Pourquoi Molière est aussi célèbre ?



Comment se fait-il que tout le monde (ou presque) connaisse Molière ? C’est vrai qu’il était un auteur de génie, une star parmi ses contemporains, avant de devenir un incontournable du répertoire français. C’est vrai que Les fourberies de Scapin, Le Tartuffe, L’Ecole des femmes fréquentent sans relâche les planches des théâtres ou les salles classes.

Mais celui dont on fête cette année le 400e anniversaire ne serait peut-être pas devenu aussi célèbre sans un talent méconnu : celui de communicant hors pair. Car à y regarder de plus près, la construction de sa notoriété fait écho aux méthodes d’aujourd’hui, avec un recours notable aux influenceurs, aux publireportages et à un certain art du clash et du buzz. Explication en vidéo.

▶️ Retrouvez nos autres vidéos d’explication ici : https://www.youtube.com/playlist?list=PLFuK0VAIne9IPAKprnmkgM7aP45qQwEGe

✅ Abonnez-vous à la chaîne YouTube du Monde (et activez la cloche pour les notifications !) 👉 http://www.youtube.com/subscription_center?add_user=LeMonde

Sources :

L’Atlas Molière, ​​Clara Dealberto, Jules Grandin et Christophe Schuwey (Les Arènes, 2022)
https://www.arenes.fr/livre/latlas-moliere/

Registre de La Grange (1658-1685)
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1462449

La haine de Molière ? Une question de marketing, Christophe Schuwey (OBVIL, 2017)
https://obvil.sorbonne-universite.fr/corpus/_proceedings/haine-moliere/HDM_Christophe-Schuwey.html

Naissance de la machine médiatique : théâtre et supports publicitaires, d’Andromède à La Devineresse, Christophe Schuwey (Littératures classiques 2021/2 N° 105)
https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques-2021-2-page-75.htm?contenu=article

Comment Molière inventa la querelle de L’école des femmes, Georges Forestier et Claude Bourqui (Littératures classiques 2013/2 N° 81)
https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1-2013-2-page-185.html

source

Cet article a 26 commentaires

  1. Sa mort n'a-t-elle pas eu un rôle également dans cette réputation ? Mourir sur scène, y a rarement plus marquant et symbolique pour un dramaturge.

    Edit : très bonne vidéo au passage

  2. Ça me rappelle le film Les illusions perdues, sorti l'année dernière il me semble, qui parle de la place des medias dans la promotion des pièces, et leur manipulation

  3. Je ne sais pas ce que peut être votre modèle économique pour ces vidéos, mais en tout cas elle me confortent de payer mon abonnement au Monde !

  4. Fake news à propos du mot "précieuses", précieuses ou précieux pour les hommes signifie les individus du courant de la préciosité, c'est un courant littéraires du milieu du 17ème siècle qui recherche les caractéristiques profonde de l'amour . Et non pas une insulte mysogine .

  5. Ça ne répond toujours pas à la question à mon avis, mise à part le théâtre ou qu’il était un génie comme certains le disent, pourquoi appel t-on le français la langue de Molière ?

  6. Pourquoi Molière est si connu… hahaha l'avez vous confondu avec Shakespeare ou Cervantes? A moins que Romeo et Juliette et Don quichotte ne soit des ouevres de Molière je ne comprend pas la PROPAGANDE… Dans QUEL BUT? Pourquoi les Français aime autant s'Auto-saucer??? Par ce que a part dans les Zone d'influence Française (ancienne colonies principalement) je ne vois pas QUI connait Molière… oui quelques étudiant qui rêvent de faire du théâtre mais à part eux QUI??? j'ai habité au USA et il ont déjà du mal a savoir qui est leurs président, ils n'ont aucune idée de la géographie des pays les entourent, ou de leurs propre histoire ect… Alors le Molières c'est presque un inconnu comme dans tous les pays anglophones, Asiatique, Africain hors francophonie c'est un INCONU HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH Continuez je vous encourage très fortement à ne rien changer!! Surtout pas tout ce que le MONDE ne veut plus voir et vous reprochent depuis si longtemps… Après tout c'est pas comme si le MONDE n'en pouvait plus de vous!

  7. "A l'époque, le mot précieuse est une insulte misogyne très à la mode. C'est une femme à qui l'on reproche d'aimer penser, lire ou écrire." Dans quel dictionnaire d'époque avez-vous obtenu cette définition ? La moindre chose aurait été de s'intéresser au courant de la préciosité pour éviter de plaquer nos catégories critiques (et idéologiques) telle que la misogynie à tout va. L'adjectif précieux/précieuse s'appliquait au départ à des femmes qui savaient bien lire et écrire, il était mélioratif. C'est seulement par la suite qu'il a dévié vers le registre contraire, pour qualifier des femmes guindées. D'ailleurs on parlait de fausses précieuses pour les distinguer des vraies précieuses, qui étaient très estimées quant à elles.

    "PRECIEUSE, est aussi une epithete qu'on a donné cy-devant à des filles de grand merite & de grande vertu, qui sçavoient bien le monde & la langue : mais parce que d'autres ont affecté & outré leurs manieres, cela a descrié le mot, & on les a appellées fausses precieuses, ou precieuses ridicules, dont Moliere a fait une Comedie, & de Pures un Roman. On a appellé aussi un mot precieux, un mot factice & affecté, une maniere extraordinaire de s'exprimer." Furetière, 1690.

Laisser un commentaire