Démystifier les mythes de la musculation : ce que vous devez savoir (épisode 2)


les amis dans ce bocal une dizaine de questions de mythes de vrai ou faux auquel je vais répondre pour vous éclairer un petit peu plus sur la musculation on avait fait ce genre de vidéo sur la nutrition aujourd’hui on s’occupe principalement de la musculation on va saupoudrer quand même avec un tout petit peu de nutrition parce que c’est toujours intéressant et je vous ai écouté j’ai écouté vos commentaires cette fois-ci je vais lire les questions haute voix comme ça si vous faites votre vaisselle en même temps que vous regardez la vidéo au moins vous saurez ce que je raconte ok commençons avec la première interrogation est-ce que ce sera un mythe est-ce que ce sera un vrai ou faux c’est un vrai ou faux un bon programme de musculation doit se garder longtemps s’il est bien construit il peut se garder plusieurs mois voire même plusieurs années une excellente question et c’est vrai un très bon programme de musculation il peut se garder plusieurs mois plusieurs années virtuellement toute votre vie de pratiquant de musculation mais va falloir nuancer un tout petit peu encore faut-il savoir ce qu’est un très bon programme de musculation et la seule façon de le savoir c’est en fait d’expérimenter plusieurs format d’entraînement plusieurs fourchettes de répétition plusieurs sélections d’exercices pour identifier ce qui fonctionne le mieux pour vous après il y a eu une autre chose à prendre en compte c’est la balance entre efficacité et plaisir de s’entraîner je sais pas pour vous mais personnellement ça me gave de faire la même sens pendant six mois j’ai besoin d’un peu de variété parce que c’est un peu plus un peu plus marrant faut dire ce qui est c’est moins chiant et faut juste faire en sorte que le programme ne perde pas en efficacité donc vous pouvez très bien allier les deux en variant pas trop souvent mais en gardant quand même une structure d’entraînement cohérente personnellement j’aime bien donner la recommandation suivante garder la même séance au moins 8 fois ça veut dire que si vous faites une séance par semaine par groupe musculaire ça veut dire que vous allez garder le même programme pendant 8 semaines si vous faites un groupe musculaire deux fois dans la semaine ça veut dire que vous garderez la même séance 4 semaines vous voyez un peu ce que je veux dire ça vous évitera de changer trop régulièrement et vous pourrez vous concentrer sur les choses qui ont de l’importance c’est à dire la surcharge progressive ça c’est fait allez deuxième question j’aimerais bien tomber sur un mythe pour un petit peu ce que ça donne est-ce bon de se suspendre à une part de traction pour décompresser la colonne vertébrale avoir une séance jambe par exemple mais c’est une très bonne question ça mais c’est plutôt après une séance de jambes pour faire de la décompression vertébrale alors oui c’est bon c’est même très bon il y a même des bottes anti-gravité qui existent c’est les espèces de chevillère que vous aux chevilles du coup que vous accrochez à une barre de traction et du coup vous laissez suspendre pour décompresser la colonne vertébrale et en fait c’est pas juste bon après une séance de jambes potentiellement c’est bon après n’importe quel sens de musculation où il y aurait des compressions à la effectivement après avoir fait du squat ou la presse à cuisse ou des trucs comme ça c’est clair qu’il y a une compression vertébrale mais ça peut être intéressant pour n’importe quel après n’importe quel sens de musculation moi personnellement je n’ai jamais fait parce que d’une je flippe un petit peu de ce genre de bottes anti-gravité même si ça marche très très bien et de deux je vous avoue que j’ai un peu la flemme mais je le recommande à 100% d’ailleurs faudrait peut-être que j’y pense parce que apparemment j’aurais perdu quelques centimètres à cause de mes 17 années de musculation donc il serait peut-être temps de regagner tous ces centimètres allez next parce que c’est après la séance que c’est après la séance que tu décompresse après les avoir compressé pourquoi il y en aurait ah on vient de me demander à l’oreillette si jamais ça pouvait être intéressant de le faire avant pour les personnes qui auraient mal au dos mais je suis pas sûr que le mal de dos soit se soit lié vraiment à la compression vertébrale donc pour moi la décompression ne se fait que s’il y a eu compression c’est-à-dire après une séance de musculation donc ouais je vois pas trop l’intérêt de le faire avant une séance de musculation à part s’il y a des indications particulières mais je recommanderais plutôt après la séance de muscu on enchaîne avec la prochaine voyons voir ce que ça donne elle est à la longue celle-là aussi alors comment choisir le format d’entraînement le plus adapté voilà ça va être simple en fait il y a plusieurs facteurs qui rentrent en jeu le premier c’est votre goût personnel qu’est-ce que vous aimez faire vous aimez faire du full body vous aimez faire du pousse-poullex du upperware ça va falloir le tester pour que vous puissiez identifier ce que vous préférez et la deuxième chose je pense que je vais répéter assez de fois il faut que vous puissiez choisir le format d’entraînement qui vous permet d’avoir le plus grand volume d’entraînement par groupe musculaire et par semaine si vous aimez le full body et vous arrivez à faire en sorte de faire je sais pas moi 15 ou 20 séries par semaine pour les pecs pour les quadrilles pour les dorsaux etc très bon format d’entraînement à réaliser pour l’hypertrophie si au contraire vous préférez le push pull legs et que vous arrivez avec un programme d’entraînement ça va m’en construire à faire pareil 15 20 séries par semaine et par groupe musculaire bah le pouce-pulex sera un très bon format d’entraînement dans ce cas là il y a vraiment pas de réponse définitive à cette question l’expérimentation qui va faire que vous allez identifier ce que vous préférez ou non personnellement j’ai un petit faible pour le push pull legs ou pour un format que j’appelle hybride qui est peggdo dans la même séance et pour le bras dans la même séance et quadriceps ischio et mollet dans la même séance donc c’est un espèce de Split en trois jours que je répète en cycle donc ça m’amène à travailler certains groupes musculaires jusqu’à trois fois dans la semaine c’est ce qui me convient le mieux ok à la suite on va en prendre un petit un peu plus petit ah non et encore super long ah non il y en a deux hop alors celui-là qu’est-ce qu’on a vrai ou faux peut-être non comment s’entraîner en fonction de sa morphologie ok est-ce que on dédirait pas une vidéo complète à cette question là ce que vous savez que la musculation enfin vos performances et vos résultats en musculation sont liés de manière assez proche à votre génétique et donc à votre morphologie quand je dis génétique c’est pas que la morphologie la génétique ça peut englober aussi votre tolérance à l’effort ça peut englober votre profil hormonal ça englobe pas que la morphologie mais effectivement en fonction de votre morphologie vous pouvez être soit très efficace sur du squat soit très efficace ou du développé couché sur du sous Véter sur des tractions et ça peut vous donner un avantage certain ça pour dire que c’est hyper difficile d’identifier sa propre morphologie et du coup de choisir les exercices sur lesquels vous serez les plus avantagés même moi c’est quelque chose que je fais pas dans mon propre programme de musculation parce que je préfère effectuer tous les exercices même ceux pour lesquels théoriquement je ne suis pas fait je ne suis pas avantagé et éventuellement de modifier l’exécution sur ces exercices pour en faire quelque chose qui puisse être adapté à moi traduction si vous avez des longs fémur ça veut pas dire que vous êtes obligé de supprimer le squat de votre programme de musculation à vie vous pouvez modifier votre squat en surélevant les talons en le faisant à la machine guidée et en travaillant votre exécution pour que ils puissent vous stimuler quand même les quadriceps pareil c’est pas parce que vous avez des avant-bras hyper longs qu’il faut pas faire de développer couché c’est mon cas par exemple j’ai des avant-bras très longs ce qui fait que pour toucher la poitrine avec la barre je suis obligé de descendre très bas mettant mon épaule dans une position qui est pas la plus confortable du monde mais je fais quand même du développé couché en m’arrêtant avant de toucher la poitrine et puis évidemment en faisant en sorte d’avoir une technique irréprochable donc ne vous embêtez pas trop avec la morphologie c’est quelque chose de trop avancé pour que vous puissiez en tirer des vrais bénéfices dans votre programme de muscle bon j’espère que ce sera assez clair ensuite j’aime bien lancer les petits papiers alors voyons voir vrai ou faux respirer correctement leur des séries augmente les performances j’aurais tendance à dire que faux parce que théoriquement vous n’avez même pas besoin d’oxygène pour terminer une série de musculation qui serait de 5 6 8 ou 10 je sais pas si vous avez déjà entendu le terme anaérobie à lactique et anaérobie à lactique c’est la filière dans laquelle vous travaillez lorsque vous faites de la musculation des efforts de courte durée pas valable que pour la musculation mais c’est valable pour des sprints par exemple et dans ce cas là théoriquement vos muscles n’ont pas besoin d’oxygène c’est pour ça qu’on appelle la filière anaérobie donc attention je vous encourage pas à faire vos séries en total apnée mais c’est pas trop grave si jamais vous êtes en apnée pendant trois ou quatre rêves ce que je fais très régulièrement sur certaines de mes séries de musculation tout ça pour dire que la respiration pendant une séance de musculation pendant vos séries c’est pas quelque chose que vous avez besoin d’intellectualiser il faut juste que ce soit confortable et que vous adoptiez une respiration qui vous permet d’avoir une bonne technique d’exécution par exemple sur les exercices de tirage j’aime bien conseiller aux personnes que je coache d’inspirer sur la concentrique et d’expirer sur l’excentrique parce que l’inspiration va vous permettre de sortir la poitrine de resserrer les omoplates et typiquement ça va vous permettre d’avoir une meilleure exécution pour le développer couché ce serait inspiré sur l’excentrique et expirer sur la concentrique parce que même chose en inspirant vous allez sortir la poitrine resserrer les omoplates et typiquement c’est le genre d’exécution qui nous intéresse sur du développé couché donc moralité pas besoin de surintaliser la chose c’est pas dangereux de faire quelques séries en apnée et fiez-vous à votre instinct ok passons au suivant voyons voir ce qu’on m’a réservé vrai ou faux il est possible de prendre 10 kg de muscles en s’abonnant à la chaîne de Nassim est-ce que vous l’avez vu venir celle-là probablement que oui parce que j’avoue que c’était pas très inspiré les amis abonnez-vous à la chaîne on arrive bientôt au million d’abonnés peut-être que ça sera atteint en 2023 ce serait une grosse un gros gros accomplissement et pour ça j’ai besoin de vous vous imaginez bien vous cliquez sur le bouton s’abonner si vous avez appris quelques petites choses et activer les notification pour ne pas rater les prochaines vidéos bon on passe vraiment au prochain mythe allez la suite je vais prendre celle du fond parce qu’elle a l’air ça a l’air d’être un paragraphe le truc on va voir ce que ça donne le type de fibres musculaire a-t-il un impact sur la façon dont on doit entraîner à muscle très très bonne question c’est un vrai ou pas non c’est pas un vrai ou faux c’est une bonne question au début enfin au début il y a quelques il y a quelques années je pensais que oui parce que il y avait des articles scientifiques qui nous laissaient penser qu’effectivement travailler un groupe musculaire qui a une majorité de fibres lentes avec des séries longues ça pourrait être plus efficace et au contraire travailler un groupe musculaire qui a plus de fibres rapides mais des grosses guillemets parce que en réalité c’est un peu plus compliqué que ça travailler un groupe musculaire qui a plus de fibres rapides avec des séries courtes ce serait plus intéressant exemple grand pectoral majorité de fibres rapides plus adapté aux séries courtes autre exemple deltoïde majorité de fibres lentes plus adaptée aux séries longues et on pourrait prendre des exemples sur tout le corps d’ailleurs parce que il y a des études qui ont été faites ou plutôt des dissections de cadavres qui ont été faites pour vérifier justement quelle était la répartition des et des fibres rapides sur chacun des groupes musculaires il y a plusieurs problèmes à ça le premier c’est que la répartition de type de fibres peut varier grandement en fonction des individus la deuxième chose à prendre en compte c’est que peu importe la fourchette de répétition dans laquelle vous travaillez que ce soit des séries de 6 des séries de 10 des séries 15 même des séries de 20 théoriquement vous êtes censé pouvoir prendre du muscle donc au final ça a pas tant d’importance que ça et si mes souvenirs sont bons je crois qu’il y a une méta-analyse qui est sorti sur le sujet de branchonfeld qui a dû être publié il y a quelques mois ou quelques années je vous mettrai la référence dans la description qui montre que il y a pas davantage particulier à modifier la fourchette de répétition en fonction du type de fibre de tel ou tel groupe musculaire j’apporterai quand même une petite nuance vous allez voir que plus vous allez prendre en expérience plus vous allez vous même identifier la fourchette de répétition dans laquelle vous êtes fort je reprends un exemple pour moi les pectoraux je suis nul passé les 10 répétitions je suis bien plus efficace sur des fourchettes de 4-6-8 et au contraire sur les quadriceps par exemple je suis nul quand je descends en dessous de 8 répétitions je suis bien plus efficace sur les séries de 8 10 15 voire même 20 répétitions et du coup étant donné que c’est la fourchette de REP dans laquelle je suis le plus fort je vais pouvoir plus charger avoir un volume d’entraînement plus important et typiquement progresser plus rapidement donc ne vous en faites pas par rapport aux fourchettes de répétition je vous conseille de tester toutes les fourchettes possibles et puis au fur et à mesure des mois et des années d’affiner un petit peu ça en fonction de votre ressenti allez la suite est-ce qu’on aurait un petit vrai ou faux cette fois-ci non même pas existe-t-il des bienfaits à aller dans un sauna après une séance d’entraînement ouh là là tous les questionnements de température ça me passionne que ce soit sauna bain glacé cryothérapie douche froide etc j’adore me renseigner sur ce genre de choses par contre tu me poses un petit peu une colle Margot parce que je sais pas si scientifiquement il y a des bienfaits à faire un sauna après une séance d’entraînement plus calé sur les Bains glacées et les douches froides vous savez que je suis fan de la première heure de notre ami Andrew birman je suis absolument tous ces podcasts et il a tendance à beaucoup parler de l’exposition à des températures on va les appeler extrêmes même si elles sont pas extrêmes juste pour le bien de cette vidéo et donc il parle souvent de faire des faire des bains glacées des douches froides cryothérapie etc il semblerait qu’effectivement il y ait des bienfaits à faire sauna ben glacé mais pas après l’entraînement je vais peut-être devoir vérifier toutes mes sources parce que je les ai pas en tête mais il me semble que sauna et ben glacé ça réduit les inflammations et le souci c’est qu’après une séance de musculation on veut pas réduire les inflammations c’est une bonne nouvelle qui a des inflammations parce que c’est 6 c’est ce qui va déclencher le phénomène d’hypertrophie je suis sûr et certain que c’est le cas pour le bain glacé faudrait que je fasse quand même une petite vérification pour le sauna donc j’aurais tendance à dire que faire un sauna ou un bain glacé après une séance de musculation c’est pas forcément une bonne idée un autre moment de la journée aucun problème je pense qu’on pourra voir l’occasion de rediscuter un petit peu de toutes ces histoires de température et d’exposition à la chaleur ou au froid dans une vidéo dédiée donc dites moi dans les commentaires si jamais ça vous pourrez vous intéresser et je m’exécuterai si jamais il y a assez d’intéressé allez on passe à la suite on arrive je pense à plus de la moitié c’est bien on a des sujets très intéressants vrai ou faux les lipides sont hyper importants surtout pour une femme pourquoi il y a eu le rajout surtout pour une ça c’est toi il y a Margot derrière la caméra qui est chargée de la production de mes vidéos où je pense que cette cette question vient d’elle les lipides sont importants pour tout le monde qu’on soit un homme ou une femme mais effectivement les besoins pour une femme seraient semble-t-il un peu plus important que ce d’un homme mais après je sais pourquoi on me pose cette question parce que c’est pas que je fais un peu la guerre aux lipides c’est que je trouve clairement que beaucoup de pratiquants de musculation se lâchent un petit peu sur les lipides en en mangeant un petit peu trop alors que la musculation surtout quand on a un objectif d’hypertrophie ce qui nous intéresse quand même le plus quand même les glucides enfin les protéines bien sûr pour la prise de muscle mais je parle pour le bon fonctionnement et pour le le la possibilité de faire des séances intensives moi je n’iserai plus sur les glucides que les lipides ne déforme pas ce que je dis ça veut pas dire qu’il faut pas manger de lipides ça veut juste dire que si vous retrouvez à 2 g de lipides par kilo de poids de corps et par jour c’est probablement que c’est un peu trop élevé il y a aucun intérêt à manger autant il vaut mieux réduire la quantité de lipides et combler votre apport calorique par des glucides vous serez plus plein à la salle de sport vous serez vos muscles seront plus hydratés parce que je vous rappelle que plus vous avez de glycogène musculaire plus il y a d’eau qui accompagne ce glycogène musculaire plus vous êtes plein plus vous êtes hydraté potentiellement plus vous êtes performant à la salle donc ne consommez pas des quantités délirantes de lipides ceci dit c’est totalement vrai c’est important mais qu’on soit un homme ou une femme de toute façon sans distinction de sexe quelles sont mes recommandations dans ce cas-là bah moi je ne dépasse jamais au grand jamais les 1 g de lipides par kilo de poids de corps et par jour je vous rappelle que je fais entre 95 et 100 kg donc en général je suis même bien en dessous de ça et quand j’ai envie de faire des pertes de gras je suis encore encore plus en dessous de ça ça m’arrive très régulièrement de manger 45 g de lipides par jour j’en suis pas mort tout ça parce que j’ai de bons apports de protéines et de glucides et surtout c’est pas quelque chose que je fais sur six mois ou sur un an c’est des phases où j’ai envie d’optimiser la dépense calorique ou plutôt le déficit calorique et du coup ça m’aide un peu après c’est bien de parler de la quantité de lipides mais c’est aussi bien de savoir de quoi c’est lipides sont constituées est-ce que vous consommez assez d’oméga 3 acidoméga 6 à ces doméga 9 pour les oméga 6 et 9 probablement que vous en consommez largement assez par contre oméga 3 faudrait peut-être se poser la question et si pour consommer aux oméga 3 vous n’avez pas d’autre choix que de manger du saumon et de la sardine bah allez faire un tour sur coraux ils ont des graines de chia qui vous apporteront les oméga 3 nécessaires et en plus une source végétale et au-delà de ça il y a plein d’autres sources de lipides qui sont délicieuses bien sûr purée de cacahuète purée de cajou qui est personnellement ma préférée huile d’olive vierge extra extraites à froid même de l’huile de coco pour votre cuisson en clair moi je fais toutes mes commandes sur Koro mes placards sont remplis de coraux d’ailleurs et je sais que beaucoup d’entre vous ont fait des commandes sur ce site et sont parfaitement satisfaits sur Koro vous trouvez pas que des sources de lipides évidemment vous avez du riz vous avez des pâtes vous avez des céréales vous avez de la sauce tomate vous avez des olives littéralement il y a tout ce que vous voulez pour remplir vos placards et pour faire attention à votre diète si vous voulez commander sur Koro vous cliquez sur le premier lien dans la description vous commandez avec le code na5 ça vous permettra d’avoir 5 % de réduction mais surtout ça soutient à mort la chaîne merci à ceux qui le feront cliquez sur le premier lien après avoir regardé cette vidéo et bonne course alors il nous en reste un deux trois quatre voyons qu’on a sur celui là vrai ou faux une nouvelle fois il faut inclure des exercices de mobilité dans sa routine d’entraînement alors ça je sais pas je vais directement vous dire que moi je ne mets pas d’exercice de mobilité dans mon programme de musculation je vais pas faire le mec qui fait des exos de mobilité je n’en fais pas est-ce que ça veut dire que je ne suis pas mobile non je suis pas le moins souple du monde mais c’est clair que je suis pas le plus souple ou le plus mobile du monde j’ai un avis je pense qui est assez tranché sur la question si vous avez un programme de musculation avec une sélection d’exercices cohérente et des amplitudes de mouvement qui sont assez importantes je pense que vous n’avez pas besoin de vous arracher avec cinq séances de mobilité par semaine ou même cinq séances d’assouplissement par semaine vous avez déjà le strict nécessaire pour fonctionner et être en bonne santé après si vous avez des objectifs particuliers en termes de mobilité là effectivement il va falloir la travailler mais si vous voulez juste être en bonne santé ne pas avoir de problème sur vos exercices de musculation je suis pas sûr que ce soit nécessaire de rajouter des séances de mobilité faites juste de la musculation dans de bonnes amplitudes et ça suffira largement en fait tout est une question de spécification et objectifs vous voulez être très mobile faites des séances de mobilité vous voulez être très musclé faites des séances de musculation et si vous voulez être très musclé et très mobile bah vous allez devoir vous entraîner dans ces deux caractéristiques forcément ça va vous prendre plus de temps donc là en réalité je peux pas dire vrai ou faux je peux pas répondre à votre place ce sera à vous de voir en fonction de vos objectifs personnels ensuite comment combiner le cardio et la musculation sans perdre du muscle excellente question alors déjà je pense que on fait un peu une fixette ou certains sont complètement traumatisés par la potentielle perte de muscles de de l’ajout de séance de cardio bon c’était pas français comme phrase mais je pense que vous avez compris est-ce qu’on va automatiquement perdre du muscle en faisant du cardio la réponse est non j’en suis quand même la preuve j’ai fait de la course à pied quatre fois par semaine pendant 6 mois j’ai perdu 0% de bus et je faisais parfois de la course à pied le matin et de la musculation le soir je faisais de la course à pied tout le temps à jeun pendant 6 mois et j’ai pas perdu de muscle donc je pense que c’est très individualisé et ça dépend d’autres facteurs aussi comme l’efficacité enfin l’intensité plutôt de vos séances de musculation évidemment votre diète si vous avec plus de cardio que de muscu et qu’en plus vous ne mangez pas assez de protéines faut pas être surpris de perdre du muscle si par contre même en ajoutant du cardio vous continuez à faire plus de muscu de cardio que vous consommez assez de protéines et que vous entraînez de manière intensive il y a peu de chance pour que vous perdiez du muscle donc mon conseil serait le suivant si vous avez peur de perdre du muscle ne faites pas plus de cardio que de musculation et je parle en heure d’entraînement si par exemple dans la semaine vous faites 4 heures de musculation ne faites pas 5 heures de cardio parce que là vous pouvez être sûr que vous allez perdre du muscle mais si vous faites 4 heures de musculation et qu’à côté vous faites une heure de cardio il y a peu de chance pour que vous perdiez du muscle à condition que vos séances soient assez bien construites assez intensive et que vous consommiez la bonne quantité de protéines de toute façon la perte de muscle entre guillemets c’est pas quelque chose d’irréversible c’est-à-dire que si vous faites un programme avec pour objectif de perdre du gras et que vous vous apercevez qu’au fil des semaines vous commencez à perdre un petit peu de muscle et bien vous réduisez la quantité de cardio vous réez augmenter votre vos calories le muscle il sait pas il sait pas volatilisé donc ne vous inquiétez pas trop pour ça ok on passe à la dernière au dernier petit papier à la dernière question je me prépare ce que c’est un vrai ou faux non c’est pas un vrai ou faux classe les cinq facteurs les plus importants pour la prise de muscle et qui c’est qui me tutoie là déjà que on pourrait faire preuve d’un petit peu de un petit peu de respect là important par ordre d’importance du moins important au plus important ou plus important au moins important plus important surcharge progressive clair et net si jamais vous n’augmentez pas vos charges vos charges de travail ou si vous ne faites pas varier vos autres variables pour le coup d’entraînement vous ne progressez pas donc le truc le plus important pour l’hypertrophie pour prendre du muscle ça reste la surcharge progressive le deuxième facteur le plus important je dirais que c’est le volume d’entraînement après le volume d’entraînement c’est lié à la surcharge progressive parce que si vous augmentez vos charges de travail forcément votre volume d’entraînement va augmenter aussi mais disons que si on devait les classer ça viendrait quand même un tout petit peu en dessous la surcharge progressive en troisième je mettrai et je sais que certains vont pas être d’accord avec moi je mettrai la technique d’exécution parce que surchargé progressivement c’est bien mais si vous dégradez votre technique d’exécution et bien vous serez pas sûr de progresser même si le poids sur votre bar a augmenté en fait en fonction de l’expérience du pratiquant je pourrais même mettre la technique d’exécution en tout premier mais partons du principe que votre technique d’exécution n’est pas dégueulasse et dans ce cas là effectivement le plus important ça reste la surcharge progressive en numéro 3 donc ces techniques d’exécution en numéro 4 je mettrai l’intensité de de vos séances après encore une fois c’est lié à la surcharge progressive et au volume d’entraînement donc il faut que vos séances elles soient difficiles personne n’a jamais progressé en s’économisant à la salle et en cinquième je mettrai la régularité mais encore une fois c’est lié au volume d’entraînement et à la surcharge progressive personne n’a jamais pris du muscle en s’entraînant une demi-heure par semaine il va falloir que vous entraîniez régulièrement il va falloir que vous entraîniez fréquemment après je serai d’accord pour dire que on est effectivement tous différents on a tous nos contraintes et nos facilités donc peut-être qu’il y a d’autres choses qui viendraient se greffer assez cinq facteurs là mais à mes yeux c’est ceux qui me viennent le plus rapidement à l’esprit moi j’espère que ça vous a plu les amis je pense que c’était une longue vidéo mais à mon avis il y a eu quelques petites choses assez intéressantes à se mettre sous la dent évidemment j’attends vos réactions dans les commentaires ça me ferait vraiment plaisir de savoir ce que vous en avez pensé et si la vidéo vous a plu vous mettez un gros pouce en l’air vous vous abonnez à la chaîne et on se retrouve très bientôt pour d’autres conseils à plus

Laisser un commentaire