettre des directives pop corn

  22. bien triste de voir autant de jeunes talentueux et energiques, se démener pour rien…
    les restaurants, les cafés, les petits commerces se sont des lieux pourtant indispensables économiquement pour une société créant du lien social, on leur souhaitent bon courage

  23. Le mieu est de se la faire soit même , d’épargner et de voyager ! Triste peur eux par contre la restauration a tjr été stressante met depuis 3,4 ans c juste impossible ou presque d’être rentable!

  24. Une bonne grève des restaurants artisanaux et on verra ce que disent les politiques… c’est vraiment écœurant que les types qui nous administrent, qui sont sensés nous servir, prennent des décisions économiques qui sont insoutenables, qui montrent qu’ils n’ont aucune idée de la réalité

  25. Qui accepte de travailler à 5 euros de l'heure? Que des esclaves bien dociles et bien exploités et exploitables. Bravo! Ça permet aux quelques bobos et classe moyennes supérieures de continuer à manger à un prix raisonnable.

Laisser un commentaire