Législatives en France : la gauche dynamisée, la "Macronie" essoufflée



Le second tour des élections législatives va offrir un duel entre la gauche unie et le camp Macron, qui devra batailler pour conserver la majorité absolue à l’issue d’un premier tour marqué par une abstention record.

LIRE L’ARTICLE : https://fr.euronews.com/2022/06/12/direct-elections-legislatives-en-france-abstention-resultats-reactions

Abonnez-vous à notre chaine : https://www.youtube.com/c/euronewsfr?sub_confirmation=1

En DIRECT – Suivez Euronews ici : https://www.youtube.com/c/euronewsfr/live

Euronews est disponible sur YouTube en 12 langues: https://www.youtube.com/user/euronewsnetwork/channels

#World

source

Cet article a 19 commentaires

  1. La coalition de gauche est arrivée deuxième et celle des macronistes première, mais c'est la gauche qui est dynamisée et les macronistes qui sont essouflés ? Donc, le deuxième ferait mieux que le premier ? Vous fumez quoi dans vos rédactions ? Et si vous attendiez les résultats du 2e tour avant de faire vos analyses qui ne reposent que sur du vent pour le moment ? Vous n'avez pas tiré les leçons de la présidentielle où les sondages et les analystes ne sont complètement plantés ?

  2. Borne…" Nous avons une semaine pour convaincre…" Elle oublié que ça fait cinq années qu'ils sont au pouvoir. La France n'est plus en état d'attendre d'être convaincue au regard des comptes publics dévastés par la politique LREM. Dette colossale, déficit record du commerce extérieur, injustice sociale, atteinte aux libertés, ministre inculpés, condamnés à deux reprises pour inaction climatique, Hôpitaux déclassés, Enseignement déclassé, Dépenses pharaoniques en conseils Mac'kinsey, et un président qui veut emmerder ces concitoyens…etc etc etc. Bref le 19/06/2022 les Français remettent de l'ordre dans la Nation France.

  3. grosse déception sur l'abstention, les francais sont ils aussi déconnectés que LREM? NON ? ALORS MONTREZ LE : LE 19 juin maintenant DERNIERE CHANCE ! il y a tellement d'abstentionnistes qui ont intérêt à voter pour la NUPES
    RIC, prix bloqué , RSA, SMIC , vraie ECOLOGIE , etc

  4. Reconquête, Éric Zemmour, Guillaume Peltier, Marion Maréchal et Damien Rieu sont éliminés dès le premier tour. Tout comme le policier fasciste Bruno Attal. Éric Zemmour a annulé l’ensemble de ses plateaux. Une fessée. Rappelons que malgré son score assez faible, Zemmour a bénéficié de 80% du temps d'antenne pendant des mois au début de la présidentielle. Ce recul des fascistes est recul de circonstance. L'extrême droite bénéficie toujours de réseaux puissants dans les médias, dans la police et dans le patronat. Ses militants s'arment et commettent des agressions partout. Et surtout, les mots et les idées de l'extrême droite s'imposent dans tout le spectre politique. Il faudra bien plus que des bulletins pour les mettre hors d'état de nuire.

  5. Vers une dissolution de l'Assemblée ? Dimanche prochain, soit Macron obtient la majorité absolue, et il lancera immédiatement sa destruction au lance roquette de tout ce qu'il reste de droits sociaux. Soit il ne l'obtient pas, et il dissoudra l'Assemblée cet automne. En clair, il ne s'agit que d'un répit. Même si la situation a le mérite de montrer que le roi est nu.

  6. L'abstention est écrasante, elle atteint 53%. Un record sous la Cinquième République. Le divorce entre la classe politique et la population est consommé. Sur 100 électeurs, 53 ne sont donc pas allé voter, 12 ont glissé un bulletin NUPES, 12 ont voté pour le clan Macron, 9 pour l'extrême droite, et 6 pour Les Républicains. Les élus ne représentent qu'eux mêmes. Si nous étions en démocratie, ces élections seraient annulées puisque l'abstention est majoritaire.
    Le Macronisme en déroute. La haine de Macron domine le pays. C’est la première fois depuis 1958 que le parti présidentiel n’est pas en tête au premier tour. Plus incroyable et inattendu, depuis 20 ans, les législatives sont placées juste après les présidentielles pour permettre au Président élu d'obtenir une forte majorité sans contre-pouvoir. Aujourd'hui, pour la première fois, cela ne marche pas. C'est donc un choc politique pour le Macronisme, dont la légitimité est très faible.

  7. Le retour de la gauche plurielle. La coalition rose et verte NUPES arrive en tête. Un tour de force politique en seulement un mois de campagne, même si elle arrive tout juste devant en additionnant le score de tous ces partis aux précédents scrutins. Plus inquiétant, cette coalition de circonstance signe le grand retour de la sociale-démocratie, en aucun cas un programme de rupture. La NUPES a fait le choix de ne pas présenter de figures issues des luttes – à de rares exceptions près –, ni de projet anticapitaliste, mais des candidats issus des appareils, répartis en fonction des accords politiciens. En Loire-Atlantique par exemple, la NUPES a présenté un policier dans le vignoble et un socialiste bien flasque au nord de Nantes. A Nantes, le soutien mis en avant sur les tracts de la NUPES est celui de Johanna Rolland, la maire Vallsiste, qui met des policiers et des caméras partout, qui gentrifie la ville, expulse, et impose des projets infects. Voir le PS qui était en train de mourir revenir en force est une vraie défaite. Alors oui, c'est moins pire que le clan Macron. C'est juste la refondation d'un PS 2.0, sur des positions moins radicales que celles de Mitterrand en 1981. Mèneront-ils le combat social contre la bourgeoisie et la police militarisée ? Attention au mirage.

  8. Ne pas crier victoire trop vite, Mélenchon s'est marié avec des faux culs qui voterons encore les loies scélérates de la macronie, il y as encore du pain sur la planche !

  9. Une catégorie de français critique les patrons quand ceux-ci quittent notre pays ces mêmes français se plaignent de perdre leurs emplois. Un conseil a ceux qui soutiennent ce parti la nupoes pour les dupes, qu'ils aillent à la rencontre des commerçants qui ont des salariés qu'ils leur demandent comment ils vont faire pour réduire le temps de travail et donner un smic à 1400 € à leurs employés et vous aurez les réponses sur les réalités de ce que vont faire les employeurs

  10. Quand il va falloir aborder le sujet du nucléaire et d'autres sujets nous allons voir les membres de la nupoes se déchirer. Si la nupoes a la majorité ce n'est pas la majorité qui va subir les conséquences de l'élection mais la France et notre économie. Ce que la nupoes nous propose c'est exactement ce que Mitterrand et la gauche nous a instauré durant ses gouvernances et ça a été une catastrophe sur le plan de l'emploi car contrairement à ce que prétendent ceux qui n'ont jamais géré d'entreprises et encore moins de salariés le travail ne se partage pas nous allons voir les investisseurs fuir chez nos partenaires européens qui eux vont bénéficier comme a l'époque de la gauche française des créations d'emplois et des capitaux qui auront fuit notre pays

Laisser un commentaire