Les raisons derrière l’alliance express de la gauche: une analyse détaillée


euh il y a des rendez-vous euh dans l’histoire qu’il faut pas rater là le moment est historique qui pourrait nous reprocher aujourd’hui de nous unir quand l’extrême droite est aux portes du pouvoir là c’est l’enjeu c’est que la condition première de de la mise en commun de la gauche de ce Front populaire écologiste et social de du rassemblement avec les syndicats avec les ONG avec toutes les forces de gauche de la nation enfin c’est vraiment quelque chose d’incroyable qui est en train de se passer B c’est pour faire face à la montée du fascisme et et faire en sorte que nous gagnions et en fait je crois que là le moment est historique je dis pas qu’il y a pas des nuances attention hein bien sûr qu’il y a des différences nuord il y a même il y a même des désaccord mais vous savez pardon la grandeur éthique d’une gauche qui veut gouverner c’est de d’avoir la conscience qu’on gouverne avec des gens avec qui justement on n’est pas tout à fait d’accord qui pourrait nous reprocher aujourd’hui de nous unir quand l’extrême droite est aux portes du pouvoir quand les blés sont sous la grê fou qui fait le délicat fou qui songe à ses querelles au cœur du commun combat Louis Aragon aujourd’hui quand les blés sont sous la grêle quand la menace est là il est urgent de nous unir qu’est-ce que vous nous diriez si demain nous partions désunis aux élections législatives dans 20 jours alors que l’extrême droite alors que l’extrême droite se rassemble alors qu’il tendent la main au Républicain il est essentiel de s’unir pour représenter un espoir nouveau pour les Français l’idée c’est pas juste euh c’est pas de sauver nos sortants l’idée c’est pas de j’allais dire de se protéger par rapport à ce qui pourrait arriver avec l’extrême droite l’idée c’est de gouverner ce pays la seule capacité aujourd’hui d’empêcher l’extrême droite de venir pour la première fois au pouvoir en France par les urnes c’est ce que nous sommes en train de faire c’est ce nouveau front populaire parce que je pense que dans un mois nous pouvons être majoritaires et si nous parlons de nouveau front populaire de quoi s’agit-il il s’agit de faire comme dans les années 30 après le 6 6 février 34 où les ligues fascistes avaient marché sur l’assemblée et bien il y avait eu une grande manifestation en le 14 juillet 35 où à la fois les partis politiques à l’époque le Parti socialiste danger là aujourd’hui le Parti communiste et la CGT puisque la CFDT n’existait pas encore à l’époque s’était retrouvé et avait fait le serment de ne plus se séparer pour faire face et donc nous devons faire face aujourd’hui ensemble de la même façon a des rendez-vous dans l’histoire qu’il faut pas rater et je parle de l’Histoire avec un grand hache quand effectivement l’extrême droite est à porté de canon de l’Assemblée nationale qu’elle a été tellement mise en valeur malheureusement par le Président de la République il faut un sursaut il faut un électrochoc

Laisser un commentaire