Occident : pour en finir avec la repentance – Le point de vue de Jean-Loup Bonnamy



Jean-Loup Bonnamy, agrégé de philosophie et auteur de «L’Occident déboussolé» (L’Observatoire), était l’invité de Vincent Roux dans «Points de Vue».

source

Cet article a 9 commentaires

  1. Les colons de l’empire du XIX ème sont aujourd'hui les libéraux immigrationnistes qui nous expliquent que la main d’oeuvre immigrée est indispensable (pour leur profit !) : 👍

  2. Retrouver son identité ? Mais demandez vous un peu qui etes vous a l'origine de la vie naissante ? Quand un bébé vient en ce monde il est la vie naissante dans une forme de vie appelé ETRE HUMAIN quoi deplus comme identité? Ah oui celle d'une science fiction ?
    L'histoire est passé alors n'a plus sa place, l'etre humain doit non seulement oublier mais aussi passer a autre chose que cette forme de société MARCHANDE et commercial du droit humain qui est de se regir soi meme et de contribuer a l'evolution de la race donc de la famille humaine que nous representons.
    Vous etes qui d'autre si ce n'est pas un etre humain de la seule et unique race existente en ce Monde? Une race d'une famille humaine, avec des noir des blancs des jaunes des verts des ceci et des cela mais nous sommes tous de la MEME FORME DE VIE HUMAINE l'identité est celle ci selon moi je suis un etre humain vivant de chair de sang doté d'intelligence et de raisonnement et ce pour vire en fraternité avec mes semblables, religion est une conviction personnel n'a pas et PLUS SA PLACE sur le totem de l'homme, il y a des maisons pour prier en toute intimité.
    Les droit de l'homme devriez la relire et pas celle de 1900 et des raouettes mais bien son fondement 1789 car elle est le fondement de TOUT.
    Bref…. la repentance est a chacun et ce chaque jour pour se pardonner d'etre un ignorant de soi meme et de croire qu'un autre fera mieux que soi pour vivre en paix… Car depuis qu'il y a des decideurs c'est guerre famine pouvoir marchandisation sous l'acceptation de ceux qui s'ignorent…le peuple ignorant dans l'oubli et le mepris !!!!
    RIEN A CHANGE

  3. Les musulmans a qui la France a fait des promesses fallacieuses , ont ete remercie par un l abandon a coup de crosse sur leurs mains qui s agrippaient aux camions qui partaient , après leur désarmement ! et pour ceux que de Gradés loyaux puis degrades ont pu exfiltrer , la patrie reconnaissante les a mis dans des camps ,Rivesalte ou Bias , ou les colonies forestières d Ardèche ou des Voges!la Patrie des Droits de l homme a ete formidable de mépris cynique .
    La Sur -Vie derrière les grillages . et Leur effacement du Roman National , Manipulation Utopique depuis 1789 . Pour preuve : le principe gaulliste du blanchiement de l Armee d Afrique a l approche de Paris !
    Lisez « Moze «  et vous saurez ce qu’a été leur Vie néantisée au lieu « de pleurer la bouche pleine «  !

  4. Oui on se repend (et on engage sa responsabilité – car il y a derrière tout ça une demande indemnitaire) pour des fautes commises par rapport à un référentiel donné et existant au moment où les actes ont été commis. Quand la France a colonisé l’Afrique et en particulier l’Algérie, le référentiel était celui qui était en vigueur au moment de la Guerre des Gaules et de la conquête par Rome de la Gaule. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que le référentiel a changé condamnant la colonisation … j’espère que ce changement que je trouve souhaitable ne restera pas un accident de l’histoire, une parenthèse, avant l’émergence de nouvelles formes de colonisations économiques sournoises mais rien n’est moins sûr.

  5. Excellente analyse.
    Concernant l’Islam , je considère que le Coran est l’incarnation d’un terrorisme intellectuel et d’un endoctrinement nocif. Seule ,l’interprétation que certains musulmans en font, fait d’eux des modérés et/ou des apostats . Il faut une capacité de raisonnement ,donc de l’intelligence ,et surtout du courage pour en être capable. Dès lors ,l’assimilation sera possible .Je suis donc assez pessimiste sur le résultat et donc sur l’avenir

Laisser un commentaire