Quelle est la pertinence du discours de François Ruffin sur le Front populaire ?


quelques minutes après l’annonce par Emmanuel Macron de la dissolution de l’Assemblée nationale François Ruffin a tweeté ça une seule bannière Front populaire comme beaucoup d’autres visages de la gauche François Ruffin demande une union des partis de gauche pour empêcher l’extrême droite d’arriver à la tête du gouvernement il nous faut une gauche unie il faut arrêter les conneries j’en appelle dès ce soir pour qu’on se range derrière une barrière commune une barrière Front populaire Front populaire il utilise pas ce nom précis par hasard le Front populaire c’est une coalition de Parti de Gauche formée en vue des élections législative pour contrer une menace d’une extrême droite qui monte et qui monte en 1936 et oui ça rappelle un peu quelque chose à l’époque le fascisme grimpe en Europe et en France et les partis d’extrême droite prennent de l’ampleur il y a de nombreuses manifestations puis la mise en place d’une alliance de la gauche avec le socialiste Leon Blom le communiste Maurice Torz et Édouard Dadier du Parti radical les législatives ont lieu le Front populaire gagne Léon Bloom forme le premier gouvernement à dominante socialiste en France et si François Ruffin emploie cette expression de Front populaire c’est donc d’abord en référence directe à cette union de 1936 née dans un contexte similaire à celui d’aujourd’hui l’extrême droite est aux portes du pouvoir et les législatives approchent mais s’il veut monter un nouveau front populaire c’est parce qu’à l’époque il a gagné le gouvernement formé après la victoire au législative a même permis des avancées comme une hausse des salaires un salaire minimum une réduction du temps de travail et les premiers congés payé en France Front populaire ça évoque donc une victoire de la gauche et ça veut un peu dire on l’a déjà fait on peut le refaire et maintenant que le terme de Front Populaire a été posé il reste un enjeu important qui pointe d’ailleurs le bout de son nez à chaque fois qu’on parle d’union des parties de gauche qui qui pour être le candidat en montant au créneau avec son projet de Front populaire tout près sous le coude François Ruffin invite à venir se ranger derrière lui il a même lancé dès le lendemain le site de campagne Front populaire 2024 s’autoproclamant capitaine du navire Front populaire pour les législative à venir en tout cas l’expression Front populaire est partout à gauche mais ça ne veut pas dire que tout le monde est d’accord pour le laisser prendre la barre le Parti communiste s’est dit en accord avec le projet et les fill et Jean-Luc Mélenchon aussi même s’il ne peut pas s’empêcher de préciser qu’il a déjà eu l’idée en 2018 et 2022 puis le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier fort a dit partager la même vision que François Ruffin mais cette fois le PS veut mener la barque la liste conduite par Raphael gluxman sortie nettement en tête de la gauche porte désormais une responsabilité particulière pour réunir un véritable front populaire

Laisser un commentaire