Éclats de joie et revendications ouvrières : plongée dans les racines surprenantes du 1er mai


[Musique] [Applaudissements] [Musique] l’histoire du 1er mai puiss ses racines dans l’antiquité romaine à l’époque on est loin des revendications sociales on célèbre plutôt le printemps et les fleurs le renouveau de la nature les pulsions de vie d’ailleurs entre le 23 avril et le 3 mai il y a les Jeux floraux en l’honneur de la flore cette divinité a un culte à Rome parce que dans la mythologie elle aurait aidé Junon à mettre au monde le dieu Mars par l’attouchement magique d’une fleur la naissance de mars c’est l’Immaculée Conception de Junon un engendrement sans hommees le fantasme absolu de la pureté sexuelle mais féconde dans les peuples antiques pour remercier la déesse mars le père de Romulus le fondateur de Rome lui offre une place de choix dans la cité et concrète qu’est-ce que ça donne pour les Romains de l’Empire et bien ça donne plusieurs jours de fêt pendant lesquelles les prostituées vont faire des stripties dans les théâtre ah non non non non je ne vous laisserai pas colleporter des clichés les Romains étaient dépravés ils faisaient des orgies tout ça tout ça non c’est une fête symbolique imaginez la scène vous êtes à Rome au 1er siècle de notre ère c’est le 1er mai il fait beau vous êtes au théâtre l’ambiance est joyeuse aujourd’hui on ne jouera pas une comédie de plot ou une tragédie grecque les courtisanes les plus courues de la ville défilent désormais sur scène elles sont très jeunes à peine sorties de l’adolescence très belle aussi sous le soleil du printemps elles enlèvent leurs manteaux leurs tuniques leurs brassières elles défond leurs chignons et laissent flotter librement leurs longs cheveux parsemés de fleurs fraîches comme les autres spectateurs du théâtre hommes et femmes vous applaudissez vous acclamer vous êtes émoustillé mais quelque chose vous gêne vous et des autres spectateurs ce n’est pas la nudité des filles sur scène la gêne vient du public de cet homme à mine grave qui ne partage pas l’allesse des autres il est habillé d’une modeste toge sans tunique en dessous et on dirait qu’il s’apprête à gronder tout le monde c’est le sénateur Caton dutique l’incarnation du stoïcisme du contrôle de soi de la mesure non vraiment samineostè n’a rien à faire dans le théâtre aujourd’hui il plombe le bonheur des autres le spectacle s’arrête un instant et on prie con de quitter les lieux le vieux sénateur s’exécute après tout il a passé l’âge la fête reprend la nudité des belles courtisanes stimulent les forces vives des hommes en se déshabillant dans les théâtres les prostituées encouragent les Romains à coucher avec leurs femmes pour avoir des enfants oui d’accord la finalité nataliste de cette fête AB Bondo dans les fait c’est une fête propice à tous les débordements et de son côté le chrétien tertulien l’un des Pères de l’Église du 2e siècle de notre ère est choqué par ce qu’il perçoit comme une débauche païenne mais il n’a pas les codes du monde romain la prostituée c’est fait pour exciter l’épouse pour procréer donc vous l’aurez compris les Jeux Floraux disparaissent avec le christianisme mais le printemps ça reste la saison des fleurs je suis Virginie girud et je serait votre guide au cœur de l’histoire un podcast produit par EUR studio fête galante et combat social les étonnantes origines du 1er mai on fait un grand bond dans le temps pour avoir la suite de notre histoire nous voilà dans le royaume de France pendant la Renaissance Charles le fils d’Henry I et de Catherine de micis est au pouvoir on est le 1er mai 1560 ou 1561 ça diffère un peu selon les sources le jeune roi et sa mère sont dans le Dauphiné chez le chevalier Louis de Girard de maison forte le domaine de ce dernier à saint-pa i château est couvert de fleurs printanières dont des fleurs de muguet aux clochettes blanches le chevalier aurait donc offert du muguet de son jardin au roi en guise de porte-bonheur Charles F aurait trouvé l’idée charmante et il en fait tout de suite une tradition galante en offrant des brins de muget aux dames de la cour et voilà comme on est la tradition d’offrir du muguet une plante qui au passage et hyper toxique mortel même bref on s’offre des fleurs l’Ancien Régime passe la Révolution française la révolution industrielle arrive la naissance de la masse ouvrière qu’on appelle le prolétariat quand on est d’obédience marxiste et voilà comment on arrive à Chicago le 1er mai 1886 des États-Unis à Paris en passant par Londres ce jour-là toutous les journaux annoncent une forte mobilisation ouvrière dans la ville des vents les travailleurs réclament la journée de 8h il y a des greffes partout surtout dans le domaine du chemin de fer en pleine expansion avec la conquête de l’Ouest le lendemain le 2 mai il y a une grande manifestation la police intervient et disperse la foule faisant des dizaines de blessés le militant socialiste et anarchiste Auguste spiz est tout trit et il appelle à un rassemblement contre les violences policières de jours plus tard le 4 mai à a Market Square je vous le dis souvent au cœur de l’histoire les leaders d’extrême gauche mis à part Staline mais ça c’est une autre histoire ne sont jamais des gens du petit peuple ce sont toujours des petits bourgeois et des intellectuels marginaux spiz est l’un d’eux ce jeune allemand est le protégé des riches employeurs de son père un employé forestier grâce à eux il entre à Polytechnique comme il est rebelle et qu’il n’a pas l’intention de faire carrière dans la gestion des forêts il é migre aux États-Unis devient commerçant adhère à une association socialiste de défense des ouvriers et finit par prendre la tête du journal larbater Zeitung dédié à la lutte ouvrière bref spiz n’a rien d’un prolétaire il n’a jamais posé un rail au fin fond de l’Arizona par 40 degrés mais il s’impose donc en leader dans les manifestations ouvrières de Chicago à son invitation comme je vous le disais une nouvelle manifestation a lieu à high Market Square le 4 mai 1886 au début de la manifestation plusieurs têtes de fil socialistes se succèdent à la tribune augustepiz lui-même pendant toute la journée le rassemblement ne commet aucun débordement tout bascule à 22h il n’y a plus que quelques centaines de manifestants quand la police intervient avec une violence inouie pour les disperser comme il l’avait fait de jours plus tôt mais cette fois les leaders socialistes avaient prévu le coup ils hurlent aux armes et ils lance trois bombes artisanales sur les policiers les agents répondent en ouvrant le feu et après c’est une scne de guerria urbaine qui commence le bilan est lourd des deux côtés 21 policiers sont blessés et trois tués au moment de l’explosion des bombes puis 39 autres sont blessés pendant les échau fourourés du côté des manifestants les comptes sont moins certains mais ont pense qu’il y a quatre morts et une cinquantaine de blessés une enquête est immédiatement diligentée et les h leaders du 4 mai sont rapidement arrêté parmi eux il y a Auguste spiz leur jugement a lieu le 21 juin suivant SEP d’entre eux sont condamnés à mort mais des magouilles assez opaques dans un Chicago corrompu permettent de commuer les peines de quatre d’entre eux en prison à vie ils seront tout de même libérés au bout de quelques années spiz quant à lui é pendu le 11 novembre 1887 3 ans après la manifestation sanglante de H merket square le congrès de la seconde international socialiste se réunit à Paris ces groupements socialistes qui dépassent les frontières réfléchit à cette occasion à l’organisation de manifestation en faveur de la journée de 8h en hommage à leurs camarades tombé à Chicago il décide de manifester le 1er mai suivant cette manifestation réunit énormément de monde et c’est ainsi qu’assez vite à la fin du 19e siècle le rassemblement du 1er mai devient année après année une tradition jusque dans la Russie des tsar mais cette fête va être l’occasion de nouveaux heur après la chute de Nicolas I nous sommes à Moscou le 1er mai 1918 le tsar Nicolas II a été contraint d’abdiquer il y a un peu plus d’un an suite à la révolution bolchevique de 1917 il est maintenant en résidence surveillé avec sa famille ses jours sont comptés mais ce n’est pas le souci des camarades aujourd’hui dans plusieurs villes de la Grande Russie on manifeste on proteste les bolcheviques ont pris l’habitude de faire des revendications sociales cont contre le pouvoir impérial oppresseur ce jour-là depuis les années 1890 quand l’international socialiste a décidé de rendre hommage aux ouvriers de Chicago injustement massacré mais cette année la lutte est différente il n’y a plus de tsar et la révolution prolétarienne est en marche beaucoup de manifestants recouvrent des bâtiments liés à l’ancien monarque et aux institutions passées de pancartes et de tissu pour les cacher aujourd’hui camarade tu montreras ta loyauté au bolchevisme mais voilà sansar sans ennemis commun les sovietes ces groupes de pression ouvriers recherchent leurs petits intérêts personnel fini la grande communion la réalité c’est qu’on est au bord de la guerre [Musique] civile plusieurs sovietes recommandent même de boycotter le 1er mai cette année en retour les bolcheviques les révolutionnaires les plus radicaux attachés à la dictature du prolétariat qualifie les socialistes de traître car ils ont une vision moins violente de la Révolution queux il faut donc les excommunier de la fête des prolétaires chaque critique est perçue par le nouveau régime comme une attaque contre la fête ouvrière elle-même des manifestations alternatives sont organisées dans quelques grandes villes des meetings non autorisés s’improvisent c’est l’Armée rouge qui avant la tombée de la nuit arrête les facciieux en Russie la nouvelle république socialiste qui se prépare est bien rouge toujours rouge sang les années passent la Seconde Guerre mondiale éclate en 1939 le prier 1er juillet 1940 commence le régime de Vichy un régime autoritaire à la tête duquel Philippe Pétin prône des valeurs traditionnelles travail famille patrie tout ça c’est bien joli la réalité c’est que la France a honteusement signé l’armistice avec l’Allemagne nazi et qu’elle est occupé pour faire oublier cet état de fait Pétin chercha à être fédérateur et à séduire à gauche notamment les ouvriers alors pour leur plaire il fait du 1er mai 1941 un jour chôé c’est la fête du Travail et de la Concorde sociale et tout est dans la deuxième partie du nom de cette nouvelle fête la Concorde sociale ça veut dire fini les revendications ce jour-là on prend du bon temps comme l’écrit le préfet de l’ude dans un courrier du 28 avril 1941 les événements du 1er mai ne comporteront aucun défilé il ajoute je cite on a parlé de revendication il faut absolument proscrire et le mot et l’esprit il explique que ce jour-là on ne pourra faire que des vœux en un mot on se repose et on est content circuler il a rien à voir à part le discours du maréchal Pétin bien sûr et les événements officiels pour distraire le bon peuple les syndicats qui organise les manifestations du 1er mai jusque là sont invités à se faire oublier voilà le 1er mai c’est maintenant une fête d’avantage destiné aux jeunes le Secours National organise des jeux on s’offre du muguet les vidéos de propagande de l’époque sont idilliques on n oublierait la guerre ceux qui restent à la maison en ce jour de concorde peuvent écouter la radio nationale surnommée radio Vichy ou radio Paris pour profiter des mots lénifiants du maréchal Pétin et chanter la Marseillaise où Maréchal nous [Musique] [Applaudissements] [Musique] voilà radio Paris radio Paris radio Paris est allemand radio Paris radio Paris radio Paris est allemand arrive la Libération le général de Gaulle la France retrouve sa souveraineté et la 4e République est proclamée le 1er mai lui reste un jour chôé dès 1947 on retrouve les grands défilés syndicaux mais désormais ils seront festifs comme un syncrétisme entre le 1er mai en l’honneur du massacre de Chicago et le 1er mai joyeux de Vichy les choses n’ont pas beaucoup changé depuis vous savez maintenant pourquoi on ne travaille pas le 1er mai pourquoi on s’offre du muguet pourquoi les syndicats défilent et pourquoi généralement il n’y a pas de débordement ce jour-là quel rôle l’histoire ce 1er mai assez contreintuitif c’est un vrai produit de l’histoire avec un grand H enfin ce qui compte c’est surtout de profiter de la journée en écoutant au cœur de l’histoire [Musique] au cœur de l’histoire est un podcast produit par Europan studio à la production Caroline Garnier à la réalisation Nicolas Gaspard à la direction artistique Julien tarot à la composition des musiques originales Julien tarot et Sébastien guidis à la communication et à la diffusion Nathan la porte et Marie Corpet et moi la plume et la voix d’ cœur de l’histoire je vous retrouve tous les jours en podcast sur votre appli favorite et tous les weekends sur Europe 1 à 15h à très vite

Laisser un commentaire