Générer un titre différent EN DIRECT – Législatives, Gabriel Attal répond aux questions des journalistes sur son programme


ah non je française français les 30 juin et 7 juillet vous aurez à faire un choix de société d’un côté les extrêmes l’extrême droite et son programme de faillite et de division une extrême droite qui ne cesse de changer de position sur chaque sujet un saut dans le vide pour les Français l’extrême gauche la menace de la ruine économique et le retour du matraquage fiscal la nupè unit derrière la France insoumise malgré les pires outrances et les pires compromissions de l’autre côté il y a nos candidats ensemble pour la République pour nous la France notre France c’est celle de l’unité de l’apaisement et du progrès les extrêmes eux attisent les colères et divisent les Français notre France c’est celle qui défend les valeurs de la République la liberté l’égalité la fraternité la laïcité les extrêmes eux veulent le communautarisme et la stigmatisation notre France c’est celle du travail et du pouvoir d’achat autour d’un mot d’ordre gagnez plus et payer moins ce sera la baisse de 15 % des factures d’électricité dès C cet hiver la revalorisation des retraites sur l’inflation ce sera aussi une règle d’or pas de hausse d’impôt les extrêm eux promettent l’explosion fiscale et le rabot sur les pensions de retraite notre France c’est celle qui donne un accès aux soins à tous et une éducation de qualité à nos enfants les extrêmes eux mèneraient à la faillite de nos services publics notre France c’est celle qui réussit la transition écologique alors que les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 20 % depuis 2017 les extrêmes eux refusent pour les uns le nucléaire pour les autres les énergies renouvelables notre France c’est celle qui veille sur l’ordre républicain la sécurité de tous et la lutte contre l’impunité les extrêmes eux mèneraient à la brutalité au désordre certains proposent même de désarmer nos policiers alors dès le 30 juin pas une voix ne doit manquer pour la France et les Français ensemble face aux extrêmes faisons le choix de la République mesdames messieurs bonjour à toutes et à tous la France est à l’heure du choix un choix de société un choix qui engagera notre pays et qui changera le quotidien des Français un choix de valeur entre trois visions de ce qu’est la France un choix historique car probablement jamais un vote n’aura autant de conséquences mesdames et messieurs qu’est-ce qui se joue lors de ces élections ce n’est pas une élection présidentielle les choses sont très claires le président de la République est élu jusqu’en 2027 et quel que soit le résultat du scrutin il restera président de la République jusqu’en 2027 cette élection c’est le choix de votre gouvernement c’est le choix de votre premier ministre c’est le choix du projet de société que vous souhaitez aujourd’hui ce choix est très clair il n’y a que trois blocs trois alternatives clair l’extrême droite menée par Jordane Bardella la nupess menée par Jean-Luc Mélanchon ou alors ensemble pour la République la majorité que je mène je veux le dire le choix entre ces trois blocs se jouera dès le prier tour dès le 30 juin au second tour il sera dans certaines circonscription peut-être trop tard c’est bien dès le 30 juin que tout se joue c’est bien dès le premier tour que le choix commence à se faire dès le premier tour que le prochain Premier ministre Jordane Bardella Jean-Luc Mélenchon ou moi-même se choisit alors dès le 30 juin dans l’isoloir les seules questions qui se poseront dans l’isoloir ce sont quelle société voulons-nous quelle France voulons-nous aujourd’hui avec vous je voulais parler au français dans les yeux du jour d’après le jour d’après si l’extrême droite de Jordane Bardella l’emporte le jour d’après si la nuupesse de Jean-Luc Mélenchon l’emporte le jour d’après si ma majorité ensemble pour la République l’emporte si je veux parler directement au français c’est parce que depuis le début de cette campagne je crois qu’en réalité nous sommes les seuls à le faire les seuls à parler de vos problèmes de nos défis et à proposer des solutions les seuls qui parlent de vos quotidiens et de comment les améliorer les seuls quand les autres ont été perdus pendant des jours ou des semaines dans des combine d’appareils alors le jour d’après c’est dire concrètement ce qui se passera dans notre pays et dans nos vies d’abord je veux le dire ma majorité mes candidats sont les seuls à faire preuve de cohérence et à avoir une ligne claire dans cette campagne en votant pour les candidats de ma majorité en votant pour les candidats ensemble pour la République vous savez pour qui et pourquoi vous votez cela devrait être une évidence pour chaque candidat la réalité c’est que nous sommes les seuls l’extrême droite est devenue le camp du renimement National depuis le début de cette campagne ça a été un jour une reculade leur programme c’est un grand effeuillage il ne reste à la fin qu’une feuille blanche et en plus il vous demande de signer en bas quant à Jordane bardellin il a affirmé qu’il n’était pas prêt à gouverner en tout cas qu’il n’était prêt à gouverner que si la situation était facile il n’était pas prêt à servir la France et les Français sous toutes les conditions qu’il fallait que ce soit facile quand on fuit les difficultés on n’est pas prêt à gouverner le rassemblement national c’est l’impréparation c’est le brouillon et le brouillard l’extrême droite c’est faire un saut dans le vide pour les Français de l’autre la nuupesse unit derrière la France insoumise et le camp de la compromission et de la dissimulation compromission avec l’extrême gauche et ses outrances avec lesquelles une partie de la gauche avait pourtant juré la main sur le cœur ces dernières semaines de couper compromission sur les valeurs en s’alliant sur un projet irréaliste et dévastateur pour notre économie dissimulation sur le programme dont chacun conteste le chiffrage et dissimulation en maintenant un écran de fumée sur l’identité du locataire de Matignon en cas de victoire de la nuup il semble ne pas s’entendre sur un nom en tout cas faire mine de ne pas s’entendre sur un nom et pourtant le résultat est couru d’avance ils l’ont dit eux-mêmes le plus grand groupe de laanupes choisira le Premier ministre le groupe qui a le plus de candidats et le plus de sortant c’est la France insoumise c’est elle qui a d’ors et déjà imposé son programme et ses idées aux autres partis de gauche et donc en cas de victoire de laanupes le Premier ministre ce serait nécessairement Jean-Luc Mélenchon mesdames et messieurs dans ce contexte les Français ont donc à faire un choix entre trois blocs trois chemins et je souhaite avec vous revenir sur les conséquences de chaque choix parler de chacun des chemins d’abord quel sera le jour d’après pour le porte-monnaie des Français aujourd’hui quelle est la première priorité de nos concitoyens ce qui leur reste à la fin du mois pour vivre et c’est là-dessus je le sais que nous sommes collectivement le plus attendus que se passerait-il en cas de victoire de l’extrême droite d’abord je le redis le programme du rassemblement national de Jordane Bardella sur le pouvoir d’achat a fondu comme neige au soleil ces derniers jours la baisse de l’impôt sur le revenu pour les jeunes OubliZ la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité remisé l’abrogation de la réforme des retraites c’est un coup oui un coup non de renoncement en reniment le programme du rassemblement national pour le pouvoir d’achat des Français s’est intégralement vidé il n’y a plus rien sauf une mesure la baisse de la TVA sur l’énergie et le carburant les effets d’une baisse de la TVA n les connaissons français les connaissent parce qu’ils ont payé pour voir notamment lors de la TVA sur la restauration ou sur les protections menstruelles quand on baisse la TVA ce ne sont pas les Français qui en bénéficient mais les distributeurs qui renforcent leur marge alors le jour d’après avec le rassemblement national ce sont des prix qui ne baissent pas mais des super profits pour Total j’ajoute et c’est un point commun avec laanupes que le programme du rassemblement ce chiffre à 140 milliards d’euros de dépenses mais ne donne pas l’once du début d’une piste de financement les Français le savent quand les dépenses explosent les impôts explosent et le pouvoir d’achat sombre les chiffres sont clair si le rassemblement national choisit de financer son programme avec l’impôt sur le revenu on va prendre cette hypothèse le jour d’après ce serait entre 7000 et 8000 € d’impôt sur le revenu en plus pour les foyers français si le rassemblement national décide de mener sa réforme des retraites on ne comprend plus s’il souhaite le faire ou pas Jordan Bardella a dit un jour oui un jour non et au sein même du rassemblement national et de son allié Eric soioti on voit que les positions sont différentes mais s’il choisissent de mener à bien cette réforme soit il la financerait par une hausse de charge et chaque salarié perdrait alors 2000 € nets par an soit il la financerait par une baisse des pensions et ce serait 2500 € en moins en moyenne par an pour chacun de nos retraité cela pourrait être également un mélange des deux dans tous les cas les Français sont perdants du côté de l’anupè le jour d’après c’est aussi le matraquage fiscal et il est même revendiqué que nous dit le programme de l’anupes qui je le rappelle a été dicté par la France insoumise 300 milliards d’euros de dépenses nouvelles et 50 milliards d’euros d’impôt nouveaux dès le premier mois dès cet été pour un ouvrier qui fait des heures supplémentaires aujourd’hui elles sont sans charge social dans son programme laanupes propose de rétablir les charges sociales sur ces heures supplémentaires avec le programme de l’anupes donc et ce rétablissement c’est en moyenne 200 € en moins pour les ouvriers qui font des heures supplémentaires pour un retraité qui gagne aujourd’hui autour de 1500 € de pension tous les mois aujourd’hui il bénéficie d’un taux réduit de CSG laanupes dans son programme propose ce qu’ils appellent la CSG progressive l’application de cette mesure de CSG progressive ferait une perte de 160 € par retraité en moyenne 160 € de taxes supplémentair la liste est encore longue je pourrais citer beaucoup d’exemples je vous en donne un seul autre les successions seraient désormais toutes imposées et plus fortement aujourd’hui il y a un abattement sur les succession et notamment les successions agricoles qui sont protégées préservé de l’impôt l’anupè propose de taxer les successions dès le premier euro cela veut dire qu’aujourd’hui des enfants d’agriculteurs qui hérit du patrimoine petit patrimoine de leurs parents agriculteurs qui ne sont pas taxés sur cette succession le seraiit désormais l’impôt sur le revenu augmenterait également y compris pour les classes moyennes sur le pouvoir d’achat le jour d’après avec le rassemblement national et laanupes ce serait donc des pensions qui baissent pour nos retraités ce serait des travailleurs des commerçants des artisans des indépendants qui verront une partie de leurs revenus partir en impôt supplémentair ce serait lesépne des Français qui dévisseraient avec une explosion des taux d’intérêt et on voit hélas aujourd’hui les prémisses de ce que donnerait une victoire des extrêmes dans de ces élections législatives puisqu’on le voit aujourd’hui l’augmentation des taux par crainte de voir arriver les extrêmes au pouvoir de notre côté quel sera le jour d’après avec ma majorité ensemble pour la République depuis 201 7 nous les impôts nous les baissons nous avons supprimé la taxe d’habitation nous avons supprimé la redevance télé nous avons baissé l’impôt sur le revenu sur les tranches les plus basses c’est-à-dire sur les classes moyennes depuis 2017 nous avons aussi revaloriser les salaires des femmes et des hommes de nos services publics nos enseignants nos soignants nos policiers nos gendarmes demain avec nous nous suivrons un principe gagner plus et dépenser moins c’est la mise en place pour les classes moyennes pour les Français qui travaillent dur et qui ont le sentiment de toujours payer pour les autres d’un véritable paquet d’action dès les premières semaines concrètement c’est la facture d’électricité qui va baisser de 15 % dès cet hiver pour tous les ménages une facture qui baisse grâce à la réforme du marché européen de l’électricité une réforme à laquelle la nupese comme le rassemblement national s’oppose pour une famille dans un appartement de 80 m² c’est près de 300 € économisés sur la facture chaque année concrètement avec nous nous allons supprimer les frais de notaire pour permettre aux Français de classe moyenne d’acheter leur premier logement ce seront jusqu’à 15000 € économisés pour les Français qui achèteent pour la première fois c’est un gain de pouvoir d’achat c’est un gain d’indépendance pour les classes moyennes c’est aussi un coup de pouce essentiel pour le secteur du logement qui est aujourd’hui bloqué concrètement nous nous allons permettre les achats groupés de fournitures scolaires c’est en moyenne 50 € d’économiser sur les dépenses de rentrée pour les familles concrètement nous allons mettre fin à cette situation inacceptable où la santé est malheureusement parfois un luxe pour un certain nombre de retraités de jeunes de travailleurs indépendants à cause du prix des mutuelles nous allons donc créer une mutuelle publique à 1 € par jour pour un retraité de 70 ans c’est une économie de 90 € par mois et bien sûr ce n’est pas tout dès la fin de l’année nous revaloriserons et nous engagerons la réforme visant à revaloriser les retraites de nos agriculteurs et nous protégerons le pouvoir d’achat des retraités puisque je l’ai annoncé le président l’a dit aussi nous indexons les retraites sur l’inflation enfin alors que les autres blocs n’ont que les impôts à la bouche nous prenons un engagement inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire pas de hausse d’impôt quoi qu’il arrive pour le porte-monnaie l’équation est simple des impôts qui explosent avec l’extrême droite et la nuupesse gagner plus et dépenser moins avec nous deuxième enjeu quel sera le jour d’après pour le travail là encore je veux revenir sur les conséquences concrètes de chaque programme car nous sommes en réalité le seul bloc à défendre véritablement le travail que propose l’extrême droite la priorité nationale c’est un serpent maire qui a toujours été proposé par l’extrême droite depuis Jean-Marie Le Pen poursuivi ensuite par Marine Le Pen puis aujourd’hui par Jordane bardellin c’est l’idée de fermer la commande publique et nos marchés à toute entreprise venue de l’étranger derrière l’idée de façade que se passerait-il dès le lendemain tous les autres pays prendront les mêmes mesures pour leurs entreprises et nous nous retrouverons donc isolés concrètement l’entreprise Alstom qui a gagné le marché de la construction des trains régionaux allemands face à l’entreprise allemande si mince Alstom qui fait travailler des ouvriers et des ingénieurs français grâce à cela serait privé de ce marché la liste est longue je pense à naval group pour un contrat de sous-marin avec un autre pays européen je pense à saint-gobin qui a gagné le marché pour la fourniture de canalisation en Roumanie je pense à une PME Suna design en Gironde qui a gagné un contrat public pour l’équipement de panneaux Solair en Espagne au total 4 millions d’emplois sont liés à nos exportations c’est un emploi sur 5 qui serait menacé de disparaître de son côté que propose la nupes une hausse du SMIC à 1600 € net la promesse paraît belle mais elle n’est pas la solution c’estes 500000 emplois détruit quasi immédiatement un salarié sur 6 au SMIC qui tomberait au chômage ce sont des études économiques qui le disent j’aimerais pouvoir prendre cet engagement devant les françaisors dire que par miracle on pourrait augmenter le SMIC à 1600 € par mois pourquoi on le fait pas parce qu’on sait que ça détruit de l’emploi et que le chemin pour l’augmentation du salaire de nos concitoyens n’est pas celui-là il détruirait des emplois et plongerait des Français au chômage alors même que nous sommes en train de sortir notre pays du chômage de masse et à cela il faut ajouter toutes les taxes qui alourdiraient considérablement le coût du travail briserait notre activité et dissuaderait les entreprises de recruter je prends à nouveau un exemple un artisan boulanger qui embauche TR salariés au SMIC aujourd’hui il peut le faire parce que nous avons supprimé les charges patronales au niveau du SMIC la nup propose dans son programme le retour des charges patronales au niveau du SMIC ils l’ont défendu à l’Assemblée nationale dans les débats budgétaires avec des amendements très clair que chacun peut consulter ce même artisan boulanger qui a TR salariés au SMIC payerait alors plus de 2000 2100 € par mois de charges supplémentaires pour ces trois salariés osmiques pour notre boulanger en question c’est l’équivalent de plus d’un emploi osmic supplémentaire à payer pour les artisans pour les petits commerçants pour les petites entreprises cette hausse du SMIC cette hausse des charges leur laisse deux choix le licenciement ou la faillite et souvent ce serait les deux de notre côté que proposons-nous quel sera le jour d’après avec ma majorité depuis 2017 nous avons mené des réformes courageuses et nécessaires nous avons permis la création de 2500000 emplois dans notre pays dont 150000 emplois industriels j’ai grandi ma génération a grandi en entendant en permanence le chômage de masse comme si c’était une fatalité dont on ne pouvait pas sortir on a réussi à sortir du chômage de masse il est aujourd’hui à 7,5 % il était à près de 10 % en 2017 et et nous pouvons atteindre le plein emploi nous avons aujourd’hui le taux de chômage le plus bas depuis 25 ans le taux de chômage des jeunes le plus bas depuis 40 ans le taux d’emploi est au plus haut depuis qu’il est mesuré nous avons montré que le chômage de masse n’est pas une fatalité demain nous voulons continuer concrètement le travail payera mieux nous permettrons aux entreprises d’augmenter jusqu’à 10000 € par an sans charges ni impôt le montant de la prime de pouvoir d’achat qu’elles ont versé l’an passé à 6 millions de salariés concrètement on a donné depuis quelques années vous le savez aux entreprises la possibilité de verser une prime de pouvoir d’achat à leurs salariés sans charge ni impôt cette prime est plafonnée à 3000 € dans la plupart des cas sur l’année demain nous voulons permettre aux entreprises d’abord de mensualiser cette prime et ensuite nous nous proposons de relever nettement le plafond à 10000 € par an concrètement nous veillerons à ce qu’aucun salarié ne passe sa carrière bloquée au SMIC nous allons baisser les charges au-dessus du SMIC pour que les entreprises revalorisent les salariés et pour que cela libère les augmentations de salaire grâce à ça les salaires vont pouvoir progresser davantage et nous permettrons de les porter progressivement et bien plus facilement jusqu’à 2000 € par mois je rappelle que aujourd’hui pour un salarié au Smic si l’employeur veut l’augmenter de 100 € ça lui coûte près de 500 € parce que les charges ont été considérablement alléger auudessus du SMIC c’est ce que beaucoup d’économistes appellent les trappes à bas salaire nous proposons de revoir ce système d’allègement de charge pour permettre plus de progression salariale au niveau du SMIC concrètement nous ferons donc en sorte que le travail paye mieux nous ferons aussi en sorte que l’on travaille mieux nous expérimenterons la semaine en 4 jours qui permet aux salariés qui ne peuvent télétravailler de bénéficier eux aussi d’un jour de repos supplémentaire nous permettrons au parents divorcés de pouvoir travailler plus les semaines où ils n’ont pas la garde de leur enfant et moins les semaines où les enfants sont à la maison nous voulons créer un sursaut face aux accidents du travail avec une COP travail qui nous permettra avec l’ensemble des partenaires sociaux autour de la table d’élaborer un véritable plan de lutte contre les accidents du travail pour la qualité au travail mesdames et messieurs ce que je dis ici sur les conséquences de chaque programme ce ne sont pas d’ailleurs seulement mes propos mais ce sont ceux du monde économique ceux des professionnels qui se mobilisent depuis 10 jours pour alerter sur les conséquences d’une victoire de l’anupes ou de l’extrême droite c’est la Fédération des grandes entreprises la FEP qui parle de risque majeur pour notre économie quand vous avez la Fédération des grandes entreprises françaises qui ne prend quasiment jamais position dans le débat public qui représente 2 millions de salariés en France 20 % de notre recherche en France 15 % de la production en France qui alerte sur une victoire extrême droite ou extrême gauche qui entraînerait selon elle un décrochage durable de l’économie française il faut prendre cette alerte au sérieux c’est le syndicat des PME les PME qui maillent notre territoire qui font respirer notre économie qui affirment que le rassemblement national mènerait les PME et la France je cite dans le mur là aussi on n’ pas l’habitude d’entendre la CPME prendre position ainsi dans un débat électoral et un débat public s’ils le font c’est bien qu’il y a une raison il sonnent l’alarme parce que évidemment le risque est élevé alors ne prenons pas ce risque du saut dans le vide du saut en parachute sans parachute n’envoyons pas l’économie française dans le mur avec le rassemblement national ou la nupess de la France insoumise leur programme ce serait le retour du chômage de masse au contraire continuons à construire la France du travail du plein emploi et du bon emploi c’est le travail qui a construit la France pas les impôts supplémentaires mesdames et messieurs je veux ensuite parler avec vous de ce que serait le jour d’après pour notre planète pour la transition écologique la transition écologique c’est le défi d’une génération c’est un défi existentiel passer à côté ce serait nous condamner collectivement alors que serait la transition écologique avec l’extrême droite la réponse est simple la fin pure et simple de la transition écologique dans notre pays à force de climatooscepticisme de méfiance vis-à-vis de la science de reculade nos émissions de gaz à effet de serre repartiraient à la hausse et toute perspective de réussir à tenir les accords de Paris s’éloigneraient avec eux ils l’ont dit dès le lendemain de leur élection les énergies renouvelables s’arrêteraient concrètement je le dis ce serait nous tirer une balle dans le pied ce serait mettre au placard l’équivalent de la production d’électricité d’un pr par an ce serait faire mécaniquement mon pr pour nos concitoyens même qui vous disent on va baisser votre facture d’électricité dans le même temps il dis on abandonne le renouvelable si on abandonne le renouvelable on produit moins d’électricité et donc l’élecélectricité coûter plus cher et donc ce qui vous disent qu’ baiss votre facture en réalité la factureartira à la Haus très vite puisquon produirait moins d’électricité et donc ça coûterait plus cher ce serait nous condam par ailleurs à acheter de l’électricité ailleurs à l’étranger et au retour des énergies fossiles pour l’anupes de son côté le jour d’après tient en deux piliers une écologie brutale faite de contraintes d’interdit de sanction de taxes et la fin du nucléaire dès le jour d’après l’anupes multiplierait les règles les normes les interdictions sans solution elle l’a déjà montré par exemple avec les agriculteurs cette écologie là c’est celle qui cale parce que c’est celle qui braque les Français et qui empêche pêche d’avancer dès le jour d’après laanupes l’a dit la France insoumise l’a dit elle enclencherait la sortie du nucléaire la sortie du nucléaire c’est perdre une énergie qui ne dégage pas une émission de gaz à effet de serre c’est nous condamner comme l’Allemagne à rouvrir des centrales à charbon à augmenter nos émissions c’est détruire des milliers d’emplois c’est renoncer à notre souveraineté énergétique et nous mettre entre les mains de nations étrangères de notre côté le jour d’après c’est celui de l’action de la neutralité carbone et de l’écologie des solution depuis 7 ans les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 20 %. durant le quinquena de François Hollande je le rappelle les émissions de gaz à effet de serre baissai de 1 % par an en moyenne entre 2017 et 2022 les émissions de gaz à effet de serre ont baissé en moyenne de 2 % par an on a doublé dans le précédent quinena le rythme de réduction des émissions de gaz à effet de serre l’an dernier et c’est le CIT pasa indépendant qui vient de le dire l’an dernier les émissions de gaz à effet de serre ont baissé en France de 5,8 % c’est près de 6 fois plus qu’avant 2017 parce que nous avons fait le choix d’investir tout à la fois dans le renouvelable et dans le nucléaire parce que nous av nous avons fait le choix d’investir pour décarboner notre industrie parce que nous avons fait le choix d’investir pour aider les Français à rénover leur logement parce que nous nous avons fait le choix d’investir pour permettre aux Français de changer de véhicule nous avons massivement augmenté le rythme de nos émissions de gaz à effet de serre avec avec nous le jour d’après je le dis c’est celui du nucléaire avec la mise en chantier de 14 nouveaux réacteurs nucléaires c’est celui du renouvelable en continuant la recherche et les investissements car c’est la seule solution pour notre indépendance énergétique ceux qui vous disent on pourrait faire que avec le nucléaire vous MTE il faut un peu de temps pour sortir une centrale nucléaire et d’ici là la demande d’électricité va continuer augmenter parce que les usages s’électrifient et donc il faut du renouvelable qui s’installe plus rapidement pour répondre à cette demande d’électricité et ceux qui vous disent on va sortir du nucléaire vous mentent aussi parce que ce n’est pas avec le seul renouvelable que nous arriverons à répondre aux besoins des Français en matière énergétique avec nous le jour d’après c’est une écologie qui s’adresse à tous qui ne laisse personne sur le côté les véhicules électriques sont encore aujourd’hui trop souvent un luxe nous proposerons chaque année 100000 véhicules propres en location à 100 € par mois maximum je rappelle que nous avons mis en place le leasing social cette année 50000 français ont pu en bénéficier ça a été très très vite et les 50000 véhicules ont été très très vite pris nous voulons poursuivre sur ce succès et doubler le nombre de Français qui pourront en bénéficier avec nous le jour d’après c’est aussi celui du mieux vivre après l’interdiction des plastiques à usage unique nous continuerons à lutter contre le gaspillage et la pollution de l’environnement en supprimant progressivement le plastique jetable et en développant l’économie circulaire mesdames et messieurs j’ai souvent dit que ces élections étaient les plus importantes de l’histoire et je crois que l’Europe et le monde également nous regarde et qu’elles sont évidemment aussi majeurs pour la place de la France dans le monde aussi je voulais revenir à avec vous sur ce que serait le jour d’après pour la France dans le monde à l’extrême droite le jour d’après est très clair ce serait le blocage de l’Union européenne cela se vérifie dès aujourd’hui Jordane Bardella propose de financer ses promesses intenable en partie en diminuant notre cotisation à l’Europe en un mot c’est le début du frxit le jour d’après si le RN l’emportait ce serait aussi des revirements très sérieux et très graves donc chacun doit mesurer les conséquences c’est la fin d’une grande partie du soutien à l’Ukraine alors que Jordan bardellaa a annoncé hier qu’il reviendrait sur le soutien de la France notamment la livraison de missilees scalp de longue portée qui permettent aujourd’hui aux Ukrainiens de se défendre face à l’agresseur russe avec Jordane Bardella très concrètement l’Ukraine ne pourrait plus accomplir une partie des actions de défense qu’elle accomplit aujourd’hui face à la Russie avec le RN dès le jour d’après ce serait le risque de la soumission à la Russie qui multiplierait les manipulations les les ingérences les déstabilisation une Russie avec laquelle le rassemblement national voulait encore s’allier il y a quelques mois le jour d’après avec le RN c’était jusqu’à hier la volonté de sortir du commandement intégré de l’OTAN mais j’ai noté que sur ce sujet absolument fondamental pour nos pour notre sécurité ils ont là encore une nouvelle fois changé d’avis encore un Rev de son côté laanupes fait front désunis c’est une véritable cacophonie sur la place de la France dans le monde qui fait cohabiter des partisans de l’Ukraine et des idolâtres de la Russie des partisans de la solution à deux états et des opposants à l’existence même d’Israël des défenseurs du régime d’Assad et des responsables qui ont voulu l’attaquer on ne peut pas représenter la France quand on ne sait pas où l’on va j’ajoute que laanupes ce serait aussi le désarmement du pays pas une seule fois le mot défense n’apparaît dans leur programme ce n’est pas une question pas un sujet pour eux la défense française n’apparaît pas le mot ne figure même pas dans leur programme de notre côté le jour d’après est très clair notre jour d’après c’est le choix de l’Europe qui nous aide et qui nous protège l’Europe qui nous a permis de bénéficier du plan de relance et des vaccins notre jour d’après c’est une voix forte sur la scène internationale une une défense solide en doublant le budget des armées d’ici 2030 notre jour d’après c’est une France qui tient son rang qui reste au sein de l’OTAN et qui porte nos valeurs au sein des organisations internationales notre jour d’après c’est la France qui organise les Jeux olympiques et paralympiques en fait une fête populaire à un moment de fierté nationale dernier défi sur lequel je tenais à conclure quel sera le jour d’après pour l’ordre républicain pour les valeurs républicaines pour l’autorité et la sécurité bien sûr au rassemblement national on propose une forme de brutalité et des propositions du passé qui ont déjà prouvé leur inefficacité à laanupes la question de la sécurité Estelle aussi un des grands absents du programme et certains vont même jusqu’à proposer de désarmer les policiers dans les deux cas le jour d’après c’est le désordre quand notre jour d’après à nous c’est une jeunesse enfin protégée de la violence des réseaux sociaux puisque les moins de 15 ans ne pourront plus s’y inscrire c’est l’école l’école par laquelle tout part l’école qui est la clé de l’émancipation l’école où l’autorité du professeur sera réaffirmée oùon va aider chacun à avancer à son rythme et selon ses besoins où nous serons intransigeents sur la laïcité j’ai montré que c’était possible avec l’interdiction de laabaya et du camis nous continuerons à l’heors où la nupess défend a défendu des défend pour une partie d’entre eux le retour des vêtements religieux à l’école je rappelle que la France insoumise a attaquer en justice la décision que j’ai prise d’interdire le port de la BAA et du camis dans nos établissements scolaires je rappelle qu’au sein de l’anupes vous avez des déclarations de responsable politique qui voudrait revenir sur la loi de 2004 sur l’interdiction du port de vêtements religieux à l’école c’est le soutien évidemment à nos forces de l’ordre à nos policiers et nos gendarmes 8500 recrutements supplémentaires sont en cours et nous voulons continuer donc dans les années à venir à recruter des policiers et des gendarmes supplémentaires c’est l’expulsion des étrangers délinquants et radicalisé 12000 l’ont déjà été c’est l’impunité zéro et un sursaut d’autorité pour notre jeunesse nous reverrons l’excuse de minorité pour les jeunes délinquants afin de casser la récidive nous présenterons dès l’été un projet de loi pour mettre en œuvre le principe de sanction immédiate avec comparution immédiate dans les cas les plus graves mais plus encore et plus fondamentalement encore ce qui nous distingue du bloc de la nupesse et de l’extrême droite c’est un attachement viscéral à la République parce que la France insoumise qui mène laanupè a passé 2 ans à tenter de changer l’Assemblée nationale en une forme de foire à multiplier les outrances les insulte la brutalisation du débat public parce que ces derniers mois ils ont tenu les pires propos et mon montrer les pires accointances avec l’antisémitisme parce que parmi leurs candidats en compte Raphaël Arnaud fichier s poursuivi pour apologie du terrorisme pour avoir comparé les massacres terroristes du Hamas du 7 octobre je c je cite à l’offensive d’un mouvement de résistance on compte nos é gauchards qui comparent les forces de l’ordre à une milice on compte des personnes qui ont eu des commentaires extrêmement ambigu sur la question de l’homophobie on compte Ali Douara qui ne cesse de multiplier les insinuations contre une partie de nos concitoyens sur les réseaux sociaux quand on quant au candidats de l’extrême droite le vernis craque et il craque vite derrière les discours policés écoutonsles écoutons leur candidate Virginie Jauron antivax complotiste parti en déplacement en Syrie pour soutenir Assad Gill bourdoulex condamné pour avoir dit comme quoi Hitler n’en a pas tué assez monsieur bocaletti condamné pour violence en réunion ancien propriétaire d’une librairie négationniste les anciens du Gude un ancien porte-parole de la campagne de Donald Trump en France un candidat qui hier on l’a vu en meurt moosel qui a affirmé juif qui parle bouche qui ment il est aujourd’hui investi par l’alliance du rassemblement national et de Monsieur chti sa candidature a été déposée au titre de cette étiquette c’est sous cette étiquette qu’il se présente que ses bulletins de vote ont été imprimés et seront distribués dans les bureaux de vote cet autre candidat encore dans le morbillant qui a dit que le gaz a rendu justice aux victimes de la Choa la liste est encore bien longue le jour d’après si l’extrême droite l’emportait il serait au commande le jour d’après ce seraiit leurs idées qu’il mettrai en œuvre le jour d’après ce serait les violences qu’ils attisent qui s’exprimerai à visage découvert ce serait les haines qu’il défendent qui se débriderai on a entendu il y a quelques semaines un jeune du G qui a été interpellé pour pour agression homophobe qui est je crois le fils d’un cadre du Front National et qui avec ses comparses a déclaré je cite vivement dans 3 semaines sous-entendu après les élections législatives on pourra casser du comme on veut combien sont-ils dans le pays à attendre une victoire de l’extrême droite pour pouvoir libérer cette haine contre une partie de nos concitoyens nous ne laisserons pas faire nous ne laisserons jamais faire et nous nous battrons mesdames et messieurs c’est bien par là que je veux conclure le jour d’après ça doit être celui de la République de la République qui rassemble de la République qui protège de la République qui garantit la liberté qui assure l’égalité qui veille sur la fraternité toujours sur la laïcité de la République qui montre le chemin de l’émancipation et du progrès de la République qui offre sa chance à chacun notre France c’est celle-là notre France c’est celle qui défend le pouvoir d’achat et le travail évidemment que c’est difficile évidemment qu’on peut pas régler tous les problèmes en quelques instants évidemment que les solutions magiques n’existent pas mais c’est ce combat là que nous menons et que nous voulons continuer à mener notre France c’est celle des services publics de la santé et de l’éducation c’est celle qui veille sur l’ordre républicain qui protège ses frontières qui assure la sécurité de chacun c’est celle qui mène la transition écologique c’est celle qui est à la hauteur de ses valeurs et de son histoire à la hauteur des Français alors jusqu’à la dernière seconde de cette campagne avec nos candidats ensemble pour la République je me battrai pour que le jour d’après soit celui de la République je vous remercie je suis disponible pour répondre à vos questions je crois que l’intégralité du programme vous a été remis sur table vous verrez par ailleurs qu’il y a dans ce programme à la une frise sur les 100 premiers jours de l’action que je conduirai avec la majorité grâce au candidats ensemble pour la République je veux bien bonjour Monsieur le Premier Ministre l Besson BFM TV avant de de continuer sur sur sur le programme de la majorité pour ces législative une question d’actualité qui fait beaucoup réagir le viol d’une une jeune fille à courbeevie violée à 12 ans parce que Juive c’était les les slogans dans une manifestation contre l’antisémitisme qui s’est tenue hier notamment notamment à Paris l’un de vos adversaires dans cette campagne il se trouve Jean-Luc Mélenchon a été justement enfin son nom a été prise à parti hier par les manifestants contre l’antisémitisme vous avez aussi fait allusion au au rassemblement national euh comment vous réagissez à à à à cette affaire et est-ce que ça vous inquiète particulièrement la tournure politique que ça peut prendre j’ai l’occasion de le dire hier soir ce qui s’est passé à Courbevoie et le viol de cette jeune fille est absolument innommable abject inqualifiable évidemment je veux redire ici mon soutien mes pensées pour elle pour sa famille pour ses proches hier les auteurs avaient été interpellés étai en détention et évidemment la justice passera moi je vais vous dire face à un tel drame face à une telle abomination évidemment que j’imagine que l’ensemble des responsables politiques de premier plan le condamne compris Jean-Luc Mélenchon mais ce que je veux dire aussi c’est qu’on voit depuis le 7 octobre se développer se libérer une forme d’antisémitisme débridé je pense que les responsables politiques les partis politiques ont une responsabilité pour mettre des digues pour empêcher qu’un certain nombre de discours se banalise est qu’un discours qui se banalise une haine qui se banalise ça peut conduire certains compris des jeunes au pire oui les responsables politiques ont une responsabilité pour mettre des Diges et refuser qu’on banalise ce type de propos et quand on dit comme ça a été le cas pour Jean-Luc Mélenchon que l’antisémitisme et je cite résiduel dans notre pays alors qu’il frappe nombre de nos concitoyens qu’il a explosé je crois une augmentation de près de 1000 % depuis le 7 octobre évidemment qu’on on laisse se banaliser un discours une haine dans le débat public quand on investit des candidats j’ai cité notamment Monsieur Arnaud dans le sud quand on investit des candidats qui ont tenu le jour du 7 octobre je vous invite vraiment à vous référer à ces déclarations ce jour-là il avait publié sur le réseau social x une réaction et qui qualifie l’attaque du 7 octobre du ass une forme d’acte de résistance héroïque évidemment qu’on a une responsabilité dans ce qui se joue dans le débat public et je vais vous dire aussi on voit du côté de l’extrême droite du rassemblement national il y a dans leur rang hélas des personnalités antisémit regardez là en quelques jours seulement deux de leurs candidats nouvellement investis aux élections ont été identifiés pour les propos qu’ils ont tenu contre les Juifs j’ai cité un député qui a siégé pour le rassemblement national depuis 2 ans à l’Assemblée nationale qui se représente qu’il y a quelques années tenait une librairie négationniste dont le nom avait été choisi en hommage à Moras moi je pense que la responsabilité des partis politiques des formations politiques des responsables de premier plan c’est d’être intraitable sur ce sujet de ne laisser aucun doute parce que les Français nous regardent qu’on est tenu à une forme d’exemplarité évidemment sur ce sujetl bonjour Monsieur le Premier Ministre Simon Lebaron pour France interre on lit dans ce programme des promesses que vous avez déjà faites à de nombreuses reprises depuis 7 ans sans jamais vraiment les concrétisés sur les bass salaires sur les déserts médicaux sur l’accès des jeunes au logements notamment comment croire que tout va changer après le 7 juillet comme l’a promis le président de la République pour le reste ce sont des mesures que vous avez déjà annoncé ou lancé vous avez surtout insisté d’ailleurs sur les dangers selon vous des projets de vos advers ire est-ce que vous faites campagne plus sur le barrage que sur le programme en réalité non moi je fais campagne pour la République et donc contre les extrêmes ça va ensemble ensuite je vais vous dire ce qui nous distingue les oppositions d’abord c’est beaucoup de choses mais je dirais qu’en terme de en terme de méthode et politiquement on le voit on a une alliance menée par la France insoumise et une alliance menée par le rassemblement national qui sont prêts à tout pour gagner ils sont prêts à s’allier avec n’importe qui on voit des gens qui se détestent se mettre ensemble dans une alliance alors ils utilisent des euphémismes pour essayer de le justifier c’est pas un mariage d’amour et cetera enfin la réalité c’est que on voit des gens qui se détestent s’allier simplement dans la perspective de se dire ça peut peut-être nous permettre de gagner pas pour transformer la vie des Français juste pour gagner pour gagner ils sont prêts donc à s’aliier avec n’importe qui et à proposer n’importei quoi moi j’assume une forme de cohérence une forme de constance de crédibilité je vais vous dire je préfère être clair être constant et cohérent dire la vérité plutôt que de tout faire et être prêt à n’importe quoi pour gagner une élection donc je vais pas me mettre à vous dire que tout d’un coup on va se mettre à augmenter les impôts par exemple donc on va se mettre à distribuer de l’argent qu’on n pas parce que c’est pas ce en quoi je crois parce que c’est pas ce que je crois bon pour les Français donc j’assume une forme de cohérence je vais vous dire avec nous les français et ils peuvent nous reprocher des choses évidemment on a fait des erreurs il y a eu des échecs il y a des choses qu’on a réussi des choses qu’on a moins réussi il y a des choses qu’on a bien faites des choses qu’on a mal faites il y a des choses sur lesquelles on n’est pas allé assez vite sur lesquell on a pas mis assez de détermination enfin les Français ils savent qui on est ensuite sur pourquoi est-ce qu’on arrivera à avancer rapidement sur un certain nombre de sujets sur lesquels on n pas avancé rapidement auparavant moi je suis Premier ministre depuis un peu plus de 5 mois évidemment chaque premier ministre a sa méthode son rythme son identité qui est propre sinon je changerai jamais de Premier ministre moi je crois que dans les différentes fonctions qui ont été les miennes j’ai montré que j’étais capable en quelques mois d’avoir un constat lucide et de prendre un certain nombre de décisions quand je suis arrivé au ministère de l’éducation nationale fa des années qu’on disait il faudrait interdire le port de la BAA à l’école que beaucoup expliquaient que c’était pas possible de le faire je l’ai fait en quelques semaines et ça a été appliqué on disait que le fléo du harcèlement scolaire ne connaissait pas de réponse véritablement fortees dans l’éducation nationale en quelques semaines j’ai changé toutes les règles 9 millions d’élèves ont pu être interrogés via un questionnaire totalement inédit sur le harcellement qu’il subissent j’ai pris des décisions y compris symboliqu au sein de la haute administration de l’éducation nationale pour montrer que le pas de ag c’était fini on disait que la baisse du niveau de nos élèves était une fatalité qu’on pouvait pas prendre de mesures radical en quelques semaines j’ai permis le retour du redoublement la fin du correctif académique pour les examens la mise en place de groupe de niveau pour permettre de faire progresser le niveau des élèves on disait que c’était pas possible d’améliorer l’orientation de nos jeunes j’ai mis en place un stage de aujourd’hui vous avez près de 500000 élèves de secondes qui sont en stage je les salue d’ailleurs ils nous regardent peut-être ou pas d’ailleurs s’ils sont en stage et qui font leur stage mais leurs parents peut-être leurs grands-parents j’étais à Bery on disait que la fraude était une forme de fatalité qu’on pouvait pas véritablement lutter très fort contre la fraude fiscale et sociale j’ai mis en place un plan inédit de lutte contre les fraudes fraude fiscale fraude sociale avec des mesures dont parfois on parlait depuis des années qui n’avaient jamais été prises contre la fraude fiscale des grands groupes contre la fraude sociale et dernier on a eu un résultat record dans la lutte contre la fraude 17 milliards d’euros de fraude qui ont été identifié c’était jamais arrivé donc oui avec la majorité les candidats ensemble pour la République je compte bien avancer très vite sur un certain nombre de sujets qui sont clés ensuite pardon pour revenir sur non excusez-moi parce que c’est important vous avez dit ça fait un moment que vous vous engagez sur la question des bass salaires que vous souhaitez avancer oui je le confirme je je rappelle quand même dans la fonction publique par exemple ce qui a été fait un enseignant en début de carrière première année de carrière il gagnait par mois en 2017 il gagne aujourd’hui 2100 € net par mois 400 € d’augmentation nette par mois on a jamais vu ça depuis 30 ou 40 ans évidemment qu’il faut continuer j’en ai beaucoup parler avec les syndicats de l’éducation nationale à l’époque enfin on a agi comme jamais depuis 30 ans sur ce sujetl je pourrais vous citer des exemples dans la police dans l’hôpital et on veut continuer à le faire simplement la différence avec les autres c’est que nous on a une forme de crédibilité à dire qu’on veut continuer à le faire parce qu’on n’est pas là à faire des promesses qui ne sont pas financées et on veut pas donner aux Français d’une main ce qu’on leur reprendrait d’une autre avec des augmentation d’impôts on est les seuls à pouvoir garantir pas d’augmentation d’impôts parce qu’on a pas augmenté les impôts depuis 2017 on a même supprimé un certain nombre de l’autre côté vous avez des oppositions qui nécessa pour une partie d’entre elles assument de vouloir augmenter les impôts pour d’autres les augmenterai nécessairement pour financer leur programme bonjour Monsieur le Premier Ministre claire gaâtinois du monde merci pour cette présentation euh vous mettez vous pointez le le danger de la France insoumise et le danger du rassemblement national en les mettant sur un pied d’égalité sauf erreur de ma part la France insoumise a fait moins de 10 % aux élections européennes et cette dissolution a été souhaitée par le Président de la République pour faire barrage à l’extrême droite est-ce qu’en mettant ainsi dos à dos ces deux ces deux partis vous ne risquez pas à la fin de favoriser une victoire du rassemblement national bah d’abord vous l’avez dit vous-même ils ont fait 10 % aux élections européennes et donc c’est pas parce que aujourd’hui je m’oppose à eux et que je les combats que le rassemblement national fait des meilleurs scores queeux c’était déjà le cas depuis un certain temps excusez-moi jeis juste préciser une chose c’est que il me semble que la France insoumise n’est pas contrairement à l’extrême droite aux portes du pouvoir que la France insoumise n’a aucune chance d’avoir une majorité absolue à l’Assemblée nationale à ISU de ses élections la France insoumise fait partie d’une alliance de laanupes héritière de l’anupes avec d’autres partis de gauche mais vous l’avez dit elle a fait 10 % aux européennes est-ce qu’ est-ce qu’elle représente 10 % cette alliance non la majorité c’est le groupe le plus important c’est le le nombre de candidats investis le plus important au sein de cette nouvelle nupes moi ça fait de ça fait 5 mois que je suis Premier ministre 2 ans que je suis au gouvernement depuis en tout cas j’étais au gouvernement ces deux dernières années j’ai vu ce que ça donnait à l’Assemblée nationale certains disent au départ on est dans la même alliance mais on est différent à la fin ça se finit tous ensemble dans l’Assemblée nationale quand vous avez un député qui brandit un drapeau étranger pour créer du désordre au sein de l’Assemblée nationale c’est toute la nuesse qui est debout pour l’applaudir et pour s’opposer à ce qu’il soit sanctionné socialiste compris on a entendu pendant toute cette élection européenne les responsables socialistes monsieur fort monsieur gluxman jurer la main sur le cœur c’était sur vos antennes c’était dans vos journaux il disait après les élections européennes la nuupest c’est fini on sera dans l’après Jean-Luc Mélenchon ils ont pas attendu 24 heures avant de se remettre dans la nuupes c’est de se remettre derrière Jean-Luc Mélenchon les mêmes qui dans vos colonnes sur vos antennes j’aurai la main sur le cœur qui ne le feraiit pas en abdiquant je pense une partie de leur ligne politique mais je le dis aussi une partie de leur valeur parce que quand on se met derrière la France insoumise on sait ce qu’on fait et on sait ce pourquoi on signe je vais vous dire on le sait d’autant plus depuis 2 ans maintenant qu’on les voit à l’Assemblée nationale donc la responsabilité est encore plus importante et moi je m’adresse non pas au partis politiques aux appareils politiques mais aux électeurs et je peux vous dire qu’ils sont nombreux les électeurs d’une gauche social-démocrate fidèle aux valeurs de la République attaché aux valeurs de la République qui ne se retrouve pas du tout dans une alliance menée dirigée par la France insoumise j’en croise tous les jours j’étais ces derniers jours dans le pas decalais en Loire Atlantique en saine et Marne dans le valde Marne à Paris dans les hautes scèes euh ailleurs je serai dans quelques instants dans l’Orne pour aller soutenir Latra l’exceptionnelle Patricia Chapelot candidate sur la première circonscription de l’ordne je vais me dépacer aussi dans la Sart et dans d’autres départements du sud de la France j’en croise partout des électeurs du premier de des élections européennes qui ont voté pour Raphael Luxman qui disent on se sent trahi jamais on ira voter pour une alliance menée par la France insoumise on a vu à l’Assemblée nationale ces deux dernières années ce que ça donnait la nupes donc moi c’est à eux que je m’adresse évidemment que tout n’a pas été parfait dans ce qui a été conduit ces dernières années et que ces électeurs ils ont probablement des choses à nous reprocher mais je vais vous dire sur la question des valeurs et notamment des valeurs de la République on est intraitable je leur dis aussi et ça c’est vos confrères c’est dans vos colonnes que le meilleur moyen de faire barrage à l’extrême droite c’est nous je vous renvoie vers un article du journal La Montagne publié je crois aujourd’hui qui s’appuie sur des études sur une experte de l’opinion qui dit que l’anupes est loin d’être le meilleur barrage au deuxème tour des élections législatives face au rassemblement national c’est un journal c’est une experte de l’opinion c’est des sondages qui le disent au deuxème tour d’une élection législative il y a plus de chance pour battre le rassemblement national d’avoir un candidat ensemble pour la République que d’avoir un candidat de l’anupes c’est c’est éteayé c’est montré et donc les électeurs d’une gauche social-démocrate modérée ser attaché aux valeurs de la République qui ne veulent pas de l’extrême droite il faut qu’il vote utile dès le premier tour des élections législatives pour no candidat ensemble pour la République parce que c’est le seul moyen de faire barrage à l’extrême droite bonjour jean-baptisteoulas pour Libération Monsieur le Premier Ministre vous parlez d’ d’un moment de de clarté vous mettez en avant votre crédibilité sauf erreur de ma part dans votre programme il y a un sujet totalement absent c’est celui des 20 milliards d’euros que votre gouvernement est censé trouver pour respecter la trajectoire budgétaire de 5,1% du déficit en 2025 donc question très simple le jour d’après où sont les coupes mais vous savez le jour d’après on préparera un budget avec le calendrier qui est prévu pour préparer un budget et donc une grande partie de l’été sera consacré à la préparation du budget et ensuite à sa présentation au mois de septembre avec des réponses qui seront apportées sur l’ensemble des sujets deuxème chose que je veux dire c’est que les mesures que nous proposons qui sont dans le programme elles sont financées je vais vous donner quelques exemples euh le l’augmentation du plafond de la prime pouvoir d’achat prime pouvoir d’achat est versé par les entreprises elle n’est pas versée par l’État c’est pas de l’argent public donc c’est financé par les entreprises euh la mesure comprend sur l’exonération de frais de notaire pour les primau accédant dans l’immobilier elle est financée par la mesure et par le budget que j’avais annoncé que le Président de la République avait annoncé 2 milliards d’euros de baisse d’impôt pour les classes moyennes forme d’ dans la trajectoire budgétaire qui va nous ramener sous les 3 % en 2027 on avait isolé prévu un budget pour une mesure pour les classes moyennes et cette mesure sera financée grâce à ça la mesure sur laquelle on se on s’engage d’un soutien à la rénovation énergétique des logements des classes moyennes qui aujourd’hui souvent malheureusement sont au-dessus des baremes pour pouvoir bénéficier des aides à la rénovation de leur logement j’ai dit ce qu’on metttait en face pour le financer une taxe sur les rachats d’action par les grands groupes et les multinationales c’est des groupes pour le personnes qui nous regardent qui le savent pas forcément c’est des groupes en gros qui rachètent leurs propres actions pour en faire monter le cours en Bourse on se dit qu’un groupe qui peut se permettre ça bah ça serait voilà il peut à priori se permettre soit d’investir soit de redistribuer à ses salariés et donc pardon je vais au bout de je vais au bout de ma réponse et je vous repasse la parole et donc cette contribution nous rapportera tour de 300 millions d’euros qui permettront de financer ces rénovations donc nous on met en face de nos propositions bah on met la manière dont on les finance voilà comprenez qu’on puisse avoir le sentiment que vous mettez un peu sous le tapis ce sujet qui s’annonce douloureux des 20 milliards de coup mais attendez vous êtes les premiers pas vous personnellement parfois votre journal vous êtes les premiers à mettre en avant et à me reprocher le fait que je je déroule et que j’applique la réforme de l’assurance chômage que j’avais prévu enin pardon s’il y en a qui sont crédiible et qui assument les efforts qui sont demandés pour financer le programme c’est nous on est les seuls si j’étais un po politicien comme Monsieur Bardella ou Monsieur Mélenchon prêt à changer tout avant une élection le premier truc que je ferais c’est de dire bah je renonce à la réforme que j’avais annoncé pour espérer gagner quelques voix par-ci ou par là je le fais pas parce que nous on a cette crédibilité on cache rien voilà encore une fois les Français peuvent nous aimer ou pas considérer qu’on a tout fait bien qu’on a pas tout fait bien on cache rien on dissimule pas quand on dit on augmentera pas les impôts c’est vrai parce qu’on les a pas augmenté ces dernières années on les a même baissé qu’on en a même supprimé et quand on dit bah regardez voilà comment on veut y arriver comment on veut financer c’est par le travail et oui pour qu’ le travail il faut améliorer la qualité du travail la rémunération au travail j’ai donné un certain nombre de mesures très concrètes il faut aussi qu’on a un modèle social qui incite davantage au travail et ça passe par la forme l’assurance chômage voilà donc enfin franchement s’il y a une liste un groupe qui assume de dire comment est-ce qu’il financera son programme et ses mesures c’est nous c’est pas les autres qui veulent faire croire aux Français que par magie tout d’un coup ils vont pouvoir dépenser des centaines de milliards d’euros sans financement moi je vais vous dire je fais confiance à l’intelligence des Français les Français ils savent très bien que ça existe pas le budget ça pousse pas sous les ça pousse pas sur les arbres voilà ça se ça se construit ça se trouve je suis bien passé pour le savoir parce que je suis passé par berc ce qu’ ce qu’il vous donnerait d’une main il vous le reprendrait de l’autre et entre les deux il y aura un carnage pour notre économie et ça il faut l’éviter oui bonjour Monsieur le Premier Ministre Astride maisemoriante France Télévision le nouveau front populaire propose de taxer davantage l’héritage du côté du rassemblement national il propose eu en revanche de défiscaliser l’impôts sur donc les donations sur les biens immobiliers vous de votre côté vous proposez qu’il n’y ait pas d’impôt jusqu’à 150000 € de donation aujourd’hui c’est 100000 sauf erreur de ma part alors mes questions pourquoi moins taxé l’héritage dans cette époque de finan publiqu dégradé et pourquoi votre mesure votre proposition n’est-elle pas appliqué de depuis 2022 craignez-vous que cela que vous soyez taxé de que ce soit taxé d’une mesure Priche entre guillemets non moi je pense que d’Illes vous savez quand on échange avec les Français ou qu’on regarde les études qui sont faites mais c’est surtout l’échange avec les Français qui est important y compris des Français qui sont attachés à ce que on a un modèle d’imposition très redistributif v sur la question de la transmission considère que c’est important que ce qui est le fruit d’une vie de travail qui a par ailleurs été taxé tout au long d’une vie puisse être transmis à ses enfants et effectivement on souhaite faciliter favoriser surtout les donations du vivant d’ailleurs plus que les successions aussi pour que des jeunes qui se voilà qui sont un moment de leur vie où ils ont besoin de dépenser parce qu’ils font d’un famille parce qu’ils veulent acheter leur logement et cetera puis recevoir un une donation de leurs parents ou de leurs grands-parents de manière plus simple et moins fiscalisée voilà mais je pense que les grande partie des Français se retrouvent derrière cette proposition et je rappelle c’est un engagement qu’on avait pris en 2022 et qui lui aussi figure dans notre trajectoire bonjour Antoine de Five journaliste à outremè la première le quit des réformes institutionnelles de plusieurs de ces territoires je pense notamment à à la Nouvelle-Calédonie mais aussi au projets de lois Mayotte des projets qui datent depuis un petit bout de temps maintenant et qui semblent aujourd’hui au point mort merci alors évidemment ça fait c’est c’est un enjeu majeur et d’ailleurs je salue nos compatriotes des outremères qui probablement nous regardent vous l’avez vu dans le programme et notamment dans la Free des 100 jours que je présente il y a une date pour la présentation du projet de loi Mayotte ou des projets de loi Mayotte euh cela montre évidemment notre détermination à avancer sur ce sujet évidemment après les élections législatives si les Français font confiance à au candidats ensemble pour la République et me donne une majorité je souhaite pouvoir recevoir très vite à nouveau les élus de Mayot pour finaliser la préparation et l’élaboration de ces projets de loi il y avait une réunion précédemment il y a quelques semaines euh un certain nombre de pistes ont été mises sur la table il faut maintenant les concrétiser et présenter ce texte de loi et dans le programme dans les 100 jours vousz vous avez une présentation et un calendrier et sur la Nouvelle Calédonie pas sur ce sujet il y a eu un certain nombre d’expressions récemment de courriers qui ont été adressés évidemment il s’agira après ces élections législatives de poursuivre le dialogue pour trouver un chemin et avancer oui en fait c’est Adrien CLA du Financial Times quelques questions si vous me permettez monsieur le premier ministre en premier euh vous avez évoqué l’idée de gagner plus et dépenser moins est-ce que vous vous engagez de euh de couper les dépenses publiques dans le prochain Parlement et en 2uxème vous avez aussi dit que vous n’allez pas lever les impôts est-ce que c’est réaliste euh dans euh voyant les les l’état des finances publiques françaises en ce moment merci alors oui c’est réaliste en regardant nous et notre cohérence on a fait le choix depuis 2017 de ne pas augmenter les impôts citezmi citez-moi un impôt qui a augmenté on a fait le choix de pas les augmenter et même de les baisser de supprimer une partie d’entre eux et donc quand on dit qu’on le les augmentera pas dans les années à venir nous on a montré qu’on était capable de pas les augmenter j’ajoute que j’ai annoncé qu’on inscrirait une règle d’or budgétaire dans nos lois de finances antiaugmentation d’impôt ensuite comment est-ce qu’on va tenir la trajectoire alors continuons à faire des réformes et de ce point de vue-là on dit la vérité au français d’abord moi je considère que ce qui nous permet d’équilibrer notre modèle social et nos dépenses publiques c’est le travail je disais qu’on avait un taux d’emploi au plus haut depuis qu’il est mesuré mais il peut encore s’améliorer si on avait le même taux d’emploi que les Allemands c’est-à-dire la même part de nos concitoyens qui travaillent qu’en Allemagne on serait quasiment au 3 % de déficite on aurait beaucoup moins de mal à équilibrer nos budgets donc tout ce qui permet d’inciter au travail de faire que davantage de français travaill c’est bon évidemment pour l’économie c’est bon pour les Français en question c’est aussi bon pour le financement euh de nos priorités politiques euh de nos politiques publiques et notre modèle social première chose deuxième chose continueer à réformer je le viens de le rappeler j’assume une réforme qui est difficile dans un calendrier qui était prévu y compris pendant des élections là où tous les politiciens comme Jordan Bardella ou Jean-Luc Mélenchon qui vont de renimement en renimement sur les programmes ou qui promettent tout et n’importe quoi probablement s’ils étaient à ma place dirait bah non non vous inquiétez pas on va pas le faire moi j’assume tris sur les grandes lignes directrices ça sera poursuivre les réfants lutter davantage contre la fraude j’ai annoncé que cet été on présenterait un nouveau plan et un projet de loi de lutte contre les fraudes c’est aussi pour ça que j’ai besoin d’une majorité avec les candidats ensemble pour la République pour être plus efficace dans la lutte contre la fraude on a besoin que cette loi soit adoptée pour qu’elle puisse être adoptée on a besoin d’une majorité c’est aussi pour ça qu’on se présente simplification du millefeuille territoriale Eric vert Boris Ravignon ont remis des rapports extrêmement intéressants avec des des pistes pour simplifier le millefeuille territorial ce qui permettra des des économies et évidemment la croissance économique les créations d’emplois nous permettront de dégager des ressources supplémentaires aussi pour financer on va prendre de dernières questions on va les coupler on va prendre lonard après il y aura un débri pour les journalist bonjour Monsieur le Premier Ministre vous estimez que le programme de vos adversaires mènerait à la ruine concernant vos mesures pour le pouvoir d’achat l’Institut Montaigne les chiffres à 12 à 14 milliards par an alors où est-ce que vous trouvez ces milliards tout en continuant à faire des économies et puis plus généralement est-ce que vous avez pas le sentiment d’entrer dans une forme de course à l’échalotte pour reprendre les mots de François ba à quelques jour sur les propositions du pouvoir d’achat avec vos adversaires merci bonjour Élisabeth Pinot de l’agence reur moi je voudrais savoir comment vous composez dans cette courte campagne avec l’animosité des Français envers le président Emmanuel Macron avez-vous besoin de lui pour faire cette campagne ou non et que vous ont dit les candidats de votre camp hier soir lorsque vous les avez rencontrés merci alors sur la première question euh il y a la mesure sur les frais de notaire que j’ai évoqué qui est chiffré à 2 milliards d’euros par l’Institut Montaigne et je rejoins ce chiffrage j’avais annoncé que c’est c’était les 2 milliards d’euros qu’on avait prévu pour dans la trajectoire pour une mesure de soutien aux classes moyenne comme on l’avait annoncé il y a quelques mois et je l’avais dit des ma prise de fonction pour le reste il faut regarder dans le détail ce qui est dit ce qui est dit c’est que la prime pouvoir d’achat si elle était versée si cet argent était versé en salaire ça augmenterait les recettes de l’État et de la sécurité sociale parce qu’il y aurait des impôts et des cotisations sociales qui seraient versé et donc ça ferait de l’argent en plus et que si on le verse en prime défiscalisé ça fait pas cet argent en plus mais si vous faites pas la prime défiscalisé l’argent n’est pas versé sinon les entreprises le verserait aujourd’hui donc c’est un non gain théorique voilà c’est comme ça que c’est présenté deuxième chose sur dans leur chiffrage ils mettent la baisse de la facture d’électricité avec un raisonnement faut suivre si vous baissez la facture de l’électricité de 15 % ça veut dire que vous n’augmentez pas la taxe sur l’électricité que vous vous ne l’augmentez pas suffisamment pour que la facture reste stable et donc ce qui présente comme un coût c’est le fait qu’on aura une recette supplémentaire si on augmentait la taxe sur l’électricité bah oui moi je peux aussi vous dire que si on augmentait la taxe sur si ou ça on aurait une recette supplémentaire et vous dire que c’est un coup derrière donc je pense que le chiffrage important qui confirme la présentation que j’ai faite c’est celui sur la mesure sur les DMTO frais de notaire effectivement je reoins le chiffrage pour le reste c’est une forme de théorie si on augmentait des taxes d’un côté ou si de l’argent qui est versé qui sera versé en prime éta versé en salaire de l’autre voilà donc pas d’inquiétude sur ce sujet et sur la deuxème question pardon ah non pardon ah mais non non mais vous savez moi j’ai été nommé Premier ministre il un peu plus de 5 mois j’ai dit parmi mes priorités il y avait que le travail paye plus que nos retraités puissent vivre dignement donc je suis totalement cohérent avec ce pourquoi je me suis battu que ce pourquoi que j’ai vendu depuis 5 5 mois à Matignon donc je vais vous dire moi je reg j’ai pas besoin de regarder les oppositions pour agir sur pour faire des propositions sur le pouvoir d’achat ces mêmes oppositions qui quand même sur toutes les mesures en faveur du pouvoir d’achat qu’on a prise ces dernières années s’y sont opposé qui se sont opposés aux mesures qu’on a prises quand on a supprimé la taxe d’habitation la redevance télé quand on a baisser les premières tranches de l’impôt sur le revenus sur ceux qui se sont opposés aux protections qu’on a mise en place pendant la crise du covid la crise de l’inflation et qui aujourd’hui encore une fois c’est le miroir aux alouettes là on dit aux Français regardez on va vous augmenter C on va vous augmenter ça on va vous baisser toutes les taxes t les toutes les TVA et cetera sans vous dire comment on le finance mais français ils savent voilà c’est on prendrait dans une main prendrait d’une main ce qu’on leur donnerait de l’autre sur la deuxième question je crois que c’est clair depuis le début c’est une élection législative j’ai commencé par ça dans mon intervention c’est pas une élection présidentielle quel que soit le résultat de l’élection président de la République et président jusqu’en 2027 le résultat de l’élection c’est donc pas qui est président de la République c’est qui est premier ministre qui gouverne avec quel gouvernement et quelle majorité et le choix il est très clair vous avez d’un côté Jordan Bardella avec l’Alliance rassemblement national et consort de l’autre Jean-Luc Mélenchon avec l’Alliance France mise et qu’on sort et puis il y a les candidats ensemble pour la République derrière moi et je le dis ici et je le dis aux électeurs moi je vois beaucoup de Français qui ne veulent pas des extrêmes parce que c’est pas nos valeurs c’est pas leurs valeur et parce que ce serait une catastrophe pour l’économie française et je les rencontre sur le terrain je le verrai dans l’ordre dans quelques instants probablement ils sont parfois un peu perdus parce qu’il y a plein de on va dire de petites candidatures ou de candidatures un peu alternative sans qu’on puisse vraiment identifier ne dispersez pas vos voix au premier tour regardez sur les bulletins de vote en général il y a écrit ensemble ensemble pour la République sur laaffiche ensemble ensemble pour la République ça vous permet d’identifier quel est le vote utile dès le premier tour pour contrer les extrêmes ensuite sur l’autre partie de votre question c’est la première fois depuis plus de 25 ans que les Français vont choisir un premier ministre vous évidemment que il y aura un avant et un après et que à l’issue de cette élection nécessairement il y aura un avant et un après dans la pratique du pouvoir dans l’équilibre des institutions le 9 janvier le Président de la République m’a nommé le 30 juin j’aimerais que les Français me choisissent merci beaucoup

Laisser un commentaire