Cannes 2022: les grands vainqueurs du 75e Festival



CANNES – Clap de fin pour cette 75e édition. Après douze jours de compétition pour les 21 longs-métrages sélectionnés, le jury du Festival de Cannes 2022 présidé par Vincent Lindon a remis ses prix ce samedi 28 mai lors d’une cérémonie de clôture animée par Virginie Efira. Et de désigner le successeur de Titane de Julia Ducournau.

Cette année, c’est le réalisateur suédois Ruben Östlund qui remporte la Palme d’or pour Sans filtre, ou Triangle of Sadness en VO. Le film est une satire jouissive qui fait voler en éclats les codes de la société moderne en suivant un couple d’influenceurs et mannequins dans une croisière de luxe où rien ne se passe comme prévu. Il s’agit de la deuxième Palme d’or pour le cinéaste de 48 ans qui avait déjà obtenu le précieux trophée en 2017 pour The Square.

Parmi les autres prix de la soirée, l’actrice iranienne Zar Amir Ebrahimi a obtenu le prix d’interprétation féminine pour son rôle dans le thriller Holy Spider (Les Nuits de Mashhad) d’Ali Abbasi tandis que l’acteur sud-coréen Song Kang-ho repart avec celui d’interprétation masculine pour Les Bonnes étoiles du Japonais Kore-Eda.

Les réalisateurs Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen (pour Les Huit Montagnes) et Jerzy Skolimowski (pour EO) se partagent un prix du jury ex aequo. Tandis qu’un prix spécial du 75e anniversaire a été remis aux frères Jean-Pierre et Luc Dardenne pour Tori et Lokita.

Retransmise sur France 2 (et non Canal+ pour la première fois depuis 28 ans), la cérémonie de clôture de cette 75e édition s’est déroulé sans anicroche, alors que le raté de Spike Lee, prédécesseur de Vincent Lindon en 2021 qui avait révélé par mégarde la Palme d’or au début de la cérémonie, était encore dans tous les esprits. —–

Abonnez-vous à la chaîne YouTube du HuffPost dès maintenant : https://www.youtube.com/c/lehuffpost

Pour plus de contenu du HuffPost:
Web: https://www.huffingtonpost.fr/
Facebook: https://www.facebook.com/LeHuffPost/
Twitter: https://twitter.com/LeHuffPost
Instagram: https://www.instagram.com/lehuffpost/

Pour recevoir gratuitement notre newsletter quotidienne:
https://www.huffingtonpost.fr/newsletter/default/

source

Cet article a 31 commentaires

  1. De l'ennui pénible….où sont les films des années 60, 70, 80 ….des metteurs en scène et des acteurs qui ressemblaient à quelque chose! Maintenant, c'est un défilé de clampins sans passé et sans aucun avenir. À gerber…

  2. Pas même une petite palme pour l'Ukraine ?!?? On comprend pourquoi les Femen ont manifesté à Cannes et pas à l'Eurovision.

  3. Zar Amir Ebramhimi non voilée, a dénoncé les conditions épouvantables de vies des musulmanes dans …..nos banlieues et je vois que ces propos ont été censurés! 
    Elle est belle notre démocratie!

  4. Film RODEO …………..et les déclarations "c'est la faute des flics…………..(pas de nos chances)"
    La voilà , la culture actuelle ! gauchisée jusqu'à l'os.
    Elle incite toujours à "sortir son revolver" cependant……………

  5. y'all don't know about zahra amir ebrahimi. many years ago a video of her love making with her boyfriend was exposed in a religious country like Iran and zahra was banished from her own society and her own homeland so she had to leave and she went through a lot that we can't even imagine. she truly deserves the award and I wish the best for her 🖤

  6. Vous avez oublié Zelensky il mérite la palme d'or du meilleur acteur qui parle de de génocides mais soutiens les nazillons de chez Azov

Laisser un commentaire