Les nouvelles de l’Afrique : les événements du lundi 10 juin 2024 sur TV5MONDE


[Musique] ravi de vous retrouver sur TV5 Monde Nouveau Journal Afrique à la une ce lundi au Mali libération du syndicaliste amadunba ce qui met fin à la mobilisation de son syndicat et la grève lancée le 6 juin et qui a fortement touché les banques assurances et les stations services du pays au lendemain de la victoire aux élections européennes de l’extrême droite et la dissolution de l’Assemblée nationale française nous verrons quellees conséquence en Afrique d’une éventuelle arrivée au pouvoir du rassemblement national et puis caméra embarqué à bord de l’un des navires humanitaires de l’océan viking qui porte secours à des exilés entassés sur des embarcations de fortune qui fuit la Libye c’est le documentaire mothershipip signé Muriel Cravat on vous retrouve en fin de journal [Musique] les autorités maliennes de transition ont-elle eu peur du mouvement social qui a paralysé l’économie nationale et menacé de s’étendre à d’autres secteurs en tout cas le syndicaliste amadunba qui a passé 5 nuits en prison a été libéré même s’il est toujours pour suivi en justice la grève a donc été levée Jean-Luc égueusier leenel Bellon ce lundi encore toutes les banques ù presque était fermé à bamaco au Mali la grève durait depuis 5 jours et avait touché aussi les stations service mais dès le matin on savait que amadunba devait être libéré et le mouvement levé ses collègues se pressaient au siège du sinabef le syndicat des banques et assurances nos sentiments sont simples c’est surtout un sentiment de de fierté nous ressentons beaucoup de fierté c’est tout ce que nous demandons et alhamdillah aujourd’hui il est libre nous sommes nous ne pouvons qu’être heureux on est très fier de nos militants puisque c’était visible sur le terrain toutes les banques toutes les assurances les stations tout était à l’arrêt finalement amadunba a fait son apparition sous les ovations vers 15h c’est un syndicaliste puissant il est le secrétaire général du sinabef et aussi un membre influent de l’UNTM l’Union nationale des travailleurs du Mali mais depuis mercredi il est inculpé pour faux et usage de faux suite à la plainte d’un ancien membre de son comité syndical si le problème c’est à madounba vraiment qu’on trouve quelqu’un d’autre qui peut unir le monde de travail c’est toujours mieux qu’on soit uni mais divisé on est foutu quand on sera uni le jour où les travailleurs se rendront compte de leur forces il y a beaucoup de choses qui se passent dans ces pays qui ne se passeront jamais nous allons redresser le pays la ma mauvaise gouvernance la corruption bref tout ça c’est sur le dos des travailleurs D lundi soir les stations servic ont commencé à rouvrir et les banques devraient recevoir leurs clients mardi matin mais cette grève sans préavis est mal passé pour beaucoup particulièrement en cette période de préparation de l’aï ou Tabaski selon l’appellation locale le MO lev ça ça ne ça n’efface pas le préjudice causé au consommateur de façon unilatérale décid de ne pas travailler sans préavis mais ça c’est nous mépriser et méprise total pour leur le consommateurs la grève des banquiers était la première grève depuis août 2023 au Mali date à laquelle les autorités de transition et les centrales syndicales ont signé un Pact de stabilité sociale et de croissance c’est un coup de tenre en France la percée de l’extrême droite aux élections européennes de dimanche et l’annonce dans la foulée la dissolution de l’Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron quelle conséquence une éventuelle arrivée au pouvoir du rassemblement national pourrait-elle avoir pour le continent africain notre correspondant à Dakar Clément bonerau a posé la question à babacarndia directeur de la recherches et des publications au sein du Ting tank wati pour de nombreux observateurs une éventuelle arrivée au pouvoir du rassemblement national pourrait d’abord avoir des conséquences sur les flux migratoires entre la France et l’Afrique le RN a fait de la lutte contre l’immigration sa priorité or en 2023 selon des données provisoires la France a délivré plus de 320000 nouveau titre de séjour dont plus de la moitié à des ressortissants africains pour babacarndiaay l’enjeu sera de voir comment le RN entend mettre en œuvre sa politique il faudra voir justement dans quelle mesure le discours le long discours sur l’immigration peut être matérialisé par des actes concrets par des par des réformes il faut se se rappeler aussi que dans le discours toujours sur l’immigration il était question de de réduire euh les budgets de coopération avec ces pays-là qui refusaient le retour justement de de leur ressortissant en janvier 2023 lors d’une visite à Dakar Marine Le Pen était allée au-delà des discours anti-immigration elle avait ainsi prené l’idée d’un codéveloppement euro-africain et souhaitait qu’un pays du continent par exemple le Sénégal puisse siéger comme membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU une position qui sur le papier pourrait sembler compatible avec les revendications des dirigeants africains mais qui pour certains observateurs restent à tout très flou des deux côtés on parle de souveraineté maintenant il faudra voir qu’est-ce qu’on met concrètement on parle de céveloppement c’est intéressant c’est un concept j’allais dire un peu F tout on peut mettre tout et à l’intérieur il faut se rappeler aussi qu’elle avait dit dans une visite et dans les déclarations qu’ qu’elle mettrait fin à la à la franceafrique elle apporter des ruptures je crois que beaucoup de présidents français l’ont dit mais on a du mal à voir mais concrètement mais comment on matérialise cela l’Afrique n’est en tout cas pas une priorité pour pour Marine Le Pen le continent n’est cité qu’une seule fois dans son programme présidentiel de 2022 lorsqu’elle évoque la création d’une Union francophone et puis le pouvoir militaire nigérien a accusé le Bénin d’avoir kidnappé cinq de ses ressortissants mission dans le pays pour contrôler le chargement de pétrole niam entend prendre toutes les dispositions pour obtenir leur libération et en Afrique du Sud c’est ce 14 juin que les 400 députés élus au législative le 29 mai se réuniront à l’occasion de la première session de l’Assemblée nationale pour élire le prochain président sud-africain reprise en Guinée du procès du massacre du 28 septembre souvenez-vous il avait fait plus de 150 morts et plus d’une centaine de femmes violées lors d’un meeting de l’opposition ce lundi première prise de parole très attendue celle des conseils de Moussa Dadis Camara chef de l’État à l’époque des faits contte-rendu d’audience Abdourahman bah les hommes politiques ont bravit l’interdiction d’aller au stade était prêt à la confrontation c’est une déclaration choc de maître ALM mitrauré l’un des conseils de Moussa Dadis Camara dans sa plarie de ce lundi l’avocat a aussi rappelé les gestes du président de laagendalor en faveur des victimes au lundemain du massacre il avait ordonné la prise en charge des victimes décrété 2 jours de de national et avait mis en place une commission d’enquête nationale oui tout à fait vous savez au cours de ce procès quand vous dites que le capitaine a donné des armes pour aller massacrer les gens au stade mais vous devez don dire quel type d’armes quelles sont les caractéristiques toutes les armes sont numérotées et à qui a été donné est-ce que les armes ont été présentées ici c’est c’est facile de dire que quelqu’un a donné des armes pour aller tu les donc cette preuve là n’a pas été présenté à cette audience donc il fallait démonter ces argumentations là qui ne sont pas fondées sur des preuves matériel et bien entendu puisque ça n’existe pas le tribunal ne peut pas condamner d sur le dire le dire n’est pas pas partie des des modes de pro par notre code code de procédur pénal confient confi il est très sin il est il il est terrain et nous sommes confiants quant à l’issue de la décision au dire du droit je dis pas s’il y a une autre considération c’est pourquoi j’ai interpellé le tribunal nous attendons deeux qu’ils appliquent la loi les conseils de Dadis affirment qu’il n’y a pas de preu physique qui inculperaiit leurs clients après plus de 20 mois d’audience ce long faiton judiciaire et à sa toute dernière étape avant le verdict une phase qui se déroule sans l’un des principaux accusés on est toujours sans nouvelle du colonel Claude Pivi depuis son évasion de la prison en novembre dernier au Togo après le changement contesté de constitution et suite à des élection législative et régional elle aussi contesté des universitaires et des membres de la société civile se sont organisés ils ont élaborer une proposition de nouveaux contrat citoyens pour le pays ouvert à tous ce document permet à tous les Congolais d’envoyer par mail des suggestions et des idées pour améliorer la gestion du pays dans tous les domaines écoutez l’un de ces membbr ce document vous le voyez bien c’est un cadre qui vient du fait que nous sommes dans l’impasse au Togo dans ce document nous appelons donc à plus de démocratie à la libération des prisonniers un mode de gouvernement plus ouvert et pratique nous demandons pour mettre fin à la corruption au détournement des derniers publics nous demandons qu’on fasse des réformes économiques des réformes sociales mais tout cela de manière inclusive c’est un appel à la conscience de tous les Togolais quel que soit leur bord on peut être élite que quand on pense au bien-être de sa sociétés et c’est dans ce cadre que le document est ouvert à même aux élites qui participent au pouvoir c’est un nouveau document qui est en train de s’élaborer ici il s’agit donc de l’ébauche et cette ébauche va finir par constituer donc un contrat social qui va être diffusé dans tout le Togo dans les établissements scolaires dans les universités et forcément nous allons demander un dépôt légal un défenseur de l’environnement militant contre un méga projet pétrolier de Total énergie en ouanda disparu depuis mardi a été retrouvé mal en point c’est ce qu’ a affirmé à la FP son association en affirmant qu’il a été arrêté et battu par des militaires hier soir stepphan quickir Riza avait selon son ONG été jeté le long d’une route à kenjojo à environ 250 km à l’ouest de la capitale campala on en vient à ce massacre dont on vous parlait hier en RDC plus de 50 personnes ont été tuées la semaine dernière dans la région de Bény dans des attaques attribuées aux rebelles ADF on en parle avec l’analyste Juvénal mounubbo bonsoir ancien député du Nord KIV vous Monsieur M fin 2021 campala et Kinshasa ont lancé une opération militaire conjointe baptisée jouja contre les ADF pourquoi cette opération ne parvient-elle pas à vaincre les ADF merci pour l’invitation madame il y a eu plusieurs initiatives dans le passé justement pour vaincre cette menace les ADF c’est-à-dire des rébelles ougandais qui sont ici au Congo depuis 1995 il y a longtemps et et donc on voità que la solution militaire montre des limites raison pour laquelle après ce massacre j’ai fait un twet ce matin une proposition que j’adresse aux autorités congolaises eu de tenir un forum sécuritaire euh c’est-à-dire une occasion de faire la revue de toutes les recommandations les stratégies qui ont été essayées dans dans le passé et de voir dans quelle mesure on peut partir sur des nouvelles bases parce que les population souffre il y a des morts quasiment chaque semaine et donc il y a il y a il y a des soucis dans la partie nord du nkivou mais il y a des soucis aussi avec cette agression rwandaise qui se pérénise dans les massissis et les rouchorou c’est-à-dire la M23 appuyé par les Rwanda c’est vrai que des solutions militaires sont en cours l’aide de de la région avant c’était l’AC menace la Sadek mais il faut bien avouer que la solution militaire atteint quand même des limites et que ça vaut la peine d’organiser un forum sécuritaire ça sera pas un dialogue politique parce que au Congo on a l’habitude des dialogues politiques qui aboutissent généralement à des partages du pouvoir mais là ça sera une rencontre euh entre ce qui gère la sécurité et et et des personnes d’influence dans la communauté ça peut être des chefs coutumiers et l’idée c’est de de passer en revue euh d’évaluer toutes les actions euh qui ont été prises dans le passé et de de prendre un nouveau départ pour soulager les souffrances des populations parce que ça a trop dirit que ça soit à Béni que ça soit dans la partie sud du Nord KIV et conc ant la lutte contre les rebelles du M23 dans la région de Goma est-ce que là aussi peut-on parler d’un échec de l’armée congolaise alors il y a il y a la volonté au sein de l’armée et on ne peut pas le nier il y a des efforts moi-même quand j’étais député la la commission de défense fois à faire venir à l’Assemblée les ministres de la Défense les ministres de l’Intérieur euh mais on ne peut pas rester dans les T militaires euh je ne suis pas euh de ceux qui pensent qu’il faut un dialogue avec la 123 pas du tout parce que ça serait une façon d’humilier le gouvernement congolais parce que il est clairement démontré que l’ M23 bénéficie de l’appui euh du Rwanda ça a été dit plusieurs fois par les rapports de groupe d’experts mais les forum sécuritaires dont je parle euh dont je fais la proposition euh aujourd’hui et ça permettrait aux prestataures de sécurité aux responsables qui gèent la sécurité au Congo aux acteurs de la société civile aux experts nationaux internationaux de se réunir et de mieux de se réunir près de la zone des conflits ça peut être à Goma pour réfléchir euh faire une revue comme je le disais une évaluation de toutes les stratégies essayées dans le passé de voir des programmes qui devaient être opérationnels et qui devaient apporter un appui à la paix comme le DDR comme le le programme de contrôle des armes légères de voir de situer les faiblesses et de proposer des pistes et des solutions je crois une telle proposition si euh euh elle est reçue par les autorités c’estàdire la présidence la Primature le ministère de la Défense je suis disposé à partager ces idées avec avec toutes ces instancesl je crois que ça aidérit à à apporter la paix au lieu de rester euh dans les T militaires pour avoir la paix au nord kivou je crois il faut il faut évaluer euh avant de d’avancer merci Juvenal Bonobo je rappelle que vous êtes analyst et ancien député du N kivou on reste dans la dans l’Est de la RDC confronté par ailleurs aux inondations se rendre d’ouvira à bjumbura est devenu un véritable parcours du combattant les poids lourds et tracteurs sont devenus les principaux moyens de transport amaniimassi Simon r entre les montagnes du sud Kivu et le Burundi les eaux du tanganica envahissent peu à peu la langue de terre de la ville d’ouvira 4 km spare ouvira de boujumbura la capitale économique du Burundi un lieu de passage intense pour les personnes et les marchandises les véhicules servent désormais de transport public et tout le monde se débrouille pour trouver une petite place où il peut ces Congolais attendent de prendre un tracteur ils vont dépenser entre 2000 et Fran congolais auparavant il passait à pied je n’ai jamais vu des tracteurs transporter des gens j’ai eu très peur car j’ai voyagé dans des conditions difficiles l’eau arrivit jusquici au niveau du ventre je ne sais pas comment dire la place de la frontière est inondé les routes la route est inondée voilà c’est impraticable et pourtant on nous a promis qu’on est en train de réhabiliter la route en question mais c’est c’est du baratin on ne sait pas quoi dire parce que je suis vraiment vraiment sur mes ner je suis sous mes émotions et c’est triste pour dépenser moins il reste les pirogues qui passent du lac à la route inondée un balai c’est organisé depuis des mois au milieu des habitations de fortune déjà plus ou moins délabré ces maisons baignent désormais dans l’eau certains habitants non’ont pas d’autre choix que de rester nous dormons dans l’eau et nous nous réveillons dans l’eau vraiment nous ne savons pas quoi faire 4 mois déjà 4 mois déjà nous dormons dans l’eau comme ça le phénomène météorologique nign serait à l’origine des pluies plus importantes que la moyenne ces dernières années le niveau des rivières et du lac a nettement augmenté battant les records des années précédentes près de 10000 familles vivrai ce calvaire aujourd’hui la ville d’ouvira est la deuxè du Sud kivou un passage obligé pour le Burundi les commerçants sont affectés mais aussi tout le trafic transfrontalier les hôtels les entrepôts certaines fermetures d’établissement entraînent le chômage du personnel avec des conséquences économiques potentiellement tragique c’est la route migratoire la plus meurtrière au monde la Méditerranée où l’ochan Viking le navire humanitaire de SOS Méditerranée et son équipe venu des quatre coins du monde porte secours à des exilés entassés sur des embarcations de fortune qui fuit la Libye c’est l’objet d’un documentaire mothershipip et il est signé Muriel Cravat bonsoir bonsoir alors il y a de jours encore 64 migrants on étaient secouru par le Chen Viking parmi eux 12 mineurs non accompagné une fois récupéré de leur bateau de de de fortune que se passe-t-il bien les personnes sont d’abord mise en sécurité sur le bateau on leur porte les premiers soins et puis et puis bah la la vie s’organise à bord en fait on leur donne à manger des vêtements et cetera et et la possibilité aussi de parler de raconter s’il le souhaite ou de se reposer tout simplement en fait c’est un moment de une sorte de parenthèse d’humanité qui Arve arrive après souvent des mois ou des années de traitement inhumains et donc voilà dans cette parenthèse d’humanité ils peuvent enfin et ben être respiré et et retrouver un petit peu de digit voilà considéré comme un être humain c’est ce qu’on voit justement dans votre documentaire on regarde la [Musique] bandeannonce ed as our of Pat west of Tripoli and we are literally inside the operational area [Musique] ici c’est un bateau humanitaire ce bateau il existe parce que les nations en fait ne prennent pas leur responsabilité d’assister les personnes en détresse en mer [Musique] person [Musique] person c’est le [Musique] voà Murielle cravate dans votre documentaire on apprend qu’entre 2014 et 2022 plus de 20000 femmes hommes enfants sont morts combien de migrants le Chen Viking a-t-il secouru alors j’ai les chiffres entre 2016 et 2022 il y a 37200 personnes qui ont été secourues dont 5000 femmes adultes donc c’est les femmes recueillies sur le bateau représentent à peu près 15 % des personnes secouru voilà à quel moment le chîn Viking prend la décision d’intervenir euh ben en fait dès qu’elle reçoit un signal de détresse qui peut être relayé soit par les autorités les compétente soit par d’autres bi ou alors quand bah aux jumelles comme on voit dans la bande annonce on repère une embarcation en détresse et même si en détresse c’est-à-dire qu’il y a des appels ou même s’il y a pas de de de de danger immédiat ils interviennent quand même en fait ces embarcations sont considérées comme en détresse euh même si elles sont en même si elles le moteur fonctionne encore et qu’elles avancent parce que elles sont surchargées elles peuvent à tout moment tomber en panne à tout moment une partie de de l’embarcation peut être peut se casser et le bateau peut couler ça arrive très très rapidement c’est ce qu’on voit et très souvent on voit ça dans le film donc il a un moment on repère avec l’avion une embarcation qui est en train d’avancer qui a l’air d’avancer bon train et puis le bateau le l’avion signale au bateau queil y a cette embarcation donc un signal à l’océan Viking et le temps que le que l’avion revienne en fait sur la zone il a cette embarcation le moteur s’est arrêté et l’embarcation est à la dérive et donc comme on est sur vraiment des des des surcharges énormes et puis des des embarcations qui ont été fabriquées juste pour parfois juste pour ce voyage là en fait et qui sont tout le temps à la limite de la casse et l’idée c’est aussi d’éviter de les ramener en Libye par les autorités libyennes donc voilà il y a une espèce de course contre la montre qui est souvent engagé c’est-à-dire que d’une part il y a les bateaux des ONG qui cherchent à porter secours aux embarcations détresses et d’autre part les autorités libyennes ont accès en fait aux mêmes informations quand un S quand un SS est lancé et vont tenter de les intercepter pour les ramener en Libye que des que d’autres bateaux que les ONG interviennent ne posent aucun problème mais ce qui est problématique c’est d’abord les mauvais traitement souvent infligés même lors de de de la voilà de la rencontre en fait entre le les gardes de côtes libiens et l’embarcation et surtout le fait de les ramener en Libye est contraire au droits maritimes et à la Convention de Genève parce que là-bas ce qui se passe c’est qu’ils sont encore emprisonnés enfin dans destion alimente voilà euh ça alimente des réseaux de traite et d’esclavage puisque une fois ramené en Libye ils sont souvent revendus incarcérés et et c’est reparti en fait dans des réseaux de de vente et de revente et de trafic d’humain euh et même les enfants et même les enfants et VO voilà les les et les femmes particulièrement elles sont particulièrement exposées et donc ce qu’il faut vraiment avoir présent à l’esprit c’est que c’est pas un point de vue de militant de dire ça que ça alimente enfin il y a des missions de l’ONU qui sont venus plusieurs fois sur place et qui ont constaté et qui ont dénoncer le fait que que ce qui se passe en Libye ça relève du crime contre l’humanité et que cette politique puisque les gardes de côte libiens en fait interviennent avec les moyens logistiques opérationnels et financiers de de l’Union européenne c’est voilà tout ça alimente un réseau que que que l’ONU dénonce donc c’est pas seulement le fait des ONG et on voit on voit les enfants ici qui eux-mêmes gardent le silence même sorti des centres de détention parce qu’on leur a ils ont ils ont par exemple été témoins de de d’actes de torture on leur a demandé de garder le silence donc c’est ce qu’on voit aussi dans ce documentaire vous parliez de l’Union européenne tout à l’heure le Chen Viking ex e car les nations ne portent pas leur responsabilité c’est ce qu’on a entendu dans le documentaire qu’attendez-vous de ce documentaire au niveau politique au lendemain des élections européennes justement qui a vu la montée de de l’extrême droite notamment en France ben j’attends j’espère qu’à sa toute petite mesure il contribuera à faire entendre une voix et à lutter contre l’obscurantisme puisque encore une fois il y a la question de l’empathie qui est importante mais il y a aussi la question du droit et en fait ce qui se passe en Méditerranée voilà mais les les États de l’Union européenne indirectement en fait en défaut de droit et en défaut d’assistance puisque ils font faire en quelque sorte le sale boulot au garde-côte libien pour la zone que moi j’ai j’ai observé on voit que le chaîn Viking est équipé on voit les avions les bateaux le matériel de sauvetage c’est pas suffisant c’est pas suffisant bah c’est c’est pas suffisant parce qu’il y a encore énormément de morts en en mer mais non c’est pas suffisant parce qu’une ONG a des moyens opérationnels qui sont limités surtout quand il y a du harcèlement euh administratif qui est opéré par les États et par exemple de l’immobilisation des navires des ONG assez fréquemment pour des des raisons euh des prétextes en fait qui sont trouvés euh notamment par les autorités italiennes donc il y a des entraves en fait à à la possibilité d’assister qui sont euh qui sont répétées à l’encontre des bateaux des ONG euh donc non c’est pas assez parce qu’il y a quelques bateaux qui qui existent mais ils sont peu et la mer est grande il y a beaucoup de départ et voilà donc un documentaire très émouvant en tout cas mothershipip documentaire signé Muriel cravate merci beaucoup à vous merci beaucoup à vous et c’est ainsi que çaachève cette édition merci à vous de votre fidélité excellent suite de programme à vous tous et à demain [Musique]

Laisser un commentaire