Isabelle Richer | Les anciens joueurs d’Équipe Canada junior sur le point d’être accusés



Les cinq joueurs d’Équipe Canada junior, soupçonnés d’avoir participé à un viol collectif en 2018, seront mis en état d’arrestation quand ils se rendront aux policiers.

Entrevue Me Cynthia Lacombe, avocate criminaliste

#ICIRDI

Accédez aux nouvelles essentielles en téléchargeant l’application Radio-Canada Info : https://ici.radio-canada.ca/appli-info/?utm_source=google-youtube&utm_campaign=nat.pn.applircinfo&utm_medium=interne&utm_term=info-appli&utm_content=fiche-cus

Abonnez-vous à nos comptes :
X : https://twitter.com/RadioCanadaInfo
TikTok : https://www.tiktok.com/@radio.canada.info

source

Cet article a 4 commentaires

  1. Bonjour, Mme Richer, lorsque le policier mets l'individu en état d'arrestation pour comme ici agression sexuel ou bien viol, je pensais que le suspect devait dans les 24 heures passer devant un juge afin qu'il reçoive toutes les directives du magistrat avant de retourner chez lui. Dans ce dossier, j'imagine que les individus auront ordre de ne pas communiquer avec la victime, ne pas en discuter peut-être avec leurs coéquipiers ainsi que d'autres conditions avant leur retour en cours. Et aussi dès qu'il y a accusation, leurs noms et photos sont-ils rendus publique? Merci des explications.

Laisser un commentaire