Emmanuel Macron : une perte de poids politique au sein de l’Union européenne


nationalistes des démagogues est un danger pour notretion la décision du président français de dissoudre l’Assemblée nationale provoque une onte de choc jusqu’à Bruxelles cette annonce ouvre la porte à une période de flottement dans le processus institutionnel de l’Union européenne d’une part Emmanuel Macron sort affaibli de la défaite de son parti aux élections européennes d’autre part il pourrait se présenter le mois prochain devant ses partenaire en situation de cohabitation si l’extrême droite l’emporte lors des élections législatives anticipées avec pour conséquence un affaiblissement de la voie française on se souvient du discours de la Sorbonne au mois d’avril où il était très ambitieux il appelé à des actions ambitieuses pour l’Union européenne il sera peut-être moins en position d’imposer cet agenda là à ses partenaires européens donc moins en position de pointer la direction à suivre pour l’Union européenne et puis son son jeu ou en tout cas sa position dans la désignation de la présidence de la commission la présidence du Conseil européen Emmanuel Macron avait joué en 2019 le rôle de faiseur de roi il avait donné le nom d’oursoua VL à la présidence de la Commission européenne il avait obtenu la présidence de la Banque centrale européenne pour la France et il était parvenu à offrir un portefeuille imposant au commissaire français en cas de cohabitation le président risque de voir cette dynamique s’enrayer les négociations débuteront la semaine prochaine pour répartir les différents postes majeurs de l’Union à savoir la présidence de la Commission européenne et du Conseil européen le poid économique et démographique de la France et de l’Allemagne rend les de capitales incontournable mais le contexte politique n’est pas favorable aux deux dirigeants sch les élections législatives français auront lieu le 30 juin et le 7 juillet

Laisser un commentaire