Ces bénévoles des JO prêts à tout pour faire « briller » leur pays



JO 2024 – « Il n’y a pas de sacrifice. C’est que du bonheur. » Samedi 23 mars, à quatre mois des Jeux de Paris, près de 20.000 volontaires, réunis à La Défense Arena (Hauts-de-Seine) pour un gigantesque raout pré-JO, ont pu faire connaissance et avoir eu un avant-goût de l’expérience qui les attend cet été.

« Chaque jour est un peu plus concret. On commence aussi à voir un peu plus ce qui va se passer côté sportif. Et puis cette journée avec les bénévoles, ça donne une nouvelle étape clé dans la réussite des JO. C’est une équipe de choc, on a besoin de cette équipe. On franchit une étape dans cette dernière ligne droite », a résumé Tony Estanguet, le patron du comité d’organisation.

Comme vous pouvez le voir dans notre reportage vidéo, Le HuffPost a profité de ce tour de chauffe pour mesurer la motivation des bénévoles. À notre micro, ils expliquent ce qui les pousse à s’impliquer dans cet événement hors norme et, pour certains, à faire des pieds et des mains pour trouver un logement et du temps, de façon à être disponible dans la capitale cet été.

#jo2024 #paris #france
—–

Abonnez-vous à la chaîne YouTube du HuffPost dès maintenant : https://www.youtube.com/c/lehuffpost

Pour plus de contenu du HuffPost:
Web: https://www.huffingtonpost.fr/
Facebook: https://www.facebook.com/LeHuffPost/
Twitter: https://twitter.com/LeHuffPost
Instagram: https://www.instagram.com/lehuffpost/

Pour recevoir gratuitement notre newsletter quotidienne:
https://www.huffingtonpost.fr/newsletter/default/

source

Cet article a 14 commentaires

  1. Sans le bénévolat il n'y aurait pas de jeux olympiques 🤦 car les riches organisateurs de ses jeux en aurait moins dans leurs poches de millionnaires et moins de sous dans leurs poches les priverais de manger leurs caviar tandis que les bénévoles eux crèvent de faim mais ca ont s'en callissssssss

  2. JO façon venue de Catherine ll en Crimée en 1787, mis en place par le gouvernement macrono-Potemkine pour les Catherinettes, ils disséminent les envahisseurs et masquent les décadences programmées par l'UE.

  3. Les esclaves qui travaillent volontairement double dose pour que macron puisse venir faire de la récup politique sur leur dos… Ils ont quoi dans le crâne ces gens ?

Laisser un commentaire