Générer un titre différentL’ONU appelle à plus d’engagement des Etats contre la déforestation • FRANCE 24


bonjour Audrey bonjour Raphael et c’est en ce moment qui a lieu à bonne en Allemagne la conférence sur le climat chargé de préparer la prochaine COP 29 ce sera en novembre à Bakou et l’ONU alerte sur les dangers de la déforestation oui le programme des Nations Unis pour l’environnement s’alarme du manque d’ambition des États en matière de lutte contre la déforestation un manque d’ambition qu’il qualifie même de tragédes dans un rapport paru ce lundi la conférence de bonne c’est l’occasion de faire le point sur les stratégie climatique des états et le constat et bien c’est que les engagements pris pour l’instant ne permettront pas d’inverser la déforestation en 2030 même de la stopper ce qui est pourtant une des clés de la sauvegarde de notre climat le rapport du pnué rappelle que les forêts pourraient contribuer à à hauteur d’un tiers aux réduction d’émissions nécessaires d’ici 2030 au mentien de des objectifs de l’accord de Paris c’est-à-dire plus 2 degrés de réchauffement maximum 1 de5 si c’est encore possible moins de la moitié des pays participants au COP ont intégré la lutte contre la déforestation dans leur stratégie d’atténuation du réchauffement climatique c’est donc un véritable angle mort de ces négociations climatiques le pnuet rappelle qu’au-delà du rôle des forêts pour le climat elle nous aide aussi dans l’immédiat en régulant le cycle de l’eau en atténuant les températures extrêmes en protégeant la biodiversité elle les aide aussi elle contribue à la santé humaine bref c’est important et dernière précision de ce rapport il rappelle que la PR priorité doit être donné au fait de préserver les forêts encore existantes promettre une compensation en reforestation n’est pas efficace il faut des années pour qu’une parcelle reforestée parvienne à compenser le CO2 émis par une même surface rasée 60 ans selon un spécialiste des forêt que j’interrogeais récemment or la lutte contre le changement climatique c’est maintenant qu’il faut la mener en ce moment a lieu à on évoquait donc c’est c’est cette conférence he qui a lieu et cette mise au point elle risonne tout particulièrement en France oui cette mise au point sur la reforestation elle raisonne bien en France parce que l’IGN l’Institut national de l’information géographique a publié le mois dernier une étude qui prouve que les forêts françaises vont continuer à stocker de moins en moins de CO2 dans les décennies à venir ça fait un moment qu’on dit que je dis aussi que les puits de carbone français s’effondre on a manqué plusieurs objectifs de notre trajectoire de réduction nette des gaz à effet de serre parce que même si le gouvernement s’était réjoui en mai dernier d’une réduction accrue des émissions brutes le stockage du carbone la différence entre le brut et le net on va le voir sur le l’autre l’ voilà la voilà la différence entre le brut et le net donc par nos forêts et nos sols donc ce stockage de carbone s’effondre plus vite que les efforts que nous faisons pour réduire nos émission donc non en 2023 la France n’a pas respecté ces objectifs de réduction nette des gaz à effet de serre on a manqué vous le voyez de peu hein l’objectif net seulement 1 million de tonnes de CO2 mais en brut on avait tout de même une avance de 20 million de tonnes qui a donc été grignoté par l’effondrement des puits pour parler concrètement des chiffres vous les avez vu tout à l’heure il y a 20 ans les puits carbon français stocké 45 millions de tonnes de CO2 en moyenne par an aujourd’hui c’est moins de la moitié 20 millions de tonnes de CO2 seulement donc ça s’effondre très vite c’est dans ce contexte que l’abattage d’au moins 200 arbres pour le chantier de l’autoroute a69 dans le sud-est le sud-ouest de la France passe mal c’est le pué qu’ le dit la reforestation promise par Emmanuel Macron ne pourra pas compensé ce qui aura été perdu en revanche la France lutte contre la déforestation importée qu’est-ce que c’est alors le but c’est de mettre fin d’ici 2030 à l’importation des bois ou des produits agricoles qui auraient contribué à de la déforestation à l’étranger du soja sur les ruine de l’Amazonie du caoutchou de l’huile de palme venue de forêt d’Asie du du Sud-Est 10 % de la surface des forêts du monde ont disparu depuis 30 ans entre 1990 et 2020 soit 420 millions d’hectares or il n’y a pas de frontière pour la perte de nos puits carbones ce qui se passe au Brésil vient jusqu’à nous vous allez le voir avec cette carte en rose ce sont les surfaces qui ont été rasées pendant les qu années de présidence bolsonaro la déforestation avait augmenté de 75 % et maintenant avec une autre carte la conséquence directe en vert ce sont les endroits où la végétation capte encore du CO2 en violer les endroits où le couvert forestier a été tellement dégradé qu’il aimet du CO2 l’Amazonie est en en train de basculer et on ne pourra pas faire revivre une jungle qui s’assèche même en plantant des millions d’arbres merci odudré pour ces nouvelles guerres réjouissantes mais enfin on a l’habitude avec élémentaire malheureusement en tout cas c’est l’occasion chaque soir he d’une prise de conscience elle est nécessaire merci beaucoup

Laisser un commentaire