Qui est Bassirou Diomaye Faye, le nouveau président du Sénégal ?



Il y a une dizaine de jours, Bassirou Diomaye Faye était encore en prison. Il est maintenant président de la République du Sénégal. Ce proche d’Ousmane Sonko a été élu dès le premier tour. Voici 5 choses à savoir sur le nouvel homme fort du Sénégal.

Retrouvez toute l’actualité, les reportages, les enquêtes, les opinions et les débats de « l’Obs » sur notre site : https://www.nouvelobs.com

source

Cet article a 29 commentaires

  1. La blague PRESIDENT VS PRISONNIER se réalise au Senegal.
    Courage au vainqueur. Que le Roi des rois, le Seigneur Jesus Christ lui accorde sagesse pour diriger le pays.

  2. Les gays lesbiennes africains arabes, sahéliens, maghrébins, berbères les homosexuels peuvent venir en Pologne, Słovaquie, Hongrie, Lituanie, Lettonie,Roumanie, Bułgarie, Croatie bénéficieront d'une protection, d'un refuge dans les pays Intermarium, nous les invitons dans ces pays, l'homosexualité est légale, il y a protection contre le mal et la haine

  3. Bon tu es devenu président il faut te mettre au travail.
    C'est au pied du mur qu' on voit le vrai maçon.
    C'est facile de critiquer ses prédécesseurs maintenant c'est à ton tour de montrer de quoi tu es capable.
    Tu vas te rendre compte que le poste de président est très difficile à assumer.
    Il ne faudra pas venir distraire les gens avec des combats idéologiques bidons mais plutôt développer le Sénégal.

  4. Congratulations to Bassirou Diomaye Faye on becoming the new President of Senegal! Wishing you success, wisdom, and prosperity as you lead the nation forward into a bright future.

  5. Le DIEU CRÉATEUR change les CHOSES quand DIEU veut. J'acclame ! ALLÉLUIA ! ALLÉLUIA ! Gloire à DIEU !
    BRAVO CHER BRAVE FILS BIEN AIMÉ ! Que VIVE la Nouvelle Génération ! Que VIVE le changement en Afrique !

  6. De la prison à la présidence de la république. Jusqu’à présent, Il n’y a eu qu’un seul dans l’histoire de l’humanité. Il s’appelle Nelson Mandela. En plus, il a attendu 4 ans (1990-1994) pour briguer un mandat Présidentielle. Sans prétendre une comparaison qui n’a pas lieu d’être. L’on peut dire que c’est HISTORIQUE !

  7. Franchement attendons de voir car je commence à douter de son véritable panafricanisme.

    Au vu de son premier discours qui a contient tout le vocabulaire de bons serviteurs du système.

    Je sens qu’il va en décevoir beaucoup dont moi.

    Mais j’espère me tromper.

Laisser un commentaire