Les bienfaits méconnus de l’abstinence sexuelle


bonjour je suis le docteur gilbert baujot des médecins sexologues chez charles point qu aujourd’hui on va répondre à une question faut-il arrêter de se masturber [Musique] bienvenue sur la chaîne youtube de charles point qu si vous aimez nos vidéos sur la sexualité abonnez-vous à notre chaîne youtube et pensez à activer la cloche de notification pour ne rien louper nous sommes aussi sur instagram charles point qu et vous pouvez bien sûr télé consulter avec un médecin sexologue sur la plateforme charles point qu aller on commence de nos jours on entend des discours parfois opposées concernant la masturbation il y a les personnes qui défendent les bienfaits de la masturbation que ça soit pour apprendre à se connaître apprendre des techniques pour améliorer son plaisir et la jouissance pour améliorer le fonctionnement prostatique apprendre des techniques pour contrôler l’éjaculation ou booster l’érection ou tout simplement pour diminuer le stress et favoriser les éjaculations répétées et il y a les personnes qui défendent l’idée que la masturbation peut être source de mal être de fatigue mentale et physique et qui vaut mieux arrêter la masturbation où l’espace est très fortement pour être en bonne forme et pour se sentir bien et même que c’est quelque chose de mal de se masturber alors comment s’y retrouver comme toujours en matière de sexualité on garde à l’esprit que chaque conseil et chaque façons de faire doivent être adaptées à chaque personne et en plus adaptée à l’évolution d’une même personne d’une période de sa vie à une autre période chacun de nous réagi de façon différente à la sexualité est donc à la masturbation dans quels cas c’est recommandé d’arrêter de se masturber d’un point de vue sexologique il y a trois situations pour lesquelles l’arrêt ou l’espacement des masturbations peut être recommandée [Musique] en effet chez certains hommes la masturbation provoque des sécrétions qui peuvent lutter de façon importante contre les angoisses et en particulier lors de l’orgasme ceci peut entraîner une personne qui traverse une période de ma lettre à recourir à la masturbation et à l’orgasme de façon de plus en plus intense avec un risque de dépendance à la masturbation pour différentes raisons psychologiques biologique cérébrale et hormonales c’est dans les situations où la personne sans que la masturbation est en train de devenir une dépendance un peu à la fois et que c’est en train de devenir un besoin et pas simplement une envie que ce n’est plus un simple plaisir mais nécessité avec un manque une frustration forte en cas d’absence dans ce type de situation il est recommandé d’espacer les masturbations et d’essayer de l’interrompre dans ce type de situation où il est utile de prendre conscience rapidement que la masturbation est en train de devenir addictives et de ralentir donc ou d’espacé ou arrêter la masturbation si vous avez remarqué j’ai parlé surtout des situations où l’homme est en train de sentir que c’est en train de devenir une dépendance mais il y a les situations où la masturbation est déjà une dépendance dans ces situations là où on est déjà addict à la masturbation bien sûr qu’on va chercher à diminuer ou arrêter la masturbation mais attention il faut que ça soit fait dans un cadre global de stratégie de sevrage ou globale et non pas un arrêt brutal de la masturbation avec un risque alors de rechute par exemple il faut en même temps mettre en place une stratégie pour améliorer le mode de vie l’alimentation le sommeil éviter l’ isolement augmenter le cercle familial amical trouver des occupations des passions des activités qui nous intéresse si vous souhaitez en savoir plus sur comment sortir de l’addiction à la masturbation et au porno par exemple vous pouvez regarder la vidéo que je vous ai faite spécifiquement sur ce thème [Musique] deuxième situation où la masturbation peut être arrêté ou espacer ce sont des situations où la masturbation entraîne des états qui deviennent gênants en effet certains phénomènes neurobiologiques poste masturbation est posté jacques ulation entraîne un état de mal être prolongée ou un état de fatigue prolonger chez certains hommes ce syndrome est parfois connu sous le nom de syndrome post éjaculatoire ou syndrome de balèze pose déjà qu la toile pour des raisons qu’on ignore encore de nos jours certains hommes peuvent avoir ces symptômes après l’éjaculation ça sera ma lettre tristesse fatigue physique ou mentale fatigue intense sur le plan global ralentissement cognitifs et d’autres symptômes gênants les recherches récentes montrent que cela pourrait être en lien avec une allergie à notre propre sperme mais cette hypothèse n’est pas encore définitivement confirmée et on ne sait pas vraiment encore pourquoi certains hommes souffrent de ce syndrome de malaise post éjaculatoire il est évident que dans ce cas la diminution et l’espacement de la masturbation sont recommandés pour limiter le plus possible la survenue de l’éjaculation en attendant de trouver un traitement adéquat la bonne nouvelle c’est qu’il y a de plus en plus de traitements testés dans cette situation et qu’on peut arriver à améliorer le phénomène sans forcément interrompre complètement la masturbation si on le souhaite pas si vous pensez que cela peut être le cas pour vous que vous avez un syndrome post déjà qu la toile n’hésitez pas à en parler avec un médecin sexologue sur charles point qu ou un médecin de votre choix [Musique] la troisième situation c’est lorsqu’il y a des troubles érectiles pour lesquels la cause est plus ou moins psychologique ou avec des facteurs physiques bénin et qu’on souhaite garder toute l’énergie sexuelle et toute l’excitation pour le moment du rapport sexuel dans ce cas on peut conseiller de réduire la masturbation entre les relations sexuelles le temps d’améliorer les causes des problèmes érectiles comme vous voyez donc ce sont des situations où le ressenti associé à la masturbation est plutôt négatif [Musique] pour les autres situations il n’y a pas besoin de considérer l’art et de la masturbation ni de bien fait spécifique à le faire qui serait commun à tous les hommes ce que je veux dire par là c’est qu’on peut tous et toutes testées d’arrêter la masturbation pendant plusieurs semaines et de voir quels sont les effets sur nous et ensuite décider si cela nous convient ou pas et comme je les dis au tout début cet arrêt de la masturbation peut nous convenir dans certaines périodes de notre vie et ne pas nous convenir à d’autres périodes quoi qu’il en soit d’un point de vue médical et sexologique la masturbation n’est pas quelque chose de mal elle n’amène pas à une perte de vitalité ou autre phénomène elle est d’ailleurs excellentes pour la santé génitales ainsi que pour le bien-être général et mentale en tout cas si vous avez un doute là dessus ou si vous avez besoin de réponses concernant votre propre masturbation de façon spécifique n’hésitez pas à en parler avec un sexologue ou un médecin sexologue en consultation ou en télé consultation si vous préférez sur le site saint-charles point qu à huy une dernière chose n’oubliez pas de vous abonner et d’activer la cloche de notification pour ne pas louper nos prochaines vidéos et aussi de nous suivre sur instagram charles point qu pour toujours plus d’astuces et de conseils sexo et si vous avez besoin d’un rendez-vous en télé consultation pour vos problèmes sexuels vous pouvez aller sur le site charles point qu à très bientôt prenez soin de vous [Musique]

Laisser un commentaire