Les élections législatives: un défi pour la majorité actuelle


est-ce que cette majorité peut sauver les meubles euh il avait une majorité relative le président de la République euh on voit bien que là ils sont en train de procéder un petit jeu qui consiste à ne pas présenter de concurrents à des candidat centriste ou surtout de LR républicain compatible euh Richard est-ce que à votre avis il peut sauver les meubles sachant que ces députés sont généralement faiblement géographiquement implantés ou exactement ça paraît mal embarqué euh honnêtement c’est ce que c’est ce que nous disent les sondages je pense que Emmanuel Macron n’avait pas du tout anticipé l’Union des gauches on en parlait mais elle a quoi qu’on en pense un poid électoral conséquent dans les dans les sondages et ça permettra euh à la gauche d’envoyer beaucoup de candidats au second tour et donc de réduire le le nombre de candidats sans doute macroniste on verra il il y a de semaines de campagne euh une campagne peut c’est ce qui est très peu c’est pour ça en général campagnes peuvent installer des dynamiques et cetera là le le délai mais c’est quand même emuel Macron qui l’a voulu hein il va pas en faire le reproche il est le seul responsable de cela donc le temps est court pour installer une dynamique pour Emmanuel Macron après il faut quand même observer le les levées de boucliers contre les extrêmes des ça on va le voir moi je pense que ça peut marcher honnêtement on voit les joueurs de l’équipe de France en conférence de presse on voit aujourd’hui même les les les grandes on verra he mais les grandes entreprises françaises qui montent au créneau aussi euh ça peut avoir un effet donc voilà mais sinon à date ça paraît très mal embarqué pour lui alors ce qui ce qui est terrible aussi c’est que bon lui il est le président de la République c’est lui le patron d’une certaine façon de cet ensemble là il y a personne qui s’est levé pour dire comme Édouard Philippe aurait pu le faire comme Gabriel Atal est très jeune il y a personne pour conduire cette majorité là décision seule et finalement il est seul à au milieu du vide ou et il est d’ailleurs tellement seul au milieu du vide que finalement ses proches on dit faut pas que tu fasses campagne parce qu’en fait en fait là c’est encore plus repoussoir laissez-nous faire bon il y a la vérité c’est que on pourra expliquer dans les histoires pourquoi le comment la décision le plus dramatique pour ça c’est que personne n dans son entourage parle de Gabriel tal tout l’état major de renaissance ou d’ensemble a changé de braquer s’est dit ok d’accord on se met en campagne en fait on a vu pendant une semaine des Bruno Lemer des Sébastien Lecornu des Gat acc coup pendant une semaine c’est qu’ils ont perdu une semaine de campagne à expliquer c’était une décision oui peut-être vécue de manière brutale par les électeurs Fall écouter Bruno LEM ce weekend je crois qui en fait on sent bien que il y a pas d’élan pas d’éan il y a pas d’élan de l’étatmajor il y a pas d’élan des lieutenants il y a pas d’élan des cadres des Olivier duops qui se représente pas je crois c’est ça ou on voit bien qu’il y a une perturbation ni Olivier du SOP ni Bruno Le Maire voà et Bruno le merire s’en prend ce weekend on VO bien qu’ y a une destructuration décision d’un seul homme c’est et ce qui est très important dans une ltiative très courte c’est l’organisation du parti faut qu’on ait un parti efficace qui est capable de envoyer les buttins de vote le R39 qui est donc la professionion de foie d’avoir un fichier de de candidat de suppléant en deors des sortants à jour performatif et on voit bien qu’en fait la machine se grippe et donc si la machine se grippe et ben ça veut dire qu’en fait oninvestit pas les bonnes personnes on n’ pas les bons outils au bon moment et donc en fait on peut rater des accès au second tour parce qu’en fait rien na été organisé et un moment donné je crois que c’est Daniel cobinit qui le dit une solution ça se prépare enfin un acte comme ça politique ça se prépare surtout quand il faut s’assurer qu’on soit capable de projeter une peut-être un programme parce qu’en fait at l’a présenté samedi soir mais en fait dans le Bro incroyable en fait de tous les événements de des derniersres 24 heures c’était complètement inaudible donc en fait on voit bien que la machine en fait est grippée et c’est ça qui est plus inquiétant pour eux on est encore dans la sération en fait une semaine après et ça ça dit ça on est pas au Japon là il c’est pas fait à rakir là ah oui alors lui sur son passage à l’acte c’est vraiment d’ailleurs on est tous un peu interdit encore une semaine après ce qui est pas normal en fait on est vous l’invitiez hein oui absolument je je j’ai j’ai déjà envoyé une demande pr très formelle je crois qu’il a le temps là tout de suite de m’accorder 26 minutes pant les 3 ans à venir on va voir mais je dirais que ce passage à l’acte il est d’autant plus idérant que c’est un homme qui qui qui est tellement dans son théâtre intérieur que peut-être qu’il a il a il doit nous regarder dans cette fourmiliière là avec avec lui-même une sorte de jouissance étrange je pense qu’ il observe peut-être que vraiment il a lui-même est en train de jouer avec cette cette scène qu’ a mise en route il est à la fois l’acteur le l’observateur le spectateur à mon avis il est pas très il est aussi démuni que nous devant cette situation et surtout à mon avis là j’y pensais en écoutant Paul je me disais est-ce que en fait sa réussite ce sera pas que le taux d’abstension soit très faible et que tout le monde aille aux hurnnes parce que il est possible que le 30 juin il y ait vraiment un retour aux urnes parce que d’un seul coup le paysage se recompose de façon si brutale et rapide et assez fascinante il est possible que les jeunes après ce qu’ ditimbappé enfin je sais pas que quelque chose se mobilise de cette France et pour le moment c’est peut-être la seule victoire qu’on lui espère à Macron vous y croyez ça Pascal justement face au danger des extrêmes au moins pour ceux qu’ pensent et ben on a y voté quoi pas tellement parce que il faut pas croire beaucoup de gens de droite modérée ou de gauche modérée ou du centre sont préoccupés de cette polarisé de la société française et du système politique français mais il y en a qui aiment bien l’odeur de la poudre l’odeur du conflit ce qu’ils appellent le mouvement social les grèves et vous avez vu à nouveau on en parle la violence dans la rue l’affrontement direct et on peut très bien avoir quand vous écoutez certains membres en effet du nouveau front populaire ils appellent carrément à ce que le mouvement social accompagne le mouvement politique vous vous voyez très bien ce que c’est ça veut dire que les manif l’affrontement avec les forces de l’ordre va devenir voilà va devenir un sport national pas encore homologué aux Jeux olympiques mais ça va devenir un sport national donc je dis attention et on comprend que le milieu des entreprises soit extrêmement inquiet parce que cette polarisation entre deux extrêmes qu’ on des programmes économiques allez disons fantasque hein ça préoccupe beaucoup les acteurs économiques parce qu’ils se disent après la crise politique on va avoir une crise économique majeure majeure et là vous voyez ça réveillera peut-être les ardeurs je dis pas forcément des jeunes parce que les jeunes ils sont assez loin de ces préoccupations qui sont plus les préoccupations j’allais dire des adultes quoi de ceux qui sont dans la vie active ou de ceux qui sont retraités ont une vie active longue derrière eux et donc je crois qu’il peut y avoir si vous voulez des électeurs raisonnables disons ça comme ça qui se disent vraiment ilut faut y aller essayer de repousser au maximum ces deux extrêmes et de mobiliser le resteon appelait ça jadis le Marais c’est un peu péjoratif bien qu’il y ait de très jolis marais hein donc voilà donc là il y a quelque chose par que vous regardez tout même les sondages hein les sondages pour l’instant vous savez ne sont pas faits sur les étiquettes parce qu’on avait pas encore tous les candidats ils sont faits sur des étiquettes nationales simplement ensemble c’est-à-dire horizon le parti d’Emmanuel Macron le modem de François Beyou ça fait 19 19 hein et LR 7 19 + 7 ça fait 26 hein LR non sioti he ça fait 26 voyez vous existez c’est-à-dire que la fameuse analyse qu’on développe à juste titre à mon avis depuis des années qui dit au fond la France n’est plus bipolaire c’est plus gauche droite parce que la gauche est devenue une gauche extrême la droite est devenu une droite extrême c’est plus gauche droite donc on a un espace tripolaire comme on dit il y a la gauche sous influence extrême la droite sous influence extrême et puis y a le reste il y a le reste avec des gens de droite de gauche et d’ailleurs d’ailleurs ni de droite ni de gauche et il y en a beaucoup parmi les jeunes d’ailleurs qui se sent ni de droite ni de gauche hein et cet espace là s’il ne s’organise pas il va disparaître mais il peut s’organiser à la base et en tout cas il peut être là dans les bureaux de vote c’est ça il peut être là dans les bureaux de vote est-ce que on nesconte pas justement compte tenu de ce qui se passe à droite et à gauche et surtout à l’extrême droite et à l’extrême gauche que dans le compamp présidentiel et bien on se dit pas il y en a une partie là de l’électorat qui avait d’ailleurs voté pour Macron en 2017 bien compte tenu de ce qui se passe dans ce cette alliance assez étrange du Front populaire bah qui viennent finalement qui qui reviennent voter pour pour la majorité présidentielle si si c’est tout à fait possible d’autant que le le comment dire le le mode de scrutin des européennes et celui des législative ne sont pas du tout pareil je pense qu’il y a un certain nombre d’électorat macroniste 2017 qui voulait aussi sanctionner Emmanuel Macron on a beaucoup parler pendant cette campagne des européenes justement du vot des fouloirs du votre sanction et des gens qui euh voilà ils ont dit ce qu’ils avaient à dire et ils estiment que ça all est beaucoup trop loin et donc ils veulent évidemment de leur point de vue ni Marine Le Pen ni Jean-Luc enfin ni Jordane Bardella pardon ni Jean-Luc Mélenchon ou ou d’autres ou François Ruffin à Matignon et donc c’est c’est possible euh après est-ce que ce sera suffis pour Emmanuel Macron pour passer de 19 ou pour gagner des duels enfin pour ça paraît quand même assez peu probable encore une fois le moins probable enfin il va pas retrouver une majorité même relative ça me paraît compliqué ça sera une quitation parce que 2022 qu’est-ce qui s’est passé c’est qu’il a quand même gagné l’élection présidentielle ouais et malgré tout il a eu une majorité relative ou alors qu’il avait là il vient de perdre les élections européennes alors le problème c’est quand comme il a fait cette disolution le soir de cette défaite là et de cette victoire du Ren mais en fait il est parti déjà un peu perdant donc avec une manche en moins donc en fait pour avoir accès à une majorité bah clair de de clarté bah en fait je pense qu’on esté un peu loin donc là le le scénario qui le scénario d’une assemblée presque bloquée en fait entre trois blocs sans majorité claire c’estàd que où les menaces de de censure vont être permanentes et qui ne serviront à rien parce qu’en fait il y a déjà une dissolution donc pendant 1 an on aura une assemblée sans pouvoir en fait sans ou alors il faudra vraiment changer complètement de culture politique et faire du compromis et la coalition et la négociation toujours rêveré texte après texte c’est possible vous voyez démissionner vous euh alors Emmanuel Macron est-ce que je le vois démissionner je je non je le vois pas démissionner je le vois en revanche reprendre une sorte de contrôle dans les trois prochaines années d’une façon ou d’une autre alors d’abord oui je je vois bien un gouvernement dans lequel il y aurait sur les postes stratégiques pour lui qui sont l’économie à berie voyez des des figures de technicien très très neutre en fait politiquement mais qui tiennent encore la maison dans les sujets pour lesquels et lui je le vois bien continuer avec son Ukraine l’Europe l’écologie avoir trois gros dossiers qui sont un peu comme ces comme ces ces grands dad et et que il est un gouvernement avec quelques figures qu’il est négocié de techno qui qui font le boulot sur des sur des sujets très très important pour lui et tout le reste et ben que ça parte mais qui garde le contrôle du coup à travers là et qui ti qui F en fin de la politique en fait d’accord mais ça serait une cohabitation d’un nouveau LP de toute manière quoi qu’il AR oui bon le le le scénario le plus probable c’est en effet une cohabitation mais une cohabitation dans quel état quoi c’est ça hein parce que vous avez la cohabitation normale on l’a connu avec mitteran et avec Chirac où font les choses fonctionneent qu’ un cas ça fonctionne pas si mal que ça le président s’occupe du domaine réservé les affaires sérieuses l’Internationale la défense ça irait très bien d’ailleurs Emmanuel Macron làdus il y a pris goû ou voilà il y a pris goût il a des idées assez fortes qu’on partage ou pas ses idées sur l’Europe c’est un homme qui a réfléchi à l’Union européenne et à son avenir et puis le gouvernement qui expédie les affaires courantes mais ça ça veut dire que vous avez une majorité absolue le RN a une majorité absolue la gauche l’aura pas de majorité absolue le RN a une majorité absolue mais s’il n’a pas la majorité absolue alors là bon si on a une majorité à la ROCARE 88 10 députés à aller chercher ça ils les trouveront faut un type habile ou une femme à droite à droiteot mot voilà qui qui va trouver voilà je te donne un rond-point tu me donnes ton vote et cetera ça c’est fait pendant pendant pas mal d’années bien euh et puis là là c’est gérable mais si le Front national il manque 40 sièges 50 sièges là on va vers le blocage oui avec ce que vous avez dit à juste titre le président ne pourra pas redissoudre et donc là on peut avoir un vrai blocage et à ce moment-l un président qui dis écoutez c’est totalement bloqué gouvernement de technicien hein Mario Dragui en Italie souvenez-vous hein avec des gens sérieux des gens qui en effet sont neutres font tourner la boutique savent ce dont il parlent on en rêveis de gens qui savent un peu ce dont il parlentin bon voilà euh et voilà qu’ cas on irait pendant 2 ans avec un gouvernement avec un gouvernement de techniciens venant de de de tous les milieux il y a des gens très sérieux à gauche au centre et à droite hein donc ça c’est mais là ça veut dire que la machine est complètement bloquée puis vous avez un scénario encore plus préoccupant c’est la la machine est complètement bloqué et une partie de la gauche joue le scénario révolutionnaire révolutionnaire c’est-à-dire l’émeutes voilà et si je peux juste ajouter à ce que vous venez de dire euh il faut quand même observer que du côté de la France insoumise avec un d’investitur c’est le scénario qui semble se préparer il y a un militant antifasciste à Avignon et il faut pas oublier non plus que Mélenchon a théoriser de longue date qu’à la fin entre dans ce dans ce trio qui domine la scène politique du pays depuis 10 ans à la fin des fins il restera plus que Marine Le Pen et lui-même et ça finira dans un duel à identitaire

Laisser un commentaire